• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3171334

Social

Mis en ligne le 03/12/2005

Sur le "Village de Noël" n'oubliez pas le "Sapin ardent"

Comme chaque année, le chalet du « Sapin Ardent » sera ouvert jusqu’au 24 décembre, pour accueillir les dons des Liégeois, au bénéfice de toutes celles et ceux qui sont dans le besoin.
C’est ainsi que, sans compter, vous pouvez y apporter des vêtements chauds, des cadeaux, des jouets, de la nourriture, du matériel pour bébés (langes, nourriture, shampoings etc…). Comme chaque année, l’ensemble de vos dons qui fait partie de cet élan de solidarité dont les Liégeoises et les Liégeois ont le secret, sera redistribué via les CPAS ou le « Resto du Cœur ».
Cette année encore, Viva Liège - Viva Cité (90.5 FM) participera à l’opération et régulièrement interviendra en direct pour vous informer de l’avancement de la récolte ou pour signaler toute information susceptibles d’améliorer les dons.
« Sapin ardent » et le TEC

Par ailleurs, pour la quatorzième année, le TEC Liège-Verviers s’associera à l’opération « Sapin Ardent ».
Cette année encore, l’accent est mis sur la qualité des dons, essentiellement en ce qui concerne les objets ayant déjà servi.
C’est ainsi que, entre le 1er et le 23 décembre, un bus spécialement décoré aux couleurs de Sapin Ardent sillonnera la province de Liège. A son bord, des bénévoles, membres du personnel du TEC Liège-Verviers, accueilleront les habitants des communes visitées qui, n’en doutons pas, seront aussi généreux que les années précédentes.
En 2004, 135 m³ ont été récoltés. Parallèlement, une opération « pièces rouges et pièces jaunes » a permis de rapporter 288 euros qui ont été redistribués au « Resto du Cœur » de Liège, une opération qui sera répétée cette année encore.
Alors voilà, vous savez ce qui vous reste à faire, où vous vous rendez sur le « Village de Noël » pour y déposer vos dons ou vous profiter du passage du bus spécial Sapin Ardent du TEC Liège-Verviers.
Pour connaître les lieux et dates de passage du bus spécial vous pouvez cliquer : ICI





G. Lecocq