• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3201530

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 27/05/2006

Coupez !


Nanèsse : Dis Tchantchès, j’ai lu dans la gazette, dans le Soir, c’est donc sérieux, que le prochain Festival International du Film Policier aurait lieu à Liège en 2007 !
Tchantchès : Enfin, on verra bien, parce que c’est Didier Reynders qui l’a dit, lorsqu’il était à Cannes pour le Festival et comme par hasard, juste une semaine avant de présenter sa liste électorale pour Liège.
- Mais enfin Tchantchès, c’est un procès d’intention que tu lui fais au beau Didier.
- Mais il n’y a pas d’intention qui compte. C’est comme ça. D’ailleurs, son cinéma, il n’attend pas d’être à Cannes pour le faire…
- Mais comme tu es dur avec lui.
- Tu sais bien qu’on n’est pas du même milieu et qu’on n’a pas du tout, les mêmes valeurs.
- Mais ce n’est pas une raison, tu vas t’attirer des ennuis.
- Des ennuis, pourquoi donc toi ? Parce que je dis ce que je pense Il ne se gêne pas lui pour dire ce qu’il pense et souvent en regardant les gens de haut lorsqu’ils ne sont pas du même avis…
- Oui je sais bien…
- D’ailleurs, en parlant de cinéma, celui qu’il voulait faire vendredi matin à la Maison de la Presse, et bien ça a été un peu raté. Coupez ! Qu’ils ont dit mes camarades journaliss qui s’étaient déplacés pour connaître la liste du MR liégeois.
- Mais en fait c’est vrai. Est-ce que tu ne devais pas y aller aussi ? J’ai vu l’invitation pourtant ?
- Mais figure-toi Nanèsse que ce vendredi matin, dans la Meuse, j’ai lu un grand article sur la campagne du MR, sur les candidats, d’ailleurs la liste n’est pas complète, ainsi qu’une interview d’une candidate d’origine iranienne habitant Liège. Alors, je n’avais pas envie d’aller entendre ce que j’avais déjà lu ailleurs…
- Oui, mais ça ne me dit pas ce qui s’est passé à la Maison de la Presse !
- Bin figure-toi que mes camarades de la Libre Belgique, du Soir, du Jour-Liège et de la Dernière- Heure ont été assez fâchés de voir l’article de la Meuse, juste avant la conférence de presse. Ils sont entrés dans la salle où se trouvaient les candidats MR et Didier Reynders. Le plus âgé des journaliss a pris la parole pour dire que ce n’était pas normal que tout se trouve déjà dans un autre canard et que par conséquent, ils n’avaient pas besoin de rester.
- Et ils sont partis ?
- Oui, tous les quatre.
- Et il y avait d’autres journaliss ?
- Un de la Meuse, d’ailleurs je me demande bien ce qu’il faisait là puisque on avait déjà tout dit dans sa gazette et une journaliss de RTC – Télé Liège, mais là c’est différent puisqu’il lui faut des images et du son…
- Quelle affaire !!! Et tu es sûr de ce que tu dis ?
- Bin évidemment, j’ai recoupé l’information auprès de plusieurs sources …
- Donc si je comprends bien, il n’y aura rien dans les gazettes qui ont quitté la conférence de presse. Et sur «Proxi-Liège » non plus, puisque tu n’y es pas allé.
- Ça, je n’en sais rien, mais dans tous les cas, pour «Proxi-Liège », comme les listes ne sont pas complètes, je n’avais quand même pas l’intention d’en parler maintenant. Je présenterai toutes les listes quand elles seront complètes. Pour autant que ça les intéresse…
- Il ne doit pas être très content le beau Didier ?
- Je m’en doute. Mais c’est de sa faute. S’il avait voulu que tout le monde parle se ses affaires, il aurait dû demander à La Meuse d’attendre que le conférence de presse ait eu lieu. Parce que je vais te dire, le chef d’édition de la Meuse croit qu’il va gagner des lecteurs parce qu’il est avant tout le monde. Mais finalement, ce qu’il devrait savoir, c’est que ses lecteurs ne savent jamais qu’il est avant les autres.
- Il a voulu faire un scoop comme on dit…
- C’est ça. C’est un spécialiss sais-tu celui là de scoops qui n’en sont pas, quand les autres canards respectent une certaine règle vis-à-vis des conférences de presse…D’ailleurs je vais te dire, si nous à « Proxi-Liège » on voulait jouer à ce petit jeu, eh bien, on serait souvent avant tout le monde…
- En attendant, avec cette affaire là, on sait maintenant de quel côté la Meuse se trouve…
- Oui, ça ne me gêne pas qu’ils soient du côté du MR, mais ils devraient au moins avoir le courage de le dire bien haut. Nous, à «Proxi-Liège », dès le début, nous avons dit que nous étions pour la gauche, proche du PS. Il n’y a pas de honte à ça, pour autant qu’on le dise…Et puis, je suis bien content que mes amis journaliss aient réagi comme ça, parce que ça fait trop longtemps qu’on faisait un peu tout et n’importe quoi dans la profession. Il est grand temps qu’on se fasse un peu respecter, et surtout par les politiques, parce que finalement, c’est quand même la presse qui les a fait, ces gens là…

A l'saminne turtos