• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3201529

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 08/04/2006

Buvons bien, buvons wallon...


Tchantchès : Nanèsse, Nanèsse, enfin une bonne nouvelle cette semaine !!!
Nanèsse :Quoi donc toi ?
- Mais enfin, tu n’as pas lu la gazette de mercredi ?
- Bin non, j’étais en train d’enlever les arincrins du grenier et de la cave. Tu sais bien que quand je commence mon ménage du printemps, je n’ai pas le temps de lire la gazette moi…
- Oui, bon ça va, je sais ce que tu vas me demander.
- Mais c’est quoi cette nouvelle qui te met dans tous tes états ?
- C’est noss pèkèt ?
- Quoi, il va encore augmenter comme en 1830, lorsque les Hollandais ont voulu augmenter le prix du grain et que tout ça a dégénéré en révolution…
- Mais non. Notre pèkèt est maintenant protégé par l’Europe.
- Protégé par l’Europe, noss pèkèt. Pourquoi il était en danger, comme la Jupiler ?
- Mais non, il ne risque rien de ce côté-là. Enfin, je ne pense pas que nos amis distillateurs de Hollogne, Montegnée ou Herstal, ont l’intention de fusionner pour se faire bouffer par une grosse multinationale.
- Alors c’est quoi cette protection européenne ?
- Un genièvre, ne pourra plus s’appeler pèkèt sauf s’il est distillé en Wallonie et il faudra qu’il réponde à des critères de qualité et qu’il ne titre pas moins de 30%. Nosse pèkèt sera cette fois-ci 200 % wallon. 100 parce qu’il était déjà wallon et 100 % par qu’il est maintenant protégé par l’Europe.
- C’est vrai que c’est une bonne nouvelle, pour une fois qu’on reconnaît un produit de qualité de Wallonie, on peut être fier. Mais dis Tchantchès, n’en profite quand même pas pour trouver des excuses pour ne pas me donner un coup de main pour le grand nettoyage. Parce que si notre pèkèt est maintenant 100 % wallon, moi, je ne suis pas 100 % ènocinne…
- Rassure-toi Nanèsse, je ne vais pas en profiter, mais à propos, quand tu m’achètera une bonne bouteille, pour une occasion ou une autre, regarde bien l’étiquette…faut plus qu’il vienne de Hasselt maintenant mon, pèkèt…Tu as compris hein Nanèsse !
- Mais oui. En attendant, prend les clicotes à poussière et va nettoyer ton bureau. Il en a bien besoin…
- Awè, awè…quand je reviendrais de chez Henri, je vais lui annoncer la nouvelle…
- Tchantchès, Tchantchès, pèkèt wallon ou pas, tu iras chez Henri après les poussières. Non mais…
- Buvons bien, buvons wallon…

A l'saminne turtos