• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3200765

A la Province

Mis en ligne le 13/01/2006

Ce qui s'est dit et décidé à la Députation permanente du jeudi 12 janvier

RELATIONS EXTERIEURES-ENSEIGNEMENT

Sur la proposition du député provincial Georges Pire, la Députation permanente a marqué son accord sur le dossier suivant :

Echange scolaire entre l’Ecole d’Hôtellerie de Liège et l’Ecole de Saint Quay Portrieux

Dans le cadre de l’application de la Charte d’Amitié et de Collaboration signée le 20 septembre 1996 entre la Province de Liège et le Département français des Côtes d’Armor, la Députation permanente a décidé de participer au financement de l’échange entre étudiants costarmoricains et belges. Cette participation comporte deux volets, à savoir :
- Le financement, en partie, du déplacement des six étudiants de l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme de Liège et de leur professeur vers Saint Quay Portrieux ;
- Le financement, en partie, de l’hébergement en pension complète des huit élèves bretons au Centre de la Jeunesse situé rue Belvaux à Grivegnée

Le séjour des étudiants liégeois durera quatre semaines, du 24 février au 17 mars 2006 ; tandis que les jeunes Costarmoricains seront accueillis dans notre province du 27 mars au 21 avril 2006.

Au programme des jeunes Liégeois : trois semaines de stage en entreprise de boulangerie-pâtisserie et une semaine de cours au Lycée technique. Un de leur professeur de l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme de Liège les y rejoindra pour les trois derniers jours, afin d’évaluer leur travail. Le séjour des jeunes Costarmoricains à Liège se déroulera selon le même schéma.

L’objectif de ces stages croisés est de découvrir la gastronomie locale et de partager le savoir-faire respectif des deux écoles.

ENVIRONNEMENT

Sur la proposition de même Georges Pire, la Députation permanente a rendu un avis favorable dans le dossier suivant :

AMAY :Bientôt une réserve naturelle domaniale dite de la « Lande d’Ombret »

La Députation permanente a rendu un avis positif sur le projet de création de la réserve naturelle domaniale dite de la « Lande d’Ombret » à Amay.
En effet, en application de l’arrêté du 17 juillet 1986 du Gouvernement wallon (article 10) concernant l’agrément des réserves forestières, il appartient à la Députation permanente d’émettre un avis — après consultation des Collèges des Bourgmestre et Echevins des communes concernées — sur ce genre de dossier.
Dans le cas présent, la future réserve naturelle étant située sur la seule commune d’Amay, la Députation permanente a approuvé le projet à la suite des avis favorables du Collège échevinal amaytois et du Conseil supérieur wallon de la Conservation de la Nature. L’arrêté de la Députation permanente sera transmis, pour décision, au Ministre du Gouvernement wallon en charge des Ressources naturelles et de l’Environnement.