• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3201565

Bon à savoir

Mis en ligne le 24/03/2017

HEURE D'ÉTÉ - Le changement, c'est pour ce week-end.


Le passage de l'heure d'hiver (la seule véritable astronomiquement parlant) à l'heure d'été aura lieu dans la nuit de samedi 25 mars au dimanche 26 mars.
Les grands spécialistes qui n'en ratent jamais une pour emmerder le citoyen lambda (dont je suis) vous diront, la bouche enfarinée d'expressions scientifiques et savantes qu'en réalité c'est le c'est le dimanche 26 mars à 2 heures du matin que, théoriquement l'heure doit changer. Je leurs laisse les explications d'usage.

Je vous rappelle toutefois qu'il vous faudra impérativement avancer vos horloges, montres (analogiques ou digitales qui ne sont pas radioguidées), pendules, régulateurs, chronomètres et autres appareils, d'une heure.
Ce sera indispensable, si vous ne voulez pas être en retard pour un rendez-vous, un match de sport, une séance de cinéma, un programme tv, ou encore rater votre car, train ou avion (quoi que...) si vous partez en vacances.
Mais ne me demandez pas comment faire pour régler clepsydre, sablier ou autre cadran solaire.

En corollaire à ce geste tout simple, vous perdrez une heure de sommeil si vous allez dormir à l'heure d'hiver. Les "politiques scientifiques" vous expliquerons que cette heure sera rattrapée en octobre lorsque l'on repassera à l'heur d'hiver. La belle affaire.

Mais il ne vous parlent pas de tous les inconvénients que cette "joyeuse plaisanterie" va avoir (pendant quelques jours, quelques semaines voire quelques mois) sur les personnes, les bébés et leurs mamans, les agriculteurs et leurs vaches à traire, les étudiants etc... qui tous ne parviendrons pas rapidement à gommer les effets de ce changement d'heure artificiel et dont l'horloge biologique se trouvera elle complètement déréglée.

Mais tout cela a déjà été dit et écrit par les plus grands spécialistes mondiaux qu'on n'écoute jamais. Donc, inutile (pas si sûr), d'en rajouter une couche.
Mais un conseil: si vous souhaitez ne pas perdre une heure de sommeil dimanche, allez dormir une heure plus tôt samedi, tout en n'oubliant pas d'avancer d'une heure, toutes vos machines temporelles.
Pour les autres jours, allez dormir trois quart d'heure, une demi-heure, un quart d'heure et enfin quelques minutes plus tôt, pour être sur de bien récupérer l'heure perdue.
Et en prime, en évitant toutes sortes d'activités pendant l'heure que l'on vous donne en plus (c'est un leurre évidemment), vous contribuerez à "sauver" la planète en émettant moins de CO2 que toutes celles et ceux qui vont suivre la "pensée unique" en profitant d'une heure de plus. Autant savoir...





Gaston Lecocq