• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3171669

Reportage

Mis en ligne le 17/12/2005

Liège-Guillemins –T.G.V, et de "quatre", avec un sapin illuminé en prime

A quelques jours du solstice d’hiver, fête païenne pour laquelle on honorait, dans (le Nord en tout cas) les grands arbres qui restaient verts toute l’année, la société Euro-Liège TGV a tenu à s’associer en quelque sorte à « Liège Cité de Noël ».
C’est à l’occasion du lancement de la 4ème opération de poussage que les responsable de ce chantier, au terme duquel, Liège aura probablement la plus belle gare d’Europe, avaient invité le bourgmestre Willy Demeyer et l’échevin de l’Urbanisme Michel Firket, à venir symboliquement appuyer sur bouton commandant l’éclairage d’un superbe épicéa trônant à plus de 40 mètres, sur le faîte de la 4ème rangée des 5 arcs qui constitueront un maillon de l’ensemble de voûte de cette gare imaginée par l’architecte catalan, Santiago Calatrava.
Par ailleurs, après avoir consulté la météo qui ne semblait pas très favorable et qui prévoyait de fortes rafales de vent, les ingénieurs ont reporté l’opération de poussage (qui devait démarrer ce vendredi) à la nuit de samedi à dimanche et de dimanche à lundi, si Eole le permet.



En effet, il faut absolument tenir compte du facteur météorologique pour éviter des déformations des matériaux pendant l’opération.
C’est ainsi que lundi, au terme de la 4ème opération de poussage (un peu la même technique utilisée par le bureau Greisch (associé dans le chantier) pour la construction du plus haut viaduc du Monde à Millau), l’ensemble de la voûte qui pèse maintenant près de 2.300 tonnes aura été poussée dans son ensemble, de 9,60 mètres, à raison de plus ou moins 1 mètres à l’heure.
Avec l’opération de ce week-end, on peut dire que plus de la moitié de la toiture, sur laquelle des essais de vitrage sont en cours, aura été réalisée.
Pour les amateurs de précisions, le premier poussage de arcs a eu lieu fin mai 2005, le deuxième à, la mi-août et enfin le troisième fin octobre.
Vu de près et au fil des jours, la construction de la nouvelle gare des Guillemins-TGV, ressemble à un mécano gigantesque et magique. Sans nul doute, les amateurs de tout ce qui touche aux transports ferroviaires ou aux gares (et ils ont nombreux de part le monde), sont doublement ravis.
D’une part parce ce qu’ils peuvent suivre l’évolution en direct en venant autour di site d’où les vues sont souvent très explicites et d’autre par, parce qu’ils peuvent aussi prendre connaissance de tous les éléments techniques, la Société Euro-Liège TGV étant un modèle du genre en matière de communication.

A quand la fin ?

Sur les lieux, alors que l’administrateur délégué d’Euro-Liège TGV s’entretenait avec Michel Firket concernant l’état d’avancement du projet de la nouvelle place des Guillemins, qui devra être en parfaite harmonie avec la gare, Claude Teathe, l’ingénieur en chef nous confirmait que la gare serait bel et bien terminée pour fin 2007.

Il nous dira : « Au niveau du montage des éléments de la charpente et le poussage de ceux-ci, cela devient maintenant automatique. Il ne devrait, en principe plus y avoir de gros retards. Après la charpente, nous passerons à tous les aménagements techniques intérieur, la pose du vitrage, les finitions.
Concernant la démolition de l’ancienne gare, nous essayons de faire en sorte qu’on puisse la démolir avant que la nouvelle gare soit complètement terminée. »
Et ce n’est pas bête lorsque l’on sait que le site de l’ancienne gare, quelques constructions et aménagement divers devront être réalisés dans l’optique d’une harmonisation de tout le quartier… »
A l’issue de cette visite du chantier par un froids de « foie de canard », plusieurs travailleurs de la société Elaborados Metalicos S.A (EMESA) ont été conviés à prendre le vin chaud d’honneur avec les participants à la visite.
Pour certains de ces Espagnols venus du fin fond de la Corogne, c’était la première fois qu’ils buvaient un vin chaud. Et vendredi, il était non seulement excellent mais tombait à point nommé. Ces travailleurs dont on ne dira jamais assez l’excellence de la tâche fournie, pourront, après le dernier poussage, prendre un repos de fin d’année bien mérité.
Il est à souhaiter qu’en 2007, lorsque l’on fêtera l’inauguration de cette gare sans pareille, on n’oublie pas de citer tous ces métallurgistes acrobates qui sont chez nous depuis plus d’un an.
En attendant, nous pouvons déjà leur dire « Merci ! » «Gracias ! » et aussi « Joyeux Noël et Bonne année » « Alegre Noël y Buen año »

























Légendes des photos de haut en bas :

- La charpente avant l’illumination
- La charpente avec son beau sapin illuminé
- De gauche à droite, MM. Claude Teathe (ingénieur en chef), Martine Doutreleau (relations publiques), l’échevin Michel Firket, Vincent Bourlard, administrateur délégué d’Euro-Liège TGV et le bourgmestre Willy Demeyer sur la passarelle de la rue Mandeville
- La gare de face actuellement. C'est déjà tellement féérique. Qu'est-ce que ce sera quand elle sera terminée?

* Vous pouvez suivre toute l’actualité de la nouvelle gare des Guillemins sur le site www.euro-liege-tgv.be

Vous pouvez aussi visionner le reportage de « Proxi-Liège » du 1 novembre dernier en cliquant ICI





Gaston LECOCQ