• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3173641

A la Province

Mis en ligne le 20/11/2005

Lors de la session de la Députation permanente du jeudi 17 novembre, on a notamment évoqué le problème de la liberté de la presse en Tunisie…

Relations Internationales

Le Député permanent Georges PIRE va interpellera les autorités de Sousse (Tunisie) sur la problématique de la liberté de la presse
et des droits de la femme


Ces derniers jours, les médias ont largement fait écho aux incidents dont des journalistes de la presse internationale furent les récentes victimeset et notamment une équipe de la RTBF dans le cadre du sommet mondial de la société de l’information organisé par l’ONU à Tunis.
Réunie en sa séance de ce jeudi 17 novembre, la Députation permanente a tenu à réagir à ces « violations » de la démocratie.
La Députation permanente du Conseil provincial de Liège tient à rappeler que la signature de la Charte d’Amitié et de Collaboration avec le Gouvernorat de Sousse est née dans le difficile contexte de l’après-guerre du Golfe.
Ce partenariat s’inscrivait justement dans un processus d’ouverture de la Tunisie et de promotion de la démocratie au travers d’échanges multisectoriels entre les deux régions, et notamment en y associant les jeunes Liégeois et Tunisiens, futurs garants de la société démocratique de demain. La Députation permanente tient à cet égard à souligner les efforts importants consentis par les autorités tunisiennes en matière de formation.
Tout au long de ces quatorze années de collaboration, la Province de Liège, tout comme d’autres provinces wallonnes, a donc toujours veillé à la défense et à la promotion des valeurs démocratiques dans ce pays.
Dès lors, à l’occasion du déplacement qu’il effectuera du 19 au 22 novembre dans le cadre d’une mission du Conseil des femmes francophones de Belgique - arrondissement de Verviers – sur le thème précisément des droits de la femme, M. le Député permanent Georges PIRE saisira une fois de plus l’opportunité de rappeler aux autorités de Sousse toute l’importance du respect des droits de l’homme et de la liberté d’expression.

N.D.L.R. - Quand on muselle la presse, on muselle les Droits de l’Homme

Pour mieux comprendre ce dont parlait Georges Pire, lors de la dernière session de la Députation permanente, nous vous conseillons de visiter le bogue « Liège 28 » de notre confrère et collaborateur Pierre André.
Au travers de ses différents articles des 19, 18, 17 et 13 novembre et des 31 et 29 octobre derniers, vous comprendrez mieux de quoi il s’agit.
Comme journaliste professionnel, nous ne pouvons que nous associer à ces analyses.
Vous trouverez donc ces articles en allant sur :http://liege28.skynetblogs.be

Autres sujets abordés :

Environnement

Sur la proposition du député permanent Georges Pire, la Députation permanente a approuvé le dossier suivant :

Travaux complémentaires sur le ruisseau « la Lembrée » (Ferrières)

Dans le cadre des compétences provinciales en matière de gestion des cours d'eau de 2e catégorie, la Députation permanente a approuvé les travaux d'urgence à entreprendre au niveau du ruisseau « la Lembrée » à Ferrières. Ces travaux complémentaires, pour un montant de 15.091,12 €, s'inscrivent dans le cadre du bail d'entretien et de curage des cours d'eau de 2e catégorie. Ils sont rendus nécessaires suite à l’encombrement du lit du ruisseau par une végétation abondante et divers obstacles empêchant le libre écoulement de l’eau.

Travaux

Sur la proposition du député permanent Georges Pire, la Députation permanente a autorisé les réalisations suivantes :

Musée de la Vie wallonne (Liège)
Travaux d’électricité pour un montant de 520.052,95€ dans le cadre de la rénovation du musée géré par la Province de Liège.

IPES de Seraing (siège d’Ougrée)
Travaux de rénovation des façades pour un montant estimatif de 78.832,60 €.