• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3350070

A la Province

Mis en ligne le 11/10/2018

NON, ON NE DOIT PAS SUPPRIMER L'INSTITUTION PROVINCIALE.


Faut-il vraiment voter, le 14 octobre, pour celles et ceux (candidates et candidats) dont les partis annoncent que lors de la prochaine législature, ils feront disparaître les provinces ? NON! NON! NON! Si on veut sauvegarder le service public.

Le discours de bilan de législature (2012-2018) (long mais parce que les tâches réalisées par la Province de Liège sont très nombreuses) prononcé par Paul-Emile Mottard, député provincial – président, lors du Conseil provincial du jeudi 14 juin dernier (la photo ci-contre) prouve au contraire et sans "fake news", que non seulement il faut conserver les provinces, mais aussi en augmenter leurs moyens.

Et même si quelques 6000 emplois sont concernés (la Région n'a pas encore prévu ce que l'on va faire du personnel provincial), et ce sont plus de 1.100.000 habitants de 84 villes et communes qui seront touchés directement aussi.

La parole à Paul-Emile Mottard

"Notre « livre de chevet », le fondement de la politique que nous menons depuis six années est la Déclaration de politique générale du Collège provincial.
Ce document contient les engagements que prend le Collège par rapport au Conseil et donc face aux citoyens.
En 46 pages sont résumés les orientations, les dossiers sur lesquels nous souhaitions travailler durant cette législature. Six années plus tard, en relisant le document et en le comparant avec la plaquette qui se trouve sur vos bancs aujourd’hui. Il faut mesurer le chemin parcouru ! Cher(e)s Collègues, peu importe nos différences politiques, le nombre de dossier engrangé ou mené à bien au cours de cette législature a été particulièrement important.
Je vais me faire le porte-parole de chacun de mes collègues du Collège afin de vous citer quelques exemples".


Santé, Affaires sociales, Relations extérieures.

Katty Firquet tout d’abord, députée provinciale vice-présidente en charge de la Santé, des Affaires sociales et des Relations extérieures.

- "Au niveau de la Santé, un des éléments novateurs de cette législature est le service I Proms dont l’objectif est de sensibiliser le citoyen sur le comportement à adopter pour favoriser le bien-être. La campagne itinérante TipTop a été mise en place dans 18 communes et va continuer son itinérance. "

- " Par ailleurs, dans les prochaines semaines, un Centre d’Accueil Socio-Sanitaire ouvrira à Saint Laurent en partenariat avec le CPAS de Liège. Fruit d’une longue préparation et de nombreuses concertations avec le milieu associatif et les travailleurs de terrain. La première finalité du CaSS est de créer un lieu unique qui regroupe différents services publics et diverses associations des sphères de la santé et du social afin de permettre aux citoyens de la province de Liège de trouver de l’information, du soutien et des solutions aux différentes difficultés de vie qu’ils rencontrent. La seconde finalité consiste à permettre à certains citoyens de trouver ou retrouver le chemin de l’intégration sociale et à d’autres, d’éviter de plonger dans la grande précarité. "

"L’Openado, qui a à nouveau démontré toute sa pertinence et son efficacité lors suite à la tragédie du 29 mai à Liège. Depuis janvier 2011, douze antennes sont aujourd’hui déployées sur notre territoire afin d’offrir des espaces d’écoutes et de dialogues pour les jeunes et leur famille. Entre 2011 et 2017 l’Openado a mené 15.862 entretiens !"

"Le Département Social œuvre également pour prévenir le harcèlement en milieu scolaire au moyen de plusieurs démarches de sensibilisation. L’application pour smartphone « Help-Ados » visant à la prévention du suicide chez les jeunes a par ailleurs été développée. "

"Parmi les actions menées concernant la sensibilisation au handicap, vous les connaissez : « Pan’Art », le Village des métiers et le nouveau label « Bienvenue PMR » en partenariat avec l’asbl Commerce Liégeois. "

- "Enfin le Bureau des relations extérieures a continué à mener des actions contribuant à assurer la visibilité de la Province de Liège sur la scène internationale. "

Budget, sports, ruralité, personnel provincial

Robert Meureau, député en charge du Budget, des Sports, du Personnel et de la Ruralité.

-"Je débuterai bien entendu par l’Académie des sports, une offre unique en Belgique qui permet de lutter contre le décrochage sportif. Elle vient en complément aux clubs sportifs et en parfaite synergie avec eux.
Elle se décline aujourd’hui pour différents types de publics : les 4-11 ans, les ados, l’académie adaptée pour les personnes en situation de handicap et l’académie des seniors. Plus de 30 disciplines sont proposées et ce sont plus de 4.000 enfants qui chaque année peuvent profiter de cette initiative.
En matière de sport je me dois également de citer le projet ambitieux décidé, construit et mis en service au cours de cette législature : le "Pôle ballon". Avec plus de 2.000 m² de surface, il s’agit d’une des plus grandes infrastructures dédicacée au Volley (Six terrains) et au Basket (Trois terrains) en Wallonie.
Au total, il s’agit d’un investissement de plus de cinq millions d’euros dont deux sont subsidiés par la Wallonie.
L’objectif est ici de développer et d’améliorer la synergie entre le sport et l’enseignement ou encore de renforcer les liens avec les fédérations et les clubs sportifs de notre Province."


- Dans la compétence Ruralité, Robert Meureau a eu à cœur, tout au long de cette législature à mettre nos campagnes à l’honneur via diverses opérations de promotion comme Agricharme ou la Conserverie solidaire et la Miellerie mobile.

- " Enfin, pas de projets ambitieux sans un budget sain et en équilibre. C’est ce qui vous a été proposé de voter depuis six ans. Avec une charge de dette qui a globalement diminuée et qui est une des mieux maitrisée des pouvoir publics avec une moyenne de 120 euros par habitant. "
" Nous laisserons au prochain Collège une situation financière saine, c’est d’ailleurs actuellement - et c’est paradoxal - ce qui nous est reproché au niveau du Gouvernement Wallon et surtout le prétexte qu’ils utilisent pour nous retirer des financements ! "


Infrastructures, Environnement, Agriculture

André Denis, Député en charge des Infrastructures, de l’Environnement et de l’Agriculture.

- "Parmi les initiatives prises par notre collègue, je citerai évidemment le Plan Climat, lancé en 2015 avec un objectif clair : atténuer ses émissions de gaz à effet de serre pour réduire l’empreinte écologique de notre territoire. Des actions significatives sont menées pour la Province : amélioration de l’efficience énergétique de ses bâtiments, participation aux projets européens BRICKER et RenoWatt, achat de véhicules électriques … Mais aussi pour les 84 Communes : sensibilisation des citoyens à la problématique écologique, installation de parkings d’EcoVoiturage et d’arrêts Covoit’Stop pour inciter à la mobilité durable, préservation de la biodiversité…
Actuellement ce sont 61 communes qui travaillent en concertation et avec l’aide de la Province à l’élaboration de leur propre plan d’action pour le climat. L’idée étant d’avoir épargné ensemble, à l’horizon 2030, plus de un million de tonnes de CO2 à notre planète !"


- " Par ailleurs, le Département Infrastructures a la tâche importante d’entretenir au quotidien le patrimoine de la Province de Liège. Celui-ci est constitué de 407 bâtiments répartis sur 115 sites. L’objectif est de s’atteler à des rénovations judicieuses, notamment en matière de réduction des dépenses énergétiques. Le Département porte également la construction de nouveaux édifices durables d’envergure : le Campus de Verviers, le Campus de La Reid, le Pôle Ballon, le Pôle Bavière, … Entre projets neufs ambitieux et préservation de son patrimoine, c’est 192 millions d’euros qui ont été investis sur 6 ans!"

-"Notre service agriculture offre un véritable encadrement technique, économique et administratif de nos agriculteurs. Nous aidons également au développement des circuits-courts via la commercialisation en grandes surfaces notamment. L’objectif est ici de rapprocher le citoyen des producteurs en l’informant au maximum et en faisant une promotion importante sur les circuits courts.
Enfin le laboratoire provincial a subi une mutation profonde afin de s’adapter à la réalité actuelle. Réorganisée en cinq axes, son offre se veut la plus complète, cohérente et accessible possible. Ce sont près de 200.000 analyses qui sont réalisées chaque année. "


Enseignement, Formation

Murielle Brodure, en charge de l’Enseignement et de la Formation.

-" Dans la société actuelle, on constate l’importance de l’éducation. Celle de la maison bien entendu mais également celle dispensée dans les établissements scolaires. Les inégalités étant de plus en plus prégnantes, il est fondamental de proposer un enseignement de qualité et emprunt de valeurs telles que la liberté, le respect et l’égalité.
Avec plus de 50 % de notre budget, ils constituent notre premier métier. Au cours de cette législature, on ne compte plus les projets menés par les établissements d’enseignement, que ce soit au niveau du secondaire, de la Promotion sociale ou de notre haute école, qui est la plus fréquentée en Fédération Wallonie Bruxelles. "


" L’engagement significatif de la Province de Liège dans l’enseignement qualifiant n’est pas anodin ! Si la Province disparait, qui formera avec la proximité et la qualité que nous offrons, des jeunes prêts à travailler dès la sortie de leur cursus. Souvent dans des métiers en pénurie. "
"Les liens que nous tissons avec les entreprises sont aussi importants pour nous adapter au marché et à la demande actuelle. Notre enseignement s’adapte à l’évolution de la société en proposant de nouvelles orientations, avec un matériel à la pointe."


Je ne vous citerai d’ailleurs pas les investissements réalisés au cours de cette législature dans les rénovations, extensions, achat de matériel tant ils ont été nombreux. Le Collège provincial est convaincu que ces investissements en valent la peine.
Lors de ma dernière intervention je vous rappelais les chiffres de notre Enseignement provincial secondaire, supérieur et de promotion sociale. L’ensemble des projets portés par les établissements scolaires ont eu comme fil rouge la Citoyenneté. L’objectif étant de faire naître chez les élèves fréquentant l’enseignement provincial, un esprit citoyen, ouvert et tolérant, afin qu’ils deviennent des citoyens actifs et responsables."


"Sur le Pacte d’Excellence qui a coup sur, n’a pas fini de faire parler de lui, je vous dirai que nous allons continuer à travailler de manière constructive afin de faire entendre nos exigences.
Le Département Formation, comme vous le savez, forme trois corps de métier entièrement acquis à la cause des citoyens, de leur sécurité et de leur protection. Au cours de la législature, l’accent a été mis sur le travail en synergie de ces 3 écoles sur le terrain.
Avec le Centre de Formation d’Amay, et la maison de la simulation, notamment, nous avons développé des outils ultra modernes qui leur permettent de s’entrainer en situation réelle. Nous sommes convaincus que cette interdisciplinarité de nos 3 écoles sur le terrain est une des clés essentielles à la bonne gestion des situations de crise. "


-"L’Ecole Provinciale d’Administration complète le Département qui, dans sa globalité, est un outil de supracommunalité par excellence : au service des communes et des citoyens sur tout le territoire ! "

Culture, le Tourisme, les Grands Evènement, les Fonds européens et la Supracommunalité

-"Enfin, permettez-moi de terminer par mes compétences. La Culture, le Tourisme, les Grands Evènement, les Fonds européens et la Supracommunalité.
Je ne serai pas exhaustif, comme pour mes Collègues mais je souhaite mettre l’accent sur certains projets que vous connaissez et qui ont été développés au fil de cette législature.

- En matière de Culture tout d’abord : le réseau ALEPH compte aujourd’hui 50 bibliothèques et plus de deux millions de référence. Dans les projets annoncés et concrétisés : l’Artothèque, le Cré@lab et le Digital Lab. Le développement d’un ça balance classique et électro. La poursuite des projets Page 1, BD, musique, Odyssée théâtre, soutien à Clap !, au théâtre Wallon et à Wallonie Design. Et la création d’une Fondation pour l’art et la culture destinée à pouvoir accueillir des donations.

Le Musée de la Vie Wallonne, un musée de société qui offre différents regards sur des thématiques de notre quotidien. Avec des expositions consacrées au Jouet, à la migration, au phénomène football, à la collection du Cirque Divers notamment.

Le lancement d’un Festival de la BD, la valorisation des métiers d’art.
L’objectif de chacune de ces actions développées est le soutien à la création, la médiation envers les publics et l’accès à l’expression culturelle pour tous.
Le projet phare de cette législature en matière de Culture est bien entendu le Pôle Bavière dont le premier coup de pelle a été donné la semaine dernière. Dans la Déclaration de politique générale de 2012, vous verrez que nous envisagions la rénovation du bâtiment actuel. Quel chemin parcouru en six années ! Je suis très fier que ce projet soit lancé et que la Province de Liège puisse avoir demain sur son territoire un endroit moderne dédicacé aux savoirs et à l’expression Culturelle."


- En matière de Tourisme, la Fédération a connu une véritable révolution depuis quelques années avec le lancement de la cellule de tourisme réceptif destinée aux individuels, aux groupes et au tourisme d’affaires.
Il a également fallu animer la réflexion sur la restructuration du réseau des Maisons de tourisme sur le territoire. Chantier complexe sur lequel nous avons abouti.

Un travail considérable a été mené sur l’ingénierie touristique et le tourisme lent : le vélo avec 2.500 km de tronçons sécurisés et adaptés en points-nœuds, le tourisme fluvial avec la navette fluviale et la création de haltes entre Huy et Visé mais également le travail sur les lacs de notre Province. L’implantation de parking pour les Motors-homes est également à l’étude et un test pourra se concrétiser dans les prochains mois."


- En matière d’animation de territoire, je citerai les réseaux « Créative Liège » et « Greeters », les quatre routes des saveurs qui proposent de découvrir plus de 70 artisans de notre territoire et le projet pilote à destination de l’Horeca afin d’améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

- Les Grands-Evènements qui se sont déroulés chez nous grâce à la Province de Liège depuis six ans : Fieris Fééries, coupe du monde de tennis de table, Commémorations 14-18, Coupe Davis, Tour de France et Classique Ardennaises, la Conférence Mondiale des Humanités et demain l’Eurogym et Reciprocity.

"- La Supracommunalité, un terme à appréhender par les citoyens mais tellement important dans leur quotidien et dans celui de leur commune. La Province permet d’amener une vision d’ensemble et de mutualiser les ressources.
Le schéma de développement territorial a été la grande réalisation de cette législature. Il a fait l’objet d’un travail de concertation important et constituera un enjeu fondamental quant à son développement dans les prochaines années.
En matière de soutien aux communes, je citerai le sel de déneigement, le développement des sanctions administratives communales et évidemment le dispatching provincial qui est à l’étude. L’exercice est rude cher Collègues, il a fallu faire des choix mais vous avez devant vous le bilan exhaustif et la plaquette résumée des actions que nous avons portés ces dernières années."

"Si le Collège et le Conseil, organes politiques de notre institution, donnent le tempo, encore faut-il avoir derrière soi des chevilles ouvrières qui mettent la mécanique en marche.
C’est grâce à eux que nous pouvons vous présenter ce bilan dont nous sommes fiers !
Médecins, jardiniers, musiciens, juristes, laborantins ou restaurateur d’œuvre d’art… Notre Province est riche de sa diversité de talents au sein de son personnel. Ils sont véritablement notre force."

Le Collège provincial a mené, avec Robert Meureau comme pilote, une politique plaçant l’agent au centre des priorités. La gestion des ressources humaines constitue l’une des clés de voute d’une organisation efficace et dynamique.

C’est ainsi que le règlement de travail finalisé en 2014 est un réel outil de gestion au service de nos collaborateurs. De nombreux examens de recrutement ont été organisés.
Un travail considérable a été mené sur le cadre avec l’adoption d’un cadre unique en lieu et place des 76 cadres précédents. L’objectif étant la simplification administrative et une mobilité du personnel favorisée.

Au cours de cette législature, un plan de nomination a été mis en œuvre avec 836 collaborateurs nommés.
La politique de formation de notre personnel s’est également accentuée afin de répondre au mieux à l’évolution de notre société et aux besoins des citoyens. Le travail est à poursuivre.

La Province de Liège a fait preuve d’un engagement sans faille en faveur du service public. A l’heure ou ce dernier est souvent remis en cause, il est important de faire preuve de vigilance, de créativité et de volonté tenace pour défendre ce qui constitue l’essence même des pouvoirs publics. "
" En matière de gouvernance, on peut dire que cette législature a vécu une véritable tempête. Le Collège a maintenu le navire à flot malgré les temps troubles. Des enseignements ont été tirés et rien ne sera plus jamais comme avant. Mais il est important de le garder à l’esprit.
Comme je vous l’ai déjà dit à cette tribune, nous sommes tous dans cette salle
élus démocratiquement et directement par les citoyens."


" Si chacun de nos groupes politiques porte des valeurs différentes, ce qui nous rassemble c’est le sens de la gestion publique.
Un service public fort, performant, qui est à l’essence même de ce qu’il doit être : au service des citoyens et en accord avec les réalités vécues au quotidien."


"Parlons maintenant de l’avenir. Vous le savez, je ne serai plus parmi vous lors de la prochaine législature.
Toutefois, je souhaite attirer votre attention sur les obstacles qui se dressent, de plus en plus nombreux, devant nous.
La suppression des Provinces revient, tel un marronnier pour employer une expression journalistique, sur la table régulièrement. Face à ceux qui affirment : « il n’y a qu’à… ». Je réponds par l’étude réalisée par Christian Behrendt démontre que cette hypothèse n’est pas aussi « simple ».
D’aucun prétende d’ailleurs supprimer les Provinces mais maintenir le personnel et ses services.J’attends toujours qu’on me démontre avec quels moyens budgétaires !


Petit à petit, les décisions prises par le Gouvernement Wallon nous étouffent. Réduction de 5% du Fonds des Provinces, sans concertation. Suppression de différents subsides pour nos manifestations, sans concertation. Suppression du système des APE, sans concertation. Et dernière décision en date, ponction sur le fonds des provinces d’un montant destiné à payer les pensions des contractuels. Toujours sans concertation."

Les Provinces mal aimées mais surtout mal traitées et non respectées !

"Le combat qui s’annonce va être dur mais il en vaut la peine. Pour les services que nous rendons tout d’abord. La Wallonie nous a repris le logement, on voit ce qu’elle en a fait. Rien ! Pour notre personnel ensuite. Car dire que les réformes vont se faire sans toucher au personnel c’est vraiment de la poudre aux yeux ! Bien sûr que le personnel sera impacté si ces politiques unilatérales continuent ! "
"Ceux qui disent que les Provinces ne servent à rien sont ceux qui ne la connaissent pas ! "

" Je ne suis évidemment pas en train de vous dire que « tout va bien Madame la Marquise ». Bien sûr que nous devons continuer le travail, les réformes et la réflexion sur nous-même. Nos compétences doivent évoluer et le prochain Collège devra se poser la question de l’avenir de la Province de Liège."

" Nous développerons de nouveaux métiers, vous verrez le 19 juin que le schéma de développement territorial guidera cette réflexion. Nous nous investirons plus dans les métiers de sécurité et les zones de secours avec la création d’un dispatching provincial par exemple. "

" Mais il sera tout aussi fondamental de continuer à mener des politiques actives en matière de santé, de culture, de sport, de tourisme, d’environnement et d’enseignement bien entendu.

Après cette législature troublante et troublée, nous sommes à l’aube de temps difficiles. Il va falloir mener un combat politique fondamental pour notre avenir. Les défis sont nombreux mais l’enjeu est de taille. "
"Certains d’entre vous seront encore là après le 14 octobre, d’autre non. J’espère sincèrement que votre passage dans cet hémicycle vous aura permis, au-delà de nos différences politiques, de connaitre la Province et de comprendre toute la pertinence de maintenir ce niveau de pouvoir intermédiaire de proximité.

Pour ma part, je continuerai à le défendre. Plus ici mais ailleurs. Partout et à chaque fois qu’il m’en sera donné l’occasion."


" Je terminerai par ce précepte : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »."

Point de vue de la rédaction

Alors, après avoir lu cela, allez-vous laisser les "dépeceurs" de Namur transformer la Province de Liège et son "Pays de Liège" en un infâme hachis que l'Afsca ne pourrait même pas certifier comestible? Est-cela que nous voulons, nous les 1.100.000 habitants de la Province de Liège. Non.Non.Non.
Alors le 14 octobre, réfléchissez-bien lorsque vous voterez pour le renouvellement du Conseil Provincial. Et cela vaut pour chaque province bien entendu. Ceux dont les partis ne veulent plus de la Province ne devraient même pas figurer sur les bulletins de vote. Pensez-y !


BILAN 2012-2018
(version intégrale) au format PDF :

Le site Internet de la Province de Liège :
www.provincedeliege.be

CI-DESSOUS, LA VIDEO DE PRÉSENTATION DE LA PROVINCE SUR YOU TUBE





GA.L