• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3171444

Sport

Mis en ligne le 18/04/2006

" Flèche Wallonne " et "Liège-Bastogne-Liège"


Qui va battre qui ? Bien malin qui pourrait émettre le moindre pronostique à la veille de la 70ème édition de la « Flèche Wallonne » qui aura lieu ce mercredi 19 avril.
C’est en effet ce mercredi à 11h, en face du Stade du Pays de Charleroi que les officiels de « ASO » donneront le départ ce cette course toujours très intéressante à suivre et qui verra s’affronter pas moins de 25 équipe composées de 8 coureurs, le peloton de l’élite mondiale du cyclisme.
Sur une distance d’environ 202 km, dont quelques 107 km en province de Liège, la bataille pourrait être ardue entre les différents challengers. Car ne l’oublions pas cette course au parcours très diversifié (avec beaucoup de plats dans le Hainaut et la Province de Namur et les côtes de notre Province de Liège) est propice à la fois aux longues échappées et aux attaques de fin de parcours et même au sprint au « Mur de Huy » où l’arrivée la plus rapide est prévue aux alentours de 15 h 50
La Flèche Wallonne permet à de nombreux types de coureurs de tenter leur chance. Les ténors du circuit organisent d’ailleurs une partie de leur saison autour de cette semaine clé du calendrier. Danilo Di Luca, qui avait enchaîné deux victoires à l’Amstel Gold Race et à la Flèche Wallonne en 2005, sera à nouveau un des hommes à observer au pied du Mur de Huy. Mais son compatriote Ivan Basso, récent vainqueur du Critérium International, a lancé les hostilités dans le cadre de sa préparation au Giro et au Tour de France. Toujours dans le clan Italien, Rebellin, vainqueur en 2004, ne devrait pas se trouver loin des leaders. Le gros coup pourrait toutefois être porté par un des hommes restés discrets en début de saison, comme les Australiens Cadel Evans et Michael Rogers ou l’Espagnol Alejandro Valverde. Mais il faudra aussi compter sur quelques «petits Belges » (comme aiment à les appeler nos amis Français) tels que Axel Merckx, Philippe Gilbert ou pourquoi pas des hommes comme Christophe Brandt ou encore Mario Aerts, Thierry Marichal ou Maxime Monfort, sans oublier évidemment Rick Verbrugghe. Mais bon, la route est encore longue comme on dit et tout peut arriver en route, le meilleur comme le pire.
Cela étant dit, comme beaucoup nous serons à l’écoute et probablement devant notre téléviseur pour suivre cette nouvelle aventure cycliste en Wallonie. Mais ça ne nous dit évidemment pas qui va battre qui et comment ?

Pour les puristes, si vous voulez tout savoir sur cette 70ème « Flèche Wallonne », vous aurez toutes les informations concernant les équipes, le parcours, etc… sur le site du Tour de France en cliquant ICI

Nous serions évidemment très « machistes » si vous ne vous parlions pas de la « Flèche Wallonne » pour dames, qui en est à sa 9ème édition et qui se disputera le même jour entre Huy et Huy avec une incursion en Province de Namur. Départ au Mur de Huy à 12 h et arrivée au Mur de Huy vers 15 h 30.
Pour en savoir davantage sur tous les aspects techniques, les équipes, les coureurs etc…, le site du Tour de France est également de rigueur en cliquant ICI



Enfin, ce qui concerne « Liège-Bastogne-Liège », nous vous donnons rendez-vous dès jeudi, mais pour déjà tout savoir sur les équipes inscrites, les itinéraires, les horaires, c’est toujours sur le site du Tour de France que vous trouverez le maximum d’informations officielles. Pour cela il vous suffit simplement de cliquer ICI

Enfin dernière nouvelle, le 4 avril dernier, lors de la présentation des «Classiques ardennaises », la société « A.S.O. Tour de France », représentée par Jean-Marie Leblanc, Christian Preudhomme et Jean-François Pescheux, a renouvelé les conventions pour Liège Bastogne Liège et la Flèche wallonne (masculine et féminine) avec les partenaires publics que sont la Province de Liège, les villes de Charleroi, Huy et Ans, de même qu’avec le Pesant club liégeois qui voit ainsi confirmé son rôle dans un partenariat qui a assuré, depuis plusieurs années, la pérennité et le standing d’épreuves majeures du calendrier international.






Gaston LECOCQ