• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3200383

Evenements

Mis en ligne le 11/09/2005

Du 17 septembre 2005 au 17 septembre 2006 :" De Saint Lambert…au Pays de Liège" 1300 ans d’histoire, pour le présent et le futur…

Lancée ce samedi 17 septembre à l'occasion d'un spectacle formidable (voir notre rubrique vu pour vous) c'est le mercredi 7 septembre, dans le site prestigieux de l’abbaye du Val Saint-Lambert à Seraing, qu’a eu lieu, par le comité organisateur (la Province, l’Université de Liège, la Ville de Liège, l’Evêché et le Cercle Géohistorique de la Hesbaye liégeoise) la présentation officielle du programme de l’année « De Saint Lambert… au Pays de Liège »

Un peu d’histoire

Il y a 1.300 ans, et plus exactement (mais on n’en est pas tout à fait sûr à un jour près) le 17 septembre de l’an 705, Lambert, évêque de Tongres-Maastricht (on est déjà en plein Eurégio Meuse-Rhin) était assassiné (pour des raisons ressemblant fort à une vendetta entre deux familles) par un certain Dodon d’Ans. Selon certains, Lambert aurait fait assassiner deux de ses fils peu avant. Dodon s’est vengé. Lambert résidait dans sa maison de campagne, sur les bords de la Légia (appelé aussi le Glain) à un endroit où actuellement, sur la place qui porte son nom a été instauré un archéoforum, probablement l’un des plus importants d’Europe.
Quelque temps après, des miracles auraient eu lieu dans la maison où se trouvait Lambert lorsqu’il y fut assassiné. C’est l’époque du culte des reliques et de la coutume des pèlerinages. C’est d’ailleurs par la voix populaire que Lambert est canonisé. L’afflux des pèlerins transforma la bourgade en « Vicus Leudicus », puis en cité plus importante. La dépouille de Lambert qui avait été inhumée à Maastricht reviendra sur les lieux de son assassinat vers 714-718 ou l’évêque Hubert lui aura consacré une église.
C’est à la suite de ce drame historique (un fait-divers sanglant) qu’est née la ville de Liège. Mais beaucoup l’ignore.
Et c’est justement pour ces raisons que, entre septembre 2005 et septembre 2006 sera organisée, à Liège et dans toute La Province l’opération « De Saint Lambert…au Pays de Liège ». Cette opération a été montée conjointement par plusieurs institutions : La Province de Liège, la Ville de Liège, l’Université de Liège, Le Cercle Géohistorique de la Hesbaye Liégeoise et l’évêché de Liège.
Ce 1300ème anniversaire de la création de la Ville de Liège sera aussi marqué par la commémoration du 500ème anniversaire de la joyeuse entrée du prince-evêque Erard de la Marck à Liège, le 30 mai 1506 à qui l’on doit la reconstruction du Palais des Princes-Evêques et à qui l’on doit aussi le grand rayonnement du Pays de Liège à travers le monde. On célèbrera également le 500ème anniversaire de Lambert Lombard, un homme de la Renaissance et aussi un autre grand liégeois.

Une ouverture dans le ciel…et le lendemain dans les rues et à Saint-Paul

Le samedi 17 septembre, à 22 h 15, place Saint-Lambert a été officiellement ouverte l’opération « De Saint Lambert… au Pays de Liège » par un grand spectacle (gratuit).
Il s’agissait d’un opéra urbain, original, unique, mêlant lumières, musique, funambules, projections, narrations, effets pyrotechniques. Cet opéra allégorique évoqua, principalement dans les airs, sur un câble à 18 mètres de hauteur traversant toute la place, treize siècles d’histoire liégeoise dans une ambiance féerique et faisant la part belle à ce qui a fait, fait et fera le Pays de Liège.
Ce spectacle présenté par la Province et Bel-RTL-TVI, est une production de la société « Angle de vue », sur une mise en scène de Luc Petit à qui l’on doit déjà « Décrocher la lune » avec Franco Dragone.

Le lendemain, c'est-à-dire le dimanche 18 septembre, de 14 h à 16 h, dans le cadre des « Fêtes de Wallonie », le grand cortège folklorique qui est passé dans les rues de la cité ardente était tout entier basé sur le thème de « Saint Lambert…au Pays de Liège » et les Liégeoises et les Liégeois ont pu y admirer des chars évoquant la vie de Lambert.
Enfin, toujours ce dimanche 18 à 16h30, mais cette fois à la cathédrale Saint Paul, a eu lieu une messe solennelle particulière puisqu’elle a réuni toutes les paroisses Saint Lambert du diocèse de Liège ainsi que des diocèses voisins.

Pour les petits et les grands enfants

Le samedi 24 septembre à 16h, dans la salle du « Trésor de la Cathédrale », rue Bonne Fortune à Liège, le Théâtre Royal Ancien Impérial du Musée Tchantchès vous présentera « La Saga de Saint Lambert », une pièce de marionnettes. On y verra Lambert entrant au panthéon du Théâtre du Musée Tchantchès, rejoignant ainsi Charlemagne, mais aussi Tchantchès. Il s’agit d’un voyage passionnant dans le temps, entre folklore, histoire, légendes et bons mots, puisque Tchantchès n’est jamais bien loin.
Et durant l’année ?
Sous le label « De Saint-Lambert…au Pays de Liège », se retrouveront, entre septembre 2005 et septembre 2006 une multitude de manifestations (expositions, concerts, croisières sur la Meuse, départ du Giro d'Italia 2006, Jumping de Liège etc...) que nous vous laisserons découvrir (ce sera alors vraiment complet) sur le site www.prov-liege.be/saintlambert.

Publication et dossier pédagogique

C’est à l’initiative du Cercle Géohistorique de la Hesbaye Liégeoise (CGHHL) qui en est également l’éditeur, qu’a été réalisée une superbe brochure de 32 pages et en couleurs qui s’intitule aussi : « De Saint Lambert…au Pays de Liège ».

Cette brochure, que vous garderez sûrement précieusement dans votre bibliothèque est un ouvrage collectif auquel ont collaboré plusieurs professeurs de l’Université de Liège : Mme Bernadette Merenne et MM. Jean-Louis Kupper, Bruno Dumoulin, Philippe Raxhon et Francis Balace.
Publié en trois langues, (français, allemand et néerlandais) l’ouvrage édité à 20.000 exemplaires et vendu au prix symbolique de 1€, retrace l’histoire du Pays de Liège depuis l’assassinat de l’évêque Lambert. Les traductions ont été réalisées par l’Institut supérieur des langues vivantes de l’Université de Liège.
Cet ouvrage se trouve déjà à la Maison du Tourisme du Pays de Liège (place Saint-Lambert), dans les antennes d’information de la Province (Liège, Huy, Waremme Verviers et Eupen), mais également dans les autres Maisons du Tourisme de la Province ainsi que dans les principaux Offices du Tourisme et Syndicats d’Initiatives.
Autre publication d’importance, celle d’un dossier pédagogique. Ce dernier a été rédigé par le secteur enseignement de la Direction générale de l’enseignement de la Province de Liège avec l’aide de l’enseignement de la Ville de Liège. Il prend pour fil conducteur de manière originale et agréable (les fiches sont particulièrement très bien lisibles et les documents iconographiques d’une très grande qualité) l’ouvrage édité par le Cercle Géohistorique de la Hesbaye Liégeoise, dont nous parlions plus haut.
Ce dossier est destiné aux enseignants et leur fournira les références pédagogiques nécessaires pour aborder en classe l’histoire du Pays de Liège (par trop peu connue de nos jeunes étudiants) et préparer les élèves aux visites des diverses manifestations qui auront lieu durant l’opération « De Saint Lambert…au Pays de Liège ».
Sans l’assassinat de Lambert, de ses «miracles » et des pèlerinages, sans Erard de la Marck ou Lambert Lombard, existerions-nous en tant que Liégeois ?  
«De Saint Lambert…au Pays de Liège»,nous vous conseillons le site Internet qui sera réactualisé en permanence :www.prov-liege.be/saintlambert


Les photos, de haut en bas:
-Le logo officiel de l'année
-Le martyre de St Lambert (Musée d'art religieux et d'art mosan de Liège)
-Erard de la Marck (Palais provincial- Photo Gérard Guissard)
-Lambert Lombard (Musée d'art wallon. Liège)
-la couverture de la publication du CGHHL
-pendant la conférence de presse au Val Saint-Lambert (de gauche à droite) MM. André Lange (CGHHL), le vice-recteur de l'ULg Albert Corhay ; M. Elio Tavolieri (représentant le bourgmestre WillyDemeyer); André Gilles, Premier député provincial en charge des "Grands événements), Mgr Jousten, évêque de Liège; et les députés provinciaux Olivier Hamal et Gaston Gérard.





Gaston Lecocq