• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3201104

A la Province

Mis en ligne le 06/02/2011

Collège conjoint entre la Province de Liège et les Communes d’Ans et Saint-Nicolas

Le mercredi 2 février dernier, les Collèges communaux de Saint-Nicolas, Ans et le Collège Provincial de Liège se sont retrouvés pour une séance de travail en commun. Cette rencontre entre autorités politiques, succède à l’organisation du « Village provincial » qui s’est déroulé les 28 et 29 janvier sur le parking de l’Administration communale d’Ans.
Aussi ce mercredi, le député provincial-président, André Gilles, accompagné des députés provinciaux, Paul Emile Mottard, Julien Mestrez, Christophe Lacroix et Katty Firquet ont rencontré les Collèges des Bourgmestres et Echevins d’Ans et de Saint-Nicolas emmenés par Mm. Yves Parthoens et Jacques Heleven, bourgmestres ff. C’est ainsi qu’ils ont ensemble défini des positions communes où lancé des passerelles dans différents domaines comme : la santé, les affaires économiques et sociales, les sports, le tourisme, la culture…

Santé

Une journée « dépistages » à Saint-Nicolas.
A la demande de la commune de Saint-Nicolas, la Province de Liège organisera prochainement une grande journée de « dépistages multiples » avec tous ses véhicules provinciaux sur la commune de Saint-Nicolas. Il s’agira d’une opération de dépistage concret avec au préalable une campagne d’information afin de rendre cette journée la plus efficace possible. Notons que la présence des cars de dépistage sera encadrée par différents stands de prévention et d’informations afin d’accompagner ces dépistages des informations nécessaires à la conservation d’une bonne santé mais aussi au meilleur moyen de traiter les éventuelles pathologies qui seraient détectées. En principe, cette action sera organisée en février 2012. Elle pourrait servir « d’exemple » à d’autres opérations similaires ailleurs dans la Province.

Affaires économiques

Un avenir pour le site Mercier.
Acquis par la SPI+ en 2004, le Site Mercier à Ans (zone abandonnée de +/- 3 ha) est à assainir et reconvertir. En 2010, une parcelle supplémentaire, dans le prolongement de la précédente a été acquise dans cette propriété qui était jadis un commerce de bois, par contre, les parcelles SNCB à l’angle du site et le long du Ravel n’ont toujours pas été acquises. La SPI+ entend assainir l’ensemble de la zone, avec dépollution le cas échéant, en vue de créer une zone d’activités économiques mixte.
Le montant adjugé des travaux est de 194.122. L’ensemble de l’opération est de l’ordre de 525.630 euros pour une subvention de 434.630 euros. Les travaux notifiés à l’entreprise Castagnetti ont débuté fin août 2010 et devraient se terminer au printemps 2011. Dans le prolongement de ce dossier, un projet de voirie de liaison intéressant en terme de mobilité est actuellement à l’étude : il s’agit d’un axe reliant le Parc d'Affaires d'Ans (rue Gilles Magnée) au giratoire sud du Parc d'Alleur (E40 - Sortie 32) via le Site Mercier en évitant ainsi le passage par la rue des Français saturée.
Toujours à Ans, mais rue Gilles Magnée, la Spi+ envisage également de développer, avec un partenaire privé, un parc d’affaires composé de bureaux et de petits ateliers compatibles avec un environnement urbain sur une étendue de l’ordre de 6 hectares. Notons que sur le parc d’affaires, un étang paysager a été aménagé et une association de pêcheurs envisage d’y déverser des poissons afin d’y pratiquer leur sport ou passe-temps. Le projet est soutenu par le bourgmestre M. Parthoens qui annonce que le projet sera soutenu par la commune et que cette dernière pourrait reprendre la gestion de l’étang en collaboration avec les pêcheurs.
Un nouvel Hôtel de Police dans le cadre de la supra-communalité.
La Province de Liège, via le député provincial en charge des affaires économiques, Julien Mestrez, a également marqué son intérêt pour répondre favorablement à la demande de la zone de police « Ans-Saint-Nicolas ». En effet dans le cadre de l’efficacité de la coordination supra-communale, les deux entités ont sollicité les services de la SPI+ pour la réalisation d’un nouvel Hôtel de Police. Les communes d’Ans et Saint-Nicolas souhaitent ainsi bénéficier de l’expérience de la SPI+ en ce domaine et ce afin de rendre le meilleur service possible à la population. Les discussions se poursuivront afin de tenter de faire aboutir ce dossier. Le nouvel Hôtel de police devrait trouver sa place sur le terrain de l’ancienne Fabrique d’huile. Quant au reste du terrain, il restera à affecter
selon les orientations à prendre par la commune d’Ans et le PCA. Dans le même esprit de coordination supra-communale, le dossier de la reconversion de l’hôpital de l’Espérance a également été évoqué. Ainsi la SPI+ a eu de nombreux contacts avec le CHC dans le cadre du suivi de son projet de développement d’un nouveau site et l’analyse des réaffectations des sites de Rocourt, Sainte-Marguerite et Montegnée. Lors de ces contacts, l’hôpital a interrogé la SPI+ sur son intérêt au développement d’une petite zone d’activité économique à proximité du nouvel hôpital localisé à la frontière d’Ans et de Saint-Nicolas.
Enfin, concernant le dossier du PCAD « Branche Planchard » à Saint Nicolas, notons qu’en 2006, la commune de Saint-Nicolas a désigné un auteur de projet de PCAD. Celui-ci n’a pas aboutit à une affectation économique préférant une orientation habitat. La SPI+ a cependant rappelé qu’en cas de décision contraire, elle restait toutefois intéressée par le développement de ce site particulièrement bien situé.

Culture

Un local pour des répétitions musicales.
Depuis quelques années, la Province de Liège anime un vaste projet de soutien aux jeunes artistes intitulé « Ça balance ». Parallèlement, dans le budget 2011 du Collège Provincial une somme a été inscrite pour aménager des lieux et sites de répétitions et/ou d’apprentissage musical au sein même des communes, plus proche des citoyens. Dans ce cadre, le Directeur du Centre Culturel d’Ans devrait bénéficier de cette action spécifique pour l’aider à aménager un local. N’oublions cependant pas qu’à Saint Nicolas, il y a 900 élèves qui suivent les cours de l’Académie de musique et des arts de la parole.
Nombre de ces élèves proviennent des communes avoisinantes. Le Bourgmestre de Saint-Nicolas espère dès lors qu’une réflexion sera menée en vue d’élargir les
aménagements actuels.

Tourisme

Une concertation autour du Fort de Loncin.
Le Fort de Loncin, situé sur la commune d’Ans est un lieu historique majeur. Avec l’aide d’un budget européen, un parcours scénographique est en cours de réalisation pour en faire un haut-lieu de mémoire et d’éducation historique consacré à la première guerre mondiale. Il est demandé à la Province de se pencher sur ce dossier. Par ailleurs, la Province est en train de mettre en place un comité de réflexion qui étudiera les futures manifestations qui seront consacrées aux commémorations prévues en 2014 et 2018. Le Fort de Loncin fera partie de la discussion et, dès l’été prochain, des brochures spécifiques sortiront sur les forts liégeois dont celui de Loncin. La commune d’Ans souligne que plus de 1,6 million d’euros seront consacrés à ce projet audiovisuel unique et que dès lors, toute l’aide et les conseils provinciaux seront les bienvenus. Le député- président André Gilles en profitera pour lancer un pont vers Diksmuide qui entretient des liens particuliers avec Liège. Une première action sera d’accueillir à Liège puis au Fort un groupe de jeunes flamandes de Diksmuide qui visitent des sites militaires historiques. Les commémorations futures auraient alors un véritable caractère national, car faut il le rappeler, à Loncin en 14-18, la moitié des soldats étaient du nord du pays.

Sports

L’Académie des Sports se développe.
Plus de 2000 enfants sont déjà accueillis dans les différentes disciplines offertes par l’Académie Provinciale du Sport et ce aux quatre coins de la Province. Le concept est en cours d’extension sur les communes d’Ans, Grâce-Hollogne, Saint-Nicolas, Flémalle et Jemeppe. Le but est que le sport soit accessible pour tous avec une véritable dimension sociale puisqu’une heure de sport coûte 1 €. Pour Ans plus spécifiquement, on tentera de développer du « uni-hockey », du vélo, de la natation et du badminton sans pour autant nuire aux activités des clubs. En effet, l’Académie provinciale des Sports est un véritable tremplin vers les clubs régionaux.

Affaires sociales

Projet Openado.
La Province de Liège a inauguré son centre « Openado » (Orientation Prévention Enfants Adolescents) en décembre dernier. Il est opérationnel depuis ce mois de janvier 2011 et répond à une demande réelle de la population. Enfants, adolescents, parents et professionnels y trouveront une réponse adaptée à leurs questionnements en matière de relations parentales, de sexualité, de dépendances diverses et de mal-être. La commune d’Ans s’est montrée particulièrement intéressée par cette initiative et assurera le relais vers sa population.