• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3466929

Expositions

Mis en ligne le 23/12/2018

« LIÈGE. CHEFS- D’ŒUVRE »


















Inaugurée ce jeudi 20 décembre, « Liège. Chefs-d’œuvre » la grande exposition organisée au Musée de La Boverie à Liège (Parc de la Boverie en face de la passerelle "La belle Liégeoise") vous accueille du 21 décembre 1018 au 18 août 2019. Nous l'avons visitée pour vous et ce sera assurément l'événement artistique de 2019…à ne pas manquer.


Des maîtres de la Renaissance jusqu’aux mouvements d'avant-garde, en passant par de grandes figures internationales (Ingres, Monet, Pissarro, Picasso, Chagall, Arp, Magnelli, Debré, Hantai, Monory, Gilbert & George...), l’exposition "Liège. Chefs- d’œuvre" offre un voyage inédit à travers les œuvres-phares de la collection du musée des Beaux-arts de Liège.
Certaines pièces maîtresses sont sorties exceptionnellement de leur écrin et le visiteur peut également y découvrir de nouvelles acquisitions.
Inédite, cette exposition - présentant près de 250 peintures et sculptures - l'est à plus d’un titre.
En effet, depuis la réouverture de La Boverie en mai 2016, de nombreuses œuvres, fragilisées par le temps ou demeurées en réserve, n’avaient plus été montrées depuis longtemps.
L'exposition entend ainsi établir un dialogue entre les époques et les mouvements formels, et propose aussi quelques coups de projecteur, sur certains artistes et courants artistiques : Henri Evenepoel, Rik Wouters, James Ensor, Pol Bury,...

Le mot de l'échevin de la Culture Jean-Pierre Hupkens

Depuis son ouverture au public, le 5 mai 2016, près de 400 000 visiteurs ont poussé les portes du musée de La Boverie. Le bâtiment de l’Exposition universelle de 1905, brillamment rénové par l’architecte Rudy Ricciotti, auteur de la nouvelle extension, et le cabinet liégeois d’architecture p.HD, est devenu en moins de trois ans un nouveau lieu de rendez-vous pour tous ceux qui, à Liège et au-delà, s’intéressent à la culture et à l’art en particulier.
Mais La Boverie, c’est aussi et surtout un Musée des Beaux-Arts qui, au sein de ses collections, constituées depuis plus d’un siècle, compte des œuvres d’artistes aussi exceptionnels que Lambert Lombard, Gérard de Lairesse, Léonard Defrance, Jean-Dominique Ingres, Paul Gauguin, Claude Monet, Franz Marc, Marc Chagall, Picasso, Jean Arp, Antoni Tapiès, Sonia Delaunay,
sans oublier des artistes belges comme René Magritte, Paul Delvaux, Pol Bury, Marthe Wéry ou Pierre Alechinsky. À travers les milliers d’œuvres que comptent les collections, et qui sont amenées à être encore étoffées au fil des ans, par des acquisitions et grâce au soutien de généreux donateurs, l’équipe scientifique du musée a procédé à une sélection drastique, retenant deux cents cinquante œuvres remarquables de notre patrimoine artistique commun. Ainsi, le musée de La Boverie met à l’honneur pour la première fois depuis sa réouverture ses œuvres majeures à travers une exposition inédite Liège. Chefs-d'œuvre, témoignant de la richesse grandissante et de l’intérêt incontestable de ses collections.


Visite en quelques œuvres avec Régine Rémon, première conservatrice du Musée des Beaux-arts

« Dès l’entrée, » commente Régine Rémon, première conservatrice du Musée des Beaux-Arts, « le visiteur est accueilli (la photo) par le duo insolite de personnalités aussi différentes qu’inattendues : d’une part, Napoléon Bonaparte Premier consul, dans son habit protocolaire, symbole du pouvoir, représenté par Jean-Dominique Ingres en 1804 (…)
"Le tableau impressionne par la qualité d’exécution, la richesse des décors, le format, et la transcription d’un épisode de l’histoire liégeoise, et d’autre part, le portrait d’un vieux jardinier, un homme de la campagne, aux mains burinées, prenant soin de ses géraniums. Œuvre d’Émile Claus, d’un réalisme poussé à l’extrême, notamment dans le rendu de la lumière traversant jusqu’au tablier. Ce portrait en pied surprend, par la présence imposante du personnage tellement anonyme face à son interlocuteur." »
« Avant d’aborder le siècle d’or de la peinture liégeoise, symbolisée par le talentueux Gérard de Lairesse, représenté par son œuvre de jeunesse (22 ans) "Orphée aux enfers", "Quatre Femmes vertueuses" ne peuvent laisser le visiteur indifférent : ces grandes toiles réalisées par le Liégeois Lambert Lombard pour l’abbaye d’Herckenrode, illustrent, le rôle joué par des femmes et l’introduction en nos régions de la Renaissance ramenée par Lombard lors de son séjour en Italie : rupture avec le Moyen-âge, découverte de la perspective, rendu du mouvement, admiration pour l’Antiquité. »

« L’épisode suivant, » poursuit la conservatrice, « nous mène tout droit vers le baroque dont Liège présente un artiste considéré comme un véritable émule du célèbre Bernin : Jean del Cour. Exceptionnellement, la statue en bois représentant la Vierge de Montaigu prend place aux côtés d’une belle série d’esquisses en terre cuite, des bozzetti récemment restaurés, qui donnent une vision globale de la méthode de travail du sculpteur.
Le parcours se poursuit chronologiquement, au fil des courants picturaux, des époques et des contextes socio-politiques. Après le XIXe siècle éclaté entre peinture d’histoire et peinture sociale, on rejoint les mouvements qui ont marqué le XXe siècle, Impressionnisme, expressionnisme, fauvisme… Un véritable cours d’histoire de l’art à travers des œuvres de qualité. Le surréalisme en Belgique, outre René Magritte et Marcel Mariën, est illustré par deux œuvres majeures de Paul Delvaux réunies pour la première fois : "L’homme de la rue" et l’énigmatique "Mise au tombeau".


"Autre surprise pour les visiteurs, le retour d’un ensemble d’œuvres restaurées par la Fédération Wallonie-Bruxelles, et notamment : "Les époux de Constant Permeke", "Le violoniste aveugle" de Van de Woestyne, "Paysage calciné" de Pierre Alechinsky et des sculptures mobiles de Pol Bury… »

« On rappellera aussi, au sein du parcours, la présence irremplaçable des chefs-d'œuvre les plus enviés des collections. Il s’agit des neuf tableaux acquis lors de la vente de Lucerne (œuvres considérées comme dégénérées par les nazis), en juin 1939 : Chagall, Picasso, Gauguin, Kokoschka, Ensor, Laurencin, Marc, Liebermann, Pascin, suivis quelques mois plus tard, par l’acquisition à Paris de neuf autres tableaux de qualité (dont Signac, Utrillo, Van Dongen(…)"…
« Il faut avoir le courage d’aimer l’avant-garde », disait Fernand Graindorge, collectionneur et mécène liégeois dont la passion et la générosité permettent aux amateurs d’art abstrait, lyrique ou géométrique, de (re)découvrir dans les collections Czaky, Magnelli, Hartung, Arp, Léger… pour n’en citer que quelques-uns, qui habitent avec force et audace les cimaises. »

"À l’étage inférieur, sont présentés plusieurs focus visant à mettre en lumière plus particulièrement tel artiste, tel mouvement ou tel ensemble : le paysagiste symboliste Auguste Donnay et ses pastels aux couleurs chaleureuses, Rik Wouters au talent lumineux, Pol Bury et ses sculptures mobiles, Cobra et ses représentants, en ce compris les Liégeois Collignon, Picon ou Plomteux.
Une sélection d’une quinzaine de planches originales et provenant d’un fonds de bande dessinée qui en compte près d’une centaine, bénéficie d’une mise en valeur particulière : on y retrouve Hergé, Franquin, Morris, Peyo, Macherot, ou, plus proches de nous dans le temps, Jean-Claude Servais, Warnauts et Raives, Johan De Moor."


"Sous l’appellation « De fer et de feu », un hommage est rendu à la sidérurgie du bassin liégeois : Constantin Meunier, Cécile Douard, Pierre Paulus, côtoient les évocations des graveurs liégeois François Maréchal ou du sérigraphe Thierry Wesel."

Inédit

"Enfin, quelque 80 ans après l’épisode mythique de Lucerne, le musée dévoile quatre nouvelles œuvres d’artistes de renommée internationale, mises en dépôt à La Boverie par un collectionneur privé.
Il s’agit d’œuvres de :
• Pablo Picasso, Deux têtes, 1909, huile sur toile
• Robert Delaunay, Formes circulaires Lune n°3, 1913, encaustique sur toile

• Kasimir Malevitch, Réalisme pictural d´une paysanne en deux dimensions (Carré rouge), huile sur toile, 1915
• Kasimir Malevitch, Machine à coudre, huile sur toile, 1913.
Étonnamment, les quatre œuvres se situent dans une période très courte, de 1909 à 1915, témoins de l’intérêt du collectionneur pour des courants stylistiques d’avant-garde, émergents en ce début du XXe siècle: le cubisme, le futurisme, et le suprématisme russe. Les deux œuvres de Malevitch viennent combler une lacune importante au niveau des collections du musée : ce peintre majeur y était jusqu’ici totalement absent.
La composition très caractéristique de Robert Delaunay, Formes circulaires (1913), où sont affirmés des mouvements de couleurs perçus simultanément, selon les mots de Delaunay(…).
Enfin, la toile "Deux têtes" a été peinte par Picasso en 1909, soit deux ans après l’œuvre-charnière "Les Demoiselles d’Avignon", et est postérieure seulement de six ans de notre tableau "La famille Soler" (1903), actuellement présenté dans l’exposition « Picasso, bleu et rose » au Musée d’Orsay à Paris. Cette œuvre permet au musée d’évoquer le cubisme, mouvement qui a révolutionné l’histoire de l’art au début du XXe siècle »
, conclut la conservatrice.

Une pléiade d'artistes

On s'en doutera, "Liège - Chefs-d'œuvre" sera et est incontestablement l'exposition à ne pas manquer, dès maintenant et la première moitié de 2019, pour celles et ceux qui aiment l'art en général. Les collections liégeoises représentent un patrimoine extraordinaire et extraordinairement bien mis en valeur, conservé et restauré. Aussi, même si cela peut vous paraître long et fastidieux, vous trouverez ci-dessous la liste exhaustive des artistes (siècle par siècle), présents à "Liège - Chefs-d'œuvre"
16e siècle

Henri Blès, Pierre Coecke, Michel de Coxcie, Abel Grimmer, Lambert Lombard, Antonis Mor, Frans Pourbus II ;

17e siècle


Jean-Guillaume Carlier, Jean Del Cour, Gérard Douffet, Bertholet Flémal, Gérard Goswin, Dirk Hals, Gérard de Lairesse, Nicolaus Knupfer, Jan Steen ;

18e siècle

Jean Antoine Ansiaux, Léonard Defrance, Guillaume Evrard, Jean Hans, Jean Raoux

19e siècle

Eugène Boudin, Hippolyte Boulenger, Emile Claus, Jean Baptiste Corot, Adrien de Witte, Auguste Donnay, Raoul Dufy, Henri Evenepoel, Paul Gauguin, Jean Dominique Ingres, Marcel Jefferys, Christian Kohler, Constantin Meunier,
Léon Mignon, Camille Pissarro, Jean-François Raffaëlli, Henri Joseph Rutxhiel, Alfred Stevens, Suzanne Valadon, Antoine Wiertz ;






20e siècle

Valério Adami, Pierre Alechinsky, Karel Appel, Jean Arp, Anna-Eva Bergman, Gaston Bertrand, Anne Bonnet, Jean Brusselmans, Pol Bury, Marcelle Cahn, Marc Chagall, Youla Chapoval, Jacques Charlier, Michel Cleempoel, Henri-Jean Closon, Georges Collignon,
Patrick Corillon, Joseph Czaky, Olivier Debré, Jean Degottex, Jo Delahaut, Robert Delaunay, Sonia Delaunay, Paul Delvaux, Jean Deyrolle, Honoré d’O, Jean Donnay, Christian Dotremont, Cécile Douard, Jacques Villon, James Ensor, tom Fecht, Luis Feito, Michel François, Emile Othon Friesz, William Gear, Gilbert and George, Léon Gischia, Yves Gobart, Jean Gorin, Jean Hélion, Francine Holley-Trasenster, Robezrt Jacobsen, Le Corbusier (Charles-Edouard Jeanneret), Zhao Jianghua, Asger Jorn, Peter Klasen, Oskar Kokoschka, Joseph Lacasse, Roberto Lardera, Marie Laurencin, Fernand Léger, Max Liebermann, Jacques Lizène, René Magritte, Alberto Magnelli, Kasimir Malevitch, Auguste Mambour, François Maréchal,
Marcel Mariën, Maurice Marinot, Albert Marquet, Jean Metzinger, Jacques Monory, Richard Mortensen, Johan Muyle, Ben Nicholson, Jacques Louis Nyst, Pierre Paulus, Constant Permeke, Pablo Picasso, José Picon, Jules Pascin, Léopold Plomteux, Serge Poliakoff, Jean Rets, Germaine Richier, Jean-Paul Riopelle, Gérard Schneider, Paul Signac, Charles-Henry Sommelette, Antoni Tàpies, Raoul Ubac, Englebert Van Anderlecht, Bram Van Velde, Corneille Van Beverloo, Gustave Van de Woestijne, Kees Van Dongen, Louis Van Lint, Théo Van Rysselberghe, Dan Van Severen, Manuel Viola, John von Wicht, Thierry Wesel, Marthe Wéry, Rik Wouters, Léon Wuidar.

La bande dessinée

Elle y est aussi très bien représentée avec des planches inédites de : Didier Comès, Peyo (Pierre Culliford), Morris (Maurice de Bevere), Johan De Moor, André Franquin, Hermann (Hermann Huppen), Edgard-P. Jacobs, Raymond Macherot, Jacques Martin, Hergé, Jean-Claude Servais, Maurice Tillieux, Warnauts et Raives.

A découvrir à la Boverie au même moment

Du 21.décembre 20.18 au 3.03.2019 | PRIX DACOS exposition de la 2e édition et de la lauréate Cindy Jugé
En collaboration étroite avec la famille de l’artiste liégeois Dacos, la Ville de Liège organise, depuis 2015, la remise d’un prix trisannuel réservé aux artistes graveurs âgés de (-) 30 ans.

Décédé en 2012, le graveur Dacos a joué un rôle majeur dans la défense et la promotion de l’art de l’estampe à Liège et bien au-delà. Ce prix, qu’il orchestra de son vivant, parallèlement à la donation de son fonds d’atelier au Cabinet des Estampes, est destiné à stimuler la création artistique contemporaine dans le domaine de l’image imprimée. Attribué l’année correspondant à la triennale de Gravure, le prix est d’un montant de 2 500€.
La jeune lauréate de 27 ans de cette 2ème édition, Cindy Jugé (France), aura l’occasion d’exposer à La Boverie, avec d’autres jeunes graveurs retenus par le jury : Babé (France), Jérémy Bajulaz (France), Lucie Bayet (Belgique), Aleksandra Bury (Pologne), Céline Capelle (Belgique), Valentin Capony (France), Léo François Luccioni (Belgique), Clémence Godier (Belgique), Marie Helpin (France), Kamil Kocurek (Pologne), Sylvain Konyali (France), Cédric Laforest (Canada), Mégane Likin (Belgique), Anabelle Milon (France), Fantine Perez (France), Jelena Petrovic Lukovic (Serbie), Grace Sippy (états-Unis) et Ana Takenaka (Brésil).

Du 18 janvier 2019 au 3 mars 2019 | MADY ANDRIEN - Rétrospective de 1962 à nos jours
Mady Andrien (née à Engis, en 1941) est sculpteur à part entière. Ses matériaux de prédilection sont la terre ainsi que le bronze et l’acier, pour les œuvres intégrées dans l’espace public.
Mady Andrien privilégie la figure humaine : baigneurs, enfants, rameurs, passants ou encore prince-évêques, témoins historiques du passé de la ville. Elle étudie ses sujets avec attention et précision, creuse les attitudes, les expressions dans la matière. Parfois, ses groupes de personnages forment une masse de matière dont il faut s’approcher pour en distinguer les visages expressifs. Leur aspect brut, à peine ébauché, confère souvent à ses personnages un dynamisme intérieur, alors même que leur course ou leur mouvement est saisi sur le vif.
L’exposition s’organise sous la forme d’une rétrospective thématique, autour d’une septantaine de sculptures, en terre ou en métal, enrichie de quelques collages et fusains, présentant plus de cinquante années de création.

Activités autour de l'exposition

Afterwork
Un jeudi par mois, le musée vous invite à découvrir l’exposition en soirée sous un angle original.
14.02 à 19h – Afterwork : Visite des amoureux + ouverture en nocturne jusque 21h
21.03 à 19h – Afterwork : L’art et le mouvement + ouverture en nocturne jusque 21h
18.04 à 19h – Afterwork : Visite apéro post-it + ouverture en nocturne jusque 21h 23.05 à 19h – Afterwork : L’art et la musique + ouverture en nocturne jusque 21h
Activités en famille
06.01 à 14h – « vernissage en famille » : Créamusée, goûter en famille et grimage. exposition accessible à tous gratuitement.
13.01 à 14h – Visite en famille « Le Musée et ses chefs-d’œuvre » 03.02 à 14h– Créamusée (autour de l’exposition Mady Andrien)
03.03 à 14h – Créamusée spécial Carnaval (autour de l’exposition Liège. Chefs-d’œuvre et du groupe Cobra)
10.03 à 14h – Visite en famille « Le musée et le groupe Cobra » Du 8 au 12.04 – Stage pour enfants « Les artistes et nous – la modernité » 19.04 à 19h – Soirée pyjama « Balade contée, à la recherche de l’oiseau de Gauguin »
12.05 à 14h – Visite en famille « Le musée et la lumière »
Du 8 au 12.07 et du 12 au 16.08 – Stage pour enfants « Les artistes et nous – l’art actuel »



Activités pour enseignants & scolaires
16.01 à 14h – Journée enseignants du 24 au 28.06 – Journées blanches scolaires avec spectacle.
Rendez-vous au musée
23.03 à 11h – Rendez-vous au musée « Les chefs-d’œuvre de la BD dans les collections de Liège » par Carmen Genten, Conservatrice au musée des Beaux-Arts de Liège.
22.06 à 11h – Rendez-vous au musée « Des œuvres de la donation Graindorge à Marthe Wéry L’abstraction dans les Beaux-arts de Liège » par Alain Delaunois, Attaché scientifique aux Musées de Liège
Concerts, Conférences & Visites thématiques
20.01 à 14h – Visite thématique « L’art et les grands courants »
26.01 à 10h – Visite à deux voix avec Mady Andrien (exposition Mady Andrien)
21.02 – Visite originale par ARtRA et conférence du Pr. Boomkens (Université d’Amsterdam), (en coll. avec ULiège et PAC)

17.03 à 14h – Visite thématique « L’art et les artistes d’aujourd’hui » 27.04 – Performance sonore de Tony Di Napoli en collaboration avec le Centre Henri Pousseur 30.04 – Journée Internationale du Jazz avec L’Œil Kollectif & Mimi Verderame trio – en coll. avec Jazz04.
02.05 & 04.05 – Festival Images Sonores en coll. avec le Centre Henri Pousseur
19.05 à 14h – Visite thématique « L’art et la modernité »
18.08 – Fête de clôture de l’exposition sans oublier les activités surprises que vous réserve la Boverie le weekend du 5 mai, à l’occasion de son troisième anniversaire !



Un luxueux catalogue

A cette occasion, le "Catalogue des collections du Musée des Beaux-arts de Liège, volume II sous la direction de Régine Rémon, première conservatrice au Musée des Beaux-Arts, et d’Alain Delaunois, attaché scientifique aux Musées de liège vient de paraître aux éditions Snoeck et la Boverie/Ville de liège.




304 pages, 160 illustrations environ. L’ouvrage est disponible en deux versions, française et néerlandaise, ainsi qu’en deux finitions, brochée (24 euros) et reliée (32 euros).
En vente à La Boutique du Lieu, art-shop de La Boverie, ainsi que dans toutes les bonnes librairies. Diffusion : Exhibitions International et Sofédis.







Infos pratiques.

Pour les autres informations concernant les heures d'ouverture, les tarifs etc…vous pouvez consulter le site Internet de La Boverie à l'adresse www.laboverie.com


Les photos de haut en bas

- Façade de La Boverie ©Proxi-Liège
- La mise au tombeau, 1953 © Paul Delvaux © Ville de Liège - Sabam 2018
- Ingres et Claus accueillent les visiteurs ©Proxi-Liège
- Sainte Cécile au virginal, vers 1570 © Atelier de Michel Coxcie © Musée des Beaux Arts Ville de Liège
- Les Epoux, 1932 © Constant Permeke © Sabam 2018
- De fer et de feu / salle œuvres d'hommage à la sidérurgie ©Proxi-Liège
- Malevitch, Delaunay, Picasso © Charlotte Durande, Ville de Liège © Musée des Beaux Arts Ville de Liège. Si vous regardez la toile de Malevitch (machine à coudre d'environ 2 m, vous découvrirez réellement une machine à coudre. Fantastique…
- La joyeuse compagnie, vers 1625 © Dirk Hals
- Li Torè maquette de Léon Mignon ©Proxi-Liège
- Mexicain, 1953 © Karel Appel © Ville de Liège - Sabam 2018
- Ubucycle sculpture de Marcel Marïen ©Marcel Marïen ©Proxi-Liège
- Salle du "Prix Dacos"©Proxi-Liège
- Arbres inversés de Jacques Lizène dans la salle de Madame Boverie (cafeteria) © Proxi-Liège
- Après-midi à Amsterdam © Rik Wouters © Musée des Beaux Arts Ville de Liège (reprise sur l'affiche de l'exposition).





Gaston LECOCQ