• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200175

En Ville

Mis en ligne le 26/05/2006

La chasse aux mégots est ouverte


Comme vous le savez, depuis janvier de cette année, il est désormais interdit de fumer dans tous les lieux de travail ainsi que dans tous les bâtiments administratifs ouverts au public. C’est ainsi qu’il n’est pas rare de remarquer, devant l’entrée de pas mal de bureaux mais aussi de bâtiments administratifs, nombre de mégots de cigarettes écrasés sur le trottoir ou en bordure de ces bâtiments. Ce n’est pas évidemment du plus bel effet, d’autant que selon certains spécialistes, il faut plusieurs années avant qu’un mégot de cigarette se décompose entièrement.
La Ville qui, on le sait aussi, vient de déployer d’importants efforts d’information pour rendre notre Cité ardente de plus en plus propre a aussi décidé de « prendre le mégot par les cornes ».
En effet, lors du dernier Collège échevinal qui s’est tenu ce mercredi 24 mai, l’échevin André Schroyen, en charge de la « propreté publique » a présenté une communication relative à la distribution de cendriers de poche écologiques (la photo) et à l’implantation de cendriers aux entrées des bâtiments administratifs de la Ville. Il s’agit pour l’échevin : « de lutter contre ce type d’incivilité et donner l’occasion aux fumeurs d’adopter un comportement plus citoyen… »

Un cendrier écologique

Et c’est en camelot presque professionnel que, au cours de la conférence de presse du Collège, André Schroeyn nous a fait l’article du cendrier écologique qui sera distribuépar la Ville. Ecoutons-le : « Ce cendrier de poche est écologique à plus d’un titre : il évite le rejet intempestif de mégots dans la rue, il est conçu pour être utilisé longtemps contrairement aux cendriers jetables et enfin, il est fabriqué en matières recyclable. Compact et pratique, il est doté d’un système de fermeture hermétique - finies les odeurs de tabac froid -, d’une fonction paravent, de repose cigarettes à pince et d’une zone de stockage des mégots et cendres. Frappé du logo “Prosper” et de la mention “Une Ville propre, c’est l’affaire de tous”, le cendrier de poche sera distribué gratuitement lors des manifestations organisées par (ou auxquelles participent) l’Echevinat de la Propreté publique. »
Ces premiers cendriers de poche seront notamment distribués lors du « Week-end de la Propreté publique et de l’éco-consommation » , des 27 et 28 mai prochains. La Ville possède actuellement quelques 1500 cendriers de poche dont le coût est de 1,5 € pièce.

Cendriers de rue

Dans le même temps, l’échevin Scroyen a également annoncé que, en collaboration avec le Plan Fédéral des Grandes Villes (P.F.G.V.), l’échevinat de la Propreté publique venait de prendre l’initiative de placer prochainement une vingtaine de cendriers de rue à l’entrée des bâtiments administratifs de la Ville de Liège. Le budget prévu pour cette première opération est de 2800 €.
Les services de l’échevin devraient aussi entrer en contact avec les sociétés ayant leur siège sur le territoire de la ville afin de trouver des solutions pour qu’on ne trouve pas des montagnes de mégots devant leurs bureaux. Mais là, c’est un autre problème. Il faut quand même rappeler que si l’on vous prend en train de jeter un mégot par terre, vous pouvez être passible d’une amende.
Si vous avez envie de griller une clope en ville, que vous n'avez pas de cendrier de poche (il n'y en aura évidement pas pour tout le monde) et si vous n'êtes pas à proximité d'un cendrier de rue, il ne vous reste plus qu'une chose à faire: avalez votre mégot...





Gaston Lecocq