• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200340

Sport

Mis en ligne le 10/03/2012

La patinoire de Liège doit rester liégeoise !


Soutenez le consortium de Liégeois qui est en lice pour gérer la nouvelle patinoire olympique qui s’ouvrira en septembre à la Médiacité. Il y a urgence…


Comme le veulent les dispositions européennes, la Ville de Liège a dû lancer, l’an dernier, un appel d’offres européen aux candidats qui souhaiteraient gérer la nouvelle patinoire. Celle-ci, qui est en voie de finition sur le site de la Médiacité, (voir nos articles du 12/11/2010, et du 27/10/2010 …..) sera ouverte en septembre prochain.
Il n’y a pas, apparemment de retard dans les projets et la nouvelle patinoire aux normes olympiques sera la plus importante de Belgique.

La clôture de l’appel d’offres fin février a vu quatre candidats déposer leurs dossiers. Il s’agit notamment de deux groupes français : «Vert Marine» et «Equalia» et le groupe flamand «Sportoase» et du consortium liégeois «S.P.R.L BIM» (Bulldogs Ice Management).
Si les groupes français et flamand ont, parait-il, une certaine expérience dans la gestion d’infrastructures similaires, il ne faudrait pas croire que la SPRL B.I.M n’en a aucune. En outre il ne s’agit pas d’illustres inconnus puisque qu’un comité a été formé, entre autres, par des membres du « Liège Bulldogs hockey club », les dignes successeurs du mythique CPL. Rappelons que Liège a toujours eu une sacrée expérience en matière de sports de glace et plus particulièrement en hockey sur glace et en compétitions nationales et internationales.
La B.I.M qui est prête à investir ce qui est nécessaire en matière financière est notamment composée de Emmanuel Wislez, attaché commercial dans le secteur HORECA depuis 28 ans et trésorier des BULLDOGS de Liège depuis 2006, de Jean-Pierre Bourdouxhe, spécialisé dans le domaine de la sécurité depuis 15 ans, administrateur (team-manager) du club des BULLDOGS depuis 2008 et de Yves Colette, propriétaire des enseignes VAUDREE, spécialiste dans le domaine HORECA, membre actif de HORECA Wallonie.
La BIM a également le soutien actif de : VAUDREE : SA VAUDYC, COLETTE Yves propriétaire des enseignes VAUDREE et investisseur ; BOULDOU : conseiller artistique et spécialiste dans le domaine événementiel ; BULLDOGS HOCKEY CLUB : club liégeois de hockey sur glace; CPLA : Cercle des patineurs liégeois artistiques ; RBIHF : Fédération nationale de hockey sur glace.

Les ambitions premières de la BIM ?

Comme l’expliquent les membres de la BIM :
Concernant les clubs
« Notre plus grand souci est de permettre aux différents clubs de sports liégeois de s'épanouir dans ces nouvelles infrastructures. En effet, nous y sommes très sensibles étant donné que nous émergeons de clubs de sport de glace et que nous connaissons les difficultés financières inhérentes à ces organisations qui, rappelons-le, sont principalement composés de bénévoles. Nous veillerons donc à permettre à ces clubs de fonctionner harmonieusement grâce à des tarifs démocratiques.»

Compétitions nationales, internationales, galas
« Vu l'investissement de la Ville de Liège pour la patinoire, qui sera sans conteste la plus belle et la plus spacieuse de Belgique, notre but est aussi d’y organiser des compétitions de hockey nationales (Coupe de Belgique) et internationales (Coupe du monde) ainsi que des galas de patinage artistique. A ce sujet, nous sommes déjà en pour parler avec la Fédération nationale belge de hockey sur glace qui se réjouit de pouvoir profiter de nouvelles infrastructures pour des compétitions de haut niveau.»
Une cafétéria moderne, rentable mais démocratique
«La cafétéria reste une pièce maîtresse de notre projet. En effet, nous savons d'expérience qu'une cafétéria-brasserie contribuera d'une façon essentielle au bon fonctionnement financier de toute la patinoire. Nous l'avons voulue grande, spacieuse, classe, chaleureuse et surtout très accueillante. La rentabilité de cet espace nous permettra de pratiquer des tarifs très avantageux pour les clubs et les clients patineurs.»
Une patinoire ouverte à tout le monde
« Nous sommes conscients qu'auparavant, Coronmeuse n'offrait que peu de choses pour attirer des patineurs en séances publiques. C'est pourquoi, nous avons établi un programme varié dans le but de rendre ces séances plus ludiques et très attractives (séances découvertes, séances adaptées aux ados, labyrinthe de jeux etc.). De plus, nous prêterons une attention toute particulière aux tarifs consentis aux PMR, familles nombreuse, écoles, étudiants etc. »

Mais encore…

Le dossier présenté par la BIM est ambitieux mais pas démesuré. Il précis et ne manque sûrement pas d’intérêt. Mais ce n’est pas tout. En effet, nos concurrents liégeois ont pensé à tout apparemment puisqu’ils proposent aussi :
Des spectacles, un musée

«Ponctuellement, nous organiserons des spectacles qui permettront de faire découvrir à un public différent et plus varié des représentations diverses telles que, matchs de hockey, galas artistiques, shows sur glace, groupes musicaux etc. Nous voulons impérativement faire de la patinoire et ses 1276 places assises un espace convivial et festif ou tout un chacun pourra découvrir et apprécier les activités et les spectacles sur glace.
Notre projet prévoit également la création d'un petit musée gratuit mettant à l'honneur les sports de glace et leur histoire à Liège.»

Enfin, la BIM soucieuse de l’emploi dans notre Ville insiste sur ce volet :
« Etant nous-mêmes liégeois, nous désirons ardemment employer des travailleurs locaux. Par les temps qui courent, nous pensons que cette démarche est importante et essentielle à la vie économique de notre région. Nous désirons également promouvoir des emplois au sein des PMR car certaines fonctions peuvent être adaptées pour ces demandeurs d’emploi. »

Le bon choix, le seul choix :appuyer la candidature liégeoise !


Ce sera maintenant aux autorités liégeoises de faire le bon choix. Mais je le dis tout net, ce serait vraiment « BIESSE » qu’un outil comme la nouvelle patinoire de Liège que beaucoup nous envieront, ne soit pas gérée par des Liégeois, pour des Liégeois. C’est ça le bon choix, c’est ça le seul choix à notre avis.
Et si de votre côté, vous pouvez faire basculer l’avis du bon côté, c’est le moment de sortir vos répertoires , de faire parler vos tweets et de vous remuer pour contacter Pierre, Paul Jacques ou, tout qui, pourrait influencer (en toute honnêteté évidemment) la décision finale. C’est à la fin du mois de mars que ça se décide.
Pour une patinoire liégeoise gérée par des liégeois, vous pouvez aussi rejoindre la page Facebook réalisée à ce sujet à l’adresse (cliquez sur le lien) : "Soutenir les Liégeois pour la patinoire Médiacité"





GASTON LECOCQ