• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3201530

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 21/01/2006

On est revenu...


-Tchantchès : Encore Francorchamps !
- Nanèsse : Qu’est-ce que tu dis ?
- Je dis : encore Francorchamps, on revient encore avec cette affaire là.
- Qui donc toi ?
- Serge Kubla, celui qui dit qu’il a tout fait pour que le Grand Prix revienne, puis qui vient dire après qu’il n’a plus rien à voir dans le dossier et qui maintenant vient dire d’après les renseignements qu’il a obtenu, le Grand Prix 2006 ne se fera pas, et c’est à croire qu’il est content de lui…
- Mais enfin Tchantchès, tu sais bien qu’on est en pleine campagne électorale quand même ?
- Oui, tu as raison. D’ailleurs, je me demande si Michel, tu sais bien celui de « la vignette » mais qui préfère la vigne et qu’il a même dit dans une gazette qu’il venait de faire une quarantaine à l’eau et au café, mais qu’aujourd’hui il buvait autant d’eau que de vin, eh bien, je me demande s’il a bien fait de dire ce qu’il a dit sur Francorchamps.
- Quoi donc ?
- Bin qu’il ne savait pas dire encore si tout serait prêt pour cette année. Je crois qu’il aurait mieux fait de dire que ce n’était pas possible et que son gouvernement avait d’autres chats à fouetter que l’affaire du Grand Prix pour le moment. Comme ça, Kubla en aurait été pour ses frais.
- Je crois que tu as raison. Par les temps qui courent, il serait peut-être temps de mettre en place le plan Marshall…
- D’ailleurs, c’est aussi ce qu’a dit Di Rupo, vendredi soir, lors de la nouvelle émission sur la chaîne commerciale.
- Mais à propos de cette émission, les deux présentateurs, eh bien, ils n’auront pas le premier prix de la courtoisie et de la politesse. As tu vu comment ils n’arrêtaient pas d’interrompre Elio alors qu’il était en train de répondre aux questions. C’est d’une grossièreté…
- Même qu’à un moment donné, il a lancé vers le journaliss : « Merci de m’avoir interrompu… »
- Et il avait un fameux sourire pour dire ça…lui !
- C’est quand même quelqu’un cet Elio.
- On verra, on verra. Tu sais bien que je suis d’accord avec les idées qu’il défend, mais il ne faudrait pas qu’il tombe dans une sorte de socialisme à la Blair ou à la Schröder, parce que là, il fera le jeu du grand capital….
- Tu exagères Tchantchès. Moi, dans tout ce qu’il a dit, j’ai quand même retenu qu’il fallait qu’on fasse tout pour sauver l’emploi, pour que les petites gens puissent mieux vivre, combattre la pauvreté…
- Il ne manquerait par plus que ça pour un socialiss…Mais ce qui me gêne, c’est qu’après avoir entendu Yves Leterme, le président du gouvernement flamand, qui sous-entend quand même que la Flandre devra un jour ou l’autre prendre son autonomie en matière d’emploi et donc de sécurité sociale, il continue à croire à une Belgique unitaire. C’est un naïf ou quoi ?
- Je ne sais pas Tchantchès, je ne sais pas...mais dans tous les cas, je crois bien que c’est un honnête homme.
- D'ailleurs, les sondages donnés par la TV ne sont pas mauvais du tout pour lui...donc, il y en a quand même pas mal qui pensent comme nous.
- Mais dit, as-tu remarqué quand on interrogeait les gens dans rue, ils avaient tous un parapluie...
- Oui et alors?
- Oh, rien, je me demandais si ce n'était pas un signe...du destin


A l'saminne turtos