• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3172553

Bouches ardentes

Mis en ligne le 20/03/2006

Succès pour le premier « Chocolat Show » de Liège


Vendredi soir, c’est près de 300 personnes qui se sont pressées dans les Halles du Nord, au « vernissage » du premier « Chocolat Show » de Liège, organisé, dans le cadre d’un projet d’étude d’étudiants en 2ème année au baccalauréat en « Communication » de la Haute Ecole provinciale Léon- Eli Troclet de Jemeppe. Un groupe constitué de 6 étudiants qui, pour la circonstance avaient pris le très à propos patronyme de « Truffes liégeoises ».
Ce projet, comme nous vous l’annoncions dans notre édition du 12 mars dernier, était notamment soutenu par Maggy Yerna, échevine du Développement économique de la Ville de Liège qui avait, pour la circonstance, « prêté » la Halle du Nord qui est, rappelons-le, le siège de la « Cellule d’accueil des investisseurs », inaugurée récemment.

Lors du vernissage, Maggy Yerna a rappelé que ce « Chocolat Show », une initiative qu’elle n’aurait pu ne pas soutenir, était avant tout destiné à promouvoir les artisans chocolatiers de Liège et environs et que d’autres manifestations de ce type pourraient encore être organisée dans la « Halle du Nord », un endroit qui se prête à merveille.
Comme annoncé la semaine dernière, les artisans prévus étaient tous en bonne place ainsi que le vin et le café accompagnant les dégustations de cette fève magique venue du nouveau monde. Et le tout parfaitement agencé dans des stands conçu d’une manière tout à fait professionnelle et agréable, par l’ICADI (l’Institut des Arts décoratifs et Industriels de la Ville de Liège).






Bref, sous de tels auspices, le week-end s’annonçait bien pour un « salon » digne de professionnels… D'autant que les chocolats dégustés et le vin qui allait avec étaient tout à fait délicieux.

Plus de 1000 personnes en deux jours

Et la promesse a été tenue, en tout cas, au regard du bilan effectué dimanche soir par Nicolas Gaspard, le porte-parole des « Truffes liégeoises ».
En effet, ce sont plus de 1000 personnes qui ont visité, samedi et dimanche, le premier « Chocolat Show » de Liège.

Pour Nicolas : « Nous pouvons dire que nous sommes assez heureux du résultat. D’autant que, selon les artisans avec lesquels nous avons discuté, ils sont eux aussi très satisfaits de leurs résultats et nous disent qu’ils ont bien vendus…Cela nous a aussi fait très plaisir de nous entendre demander si nous pourrions recommencer l’an prochain. D’autres artisans seraient d’ailleurs d’accord pour nous rejoindre pour un nouveau « Chocolat Show ». Des artisans spécialisés dans le café et les thés nous ont aussi fait la même demande. Ce qui nous a un peu étonné, c’est ce dimanche avant midi, alors qu’il y avait pas mal de monde sur la Batte et malgré la promotion que nous avons faite avec l’aide de « Radio Nostalgie », d’avoir peu de retour à ce moment là. Par contre, l’après-midi, nous avons fait le plein. »

On peut donc imaginer que l'on prochain, peut-être encore vers Pâques, la date s'y prête bien, assisterons nous à un deuxième "Chocolat Show" avec quelques artisans en plus. La Halle du Nord pourrait en effet accueillir 3 ou 4 artisans supplémentaires sans que l'on ne se marche sur les pieds.
Comme nous l’écrivions la semaine dernière, ces jeunes sont formidables et leur idée a été tout bonnement sensationnelle. Nulle doute, que leur «projet » qui sera coté pour leurs études, leur rapportera un maximum de points. Quant à l’avenir des « Truffes liégeoises », avec un tel dynamisme et aussi déjà un tel professionnalisme, il sera probablement très intéressant. C’est tout le mal qu’on peut leur souhaiter et encore une fois : « Chapeau les Truffes liégeoises ».

Légende des photos de haut en bas, vendredi, pendant le vernissage

- Un des stands de présentation
- Maggy Yerna pendant le vernissage
- la foule enchantée du vendredi
- les oeufs de Pâques de circonstance
- un clin d'oeil: de très jolis chapeaux, ceux d'Arianne Lespire, notre modiste montante, présentés par quelques unes de nos "Truffes liégeoises" pour faire plaisir à un des artisans chocolatier.






Gaston Lecocq