• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3420295

Culture

Mis en ligne le 29/01/2019

LES MUSÉES DE LA VILLE DE LIÈGE PRIMÉS PAR LA LIGUE DES USAGERS CULTURELS - PRIX "LUC"


La Ville de Liège s’est vue récompensée du troisième ‘Prix LUC’, ce mercredi 23 janvier 2019, dans le cadre des Prix LUC et FLOP, qui épinglent les pires et les meilleures «pratiques» culturelles vécues par le public belge durant toute l’année 2018.
Comme l'explique Jean-Pierre HUPKENS, échevin en charge de la Culture, du Tourisme et de l’Interculturalité lors de la séance du Collège du 25 janvier dernier :
"Ce prix est décerné par la Ligue des Usagers Culturels (L.U.C.), une asbl belge dont l’objectif consiste à « soutenir et développer les droits des usagers dans le domaine de la culture ».
Les musées de la Ville de Liège ont été primés pour leur action en faveur de l’accès gratuit à leurs collections permanentes pour les moins de 26 ans. Durant l’année 2018, la fréquentation du public de moins de 26 ans au musée de La Boverie, représente 25% des visiteurs et celle du Grand Curtius représente 29 % de visiteurs."


Pourquoi la gratuité des collections permanentes des Musées pour les moins de 26 ans ?

Et l'échevin de poursuivre : "Qu’ont en commun "Le Sorcier d’Hiva-Oa", de Paul Gauguin, "La Famille Soler", de Pablo Picasso, ou "La Maison bleue" de Marc Chagall?

Ces trois chefs-d’œuvre du 20e siècle font partie des collections des musées de la Ville de Liège. Comme les œuvres de beaucoup d’autres grands artistes des 19e et 20e siècles – Claude Monet, Paul Signac, James Ensor, René Magritte, Paul Delvaux, Jean Arp, ou Fernand Léger, pour n’en citer que quelques-uns –, ces tableaux sont régulièrement exposés au sein des collections permanentes du Musée des Beaux-Arts de La Boverie, entièrement rénovée en 2016.
C’est dans cette perspective que la Ville de Liège a décidé, depuis le 1er décembre 2017, d’offrir un accès gratuit, pour tous les étudiants et les jeunes de moins de 26 ans, aux collections permanentes des différents musées communaux.
Cette offre de libre-accès vise aussi à contribuer à la formation et à l’éducation du regard, notamment dans l’encadrement pédagogique proposé par les différents établissements d’enseignement fondamental, secondaire et supérieur.
Enfin, elle rencontre les moyens financiers limités qui peuvent être ceux des jeunes adolescents, étudiants ou non, et des familles avec enfants : il s’agit d’un pas de plus dans la démocratisation de la culture."


Le Collège s'est évidemment "réjouit de cette belle récompense, qui souligne ce geste fort qu’est l’accès démocratique à la culture. Initiative reprise dans les actions de « Réinventons Liège ». "