• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3172277

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 06/05/2006

La vie en rose


Tchantchès : Quand tu me prends dans tes bras, que tu parles tout bas, je vois la vie en rose…
Nanèsse : Eh bien, il n’y a pas que la vie que tu vois en rose valèt.
- Comment donc ça Nanèsse ? Que vas-tu encore insinuer ?
- M’enfin, cette photo avec le string, c’est quoi ça ?
- C’était juste un clin d’œil, parce que cette semaine, tout le monde voit la vie en rose…Ça change un peu quand même, avec toute cette grisaille dont on nous parle tout le temps. Tu n’es quand même pas jalouse Nanèsse ?
- Mais non, mais non. D’ailleurs, moi aussi je vais voir la vie en rose. Parce que durant tout le moi de mai, je vais suivre le Giro, tous les jours à la télé. Comme ça, je verrais de beaux garçons en plein effort, avec leurs beaux muscles. Et tu sais Tchantchès, je suis fâché sur toi.
- Fâché sur moi. Mais je n’ai rien fait ?
- Comment ça tu n’as rien fait ? Tu m’as laissée toute seule samedi après-midi et tu es allé suivre le départ du Giro à Seraing…
- Bin si j’avais su que tu avais envie de venir avec moi…
- Tu dis ça, tu dis ça. C’était surtout pour ne pas que je te voies en train de reluquer les jolies petites hôtesses du Giro…
- Ça, tu peux dire qu’elles étaient jolies. Mais pour les coureurs, une arrivée d’un contre la montre, ça va tellement vite qu’on n’a pas beaucoup le temps de les voir. D’ailleurs ceux qu’on a beaucoup vus à l’arrivée, c’était surtout les grosses et les moyennes pointures politiques du coin…
- Comment ça ? Ils aiment aussi la pédale ?
- Bin oui, il y en avait même un qui en était dans le tas, mais lui, comme les autres, ils sont surtout venus là pour qu’on puisse les voir sur les photos soit avec les vedettes de la course soit aussi avec les hôtesses. Ça fait toujours bien de se montrer quelques semaines avant les élections
- Ah oui, comme ça je comprends mieux. Et ils étaient tous là ?
- Je ne sais pas, j’ai vu beaucoup de rouge, quelques bleus, quelques oranges, mas pas de verts.
- Comment ça pas de vertes ? Pourtant, est-ce que ce ne sont pas eux qui prêchent sans arrêt pour qu’on abandonne la voiture pour la bicyclette ?
- Oui, justement, ceux qui habitent dans la plaine et qui ne doivent pas faire de la grimpette pour se rendre à leur travail…Peut-être que les épreuves cyclistes, ce n’est pas nécessairement leur tasse de camomille non OGM ?
- Ne recommence pas à te moquer d’eux, si on ne les a pas vu à Seraing. C’est peut-être qu’ils n’avaient pas été invités ?
- Bin, c’était pas nécessaire d’être invité pour assister à la course, puisque c’est toujours gratuit le cyclisme. C’est d’ailleurs l’un des rares sports aussi populaire à l’être toujours. Et pourvu qu’il le reste encore longtemps…
- Mais Tchantchès, tu n’as quand même pas besoin du Giro pour voir la vie en rose quand même ?
- Mais non Nanèsse, tu sais bien qu’avec toi, c’est presque tous les jours que je vois la vie en rose…
- Comment ça presque tous les jours ?
- Enfin, je me comprends…avec un petit pèkèt en plus, c’est vraiment tous les jours.

A l'saminne turtos