• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200227

Université

Mis en ligne le 03/05/2010

L’ULg et le Campus automobile Spa-Francorchamps...


...en pole position des éco-technologies automobiles. Une formation unique en Belgique et dans l'Euregio Meuse-Rhin

Ce vendredi 30 avril, l'Université de Liège et le Campus Automobile Spa-Francorchamps (centre de compétences de la Région Wallonne) ont présenté , en présence de la représentante du Ministre de l'Economie, des Technologies nouvelles et de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, une nouvelle offre de formation unique en Belgique et dans l'Euregio Meuse-Rhin, un certificat en « Sustainable Automotive Technologies».

Intégralement donnée en anglais, cette formation en une année académique (60 crédits) s'adresse non seulement aux étudiants universitaires de deuxième année de master ingénieur civil, sous la forme d'un module à finalité spécialisée, mais aussi aux titulaires d'un diplôme de master ingénieur et de master en sciences industrielles. Sont également admis les titulaires d'un master en sciences (physique, mathématique, chimie) et les professionnels s'ils peuvent démontrer sur dossier une expérience de haut niveau.
La création de ce certificat résulte du besoin de mettre de nouvelles compétences humaines spécialisées au service du secteur de l'industrie automobile, alors que celui-ci aborde un virage radical vers la mise au point de véhicules plus respectueux de l'environnement et plus sûrs. Grâce à ces compétences, l'objectif est aussi de soutenir le développement en Wallonie de nouvelles activités économiques de niches dans le domaine des technologies pour l'automobile et le transport.
A cet égard, cette nouvelle formation est l'un des trois volets de nouvelles initiatives prises par l'ULg, le Forem et la Région Wallonne.
En effet, l'ULg vient de créer une Unité de recherche interdisciplinaire en Sustainable Automotive Technologies, qui fédère les compétences d'une quinzaine de laboratoires universitaires dans des domaines liés au développement durable en automobile. Cette nouvelle Unité servira d'ossature à l'encadrement scientifique des étudiants inscrits au certificat tout en déployant des projets de recherche, notamment avec le secteur industriel.

Deux projets de recherche

Cette nouvelle Unité de l'ULg vient d'engranger deux projets de recherche bénéficiant des fonds européens Interreg Euregio. Le premier vise à regrouper les compétences de l'Euregio Meuse-Rhin pour soutenir le développement technologique du secteur automobile, en coopération avec les agences régionales de développement économique. Le deuxième doit déboucher sur un réseau de formation de taille eurégionale en matière d'éco-mobilité, de motorisations propres, de nouveaux matériaux et de gestion de la qualité pour le secteur automobile.
De son côté, la Région Wallonne, sous l'impulsion du Ministre de l'Economie, soutient la création d'un incubateur d'entreprises «Motorisations propres et mobilité durable» dont la construction commencera dans les prochaines semaines en bordure du circuit de Spa-Francorchamps, à proximité immédiate du Campus Automobile.

Cet incubateur accueillera des entreprises de type spin-off ou start-up et mettra également à leur disposition les équipements technologiques remarquables (2.5 Mios € d'investissement par la Région Wallonne dans le cadre du Plan Marshall 2.vert) du Campus Automobile. Ces mêmes équipements seront également en soutien de la formation des étudiants du certificat en « Sustainable Automotive Technologies».

La volonté des différents opérateurs est de bénéficier de la notoriété internationale exceptionnelle du circuit de Spa-Francorchamps pour attirer des compétences et des investissements en Wallonie dans le domaine des éco-technologies automobiles. C'est dans cette optique que la Région Wallonne soutient le développement d'un pôle d'activités automobiles à Francorchamps, basé sur le circuit, le Cluster Automobile Wallon, un incubateur d'entreprises, une zone industrielle (Blanchimont) et l'activité combinée de R&D et de formation de l'Université de Liège et du Campus Automobile.
Pour le ministre Marcourt : «La transition vers l'économie verte est en marche et les technologies propres de motorisations, de même que les nouvelles possibilités d'attirer des investissements à haute valeur ajoutée ou de développer de nouvelles niches d'activité économique sont des opportunités que nous ne pouvons pas nous permettre de manquer».

Pour Bernard Rentier, Recteur de l'Université de Liège, « cette synergie formation ¬innovation-valorisation entre la Région Wallonne, le Campus Automobile et l'ULg est une alliance gagnante qui devrait permettre à notre région de se positionner dans un secteur automobile en pleine évolution, qui a besoin de compétences et de technologies nouvelles et qui, pour ce faire, mobilise déjà des investissements très importants. Dans ce contexte, il y a des opportunités à saisir et des expertises à valoriser. »

Quant à Paul Simar, directeur du Campus automobile, il conclu : «C'est le moment de favoriser les initiatives, des projets de R&D et des projets industriels dans le secteur, en les soutenant par le renforcement de la formation de bacheliers et d'ingénieurs dans les clean technologies. En créant un réseau de compétences dans ces technologies, on veut ainsi renforcer l'attroctivité de la Wallonie et attirer des investissements à haute valeur ajoutée ».

A propos du Campus Automobile Spa-Francorchamps

Avec plus de 110 000 heures et quelques 600 formations en 2009, le Campus Automobile Spa-Francorchamps s'est imposé comme centre de formation performant dans le domaine des technologies des sports moteurs et de l'industrie. Avec l'appui du Gouvernement wallon, le Campus a ouvert un département Eco-Technologies, qui s'est spécialisé dans les green technologies, telles que les nouvelles motorisations électriques ou hybrides et les carburants alternatifs. Le Campus dispose aujourd'hui d'un matériel de haut niveau et d'une équipe de techniciens et d'ingénieurs de première force. Sa gamme de formations s'adresse à des débutants, des techniciens ou des ingénieurs. Ses formations sont fréquentées par des travailleurs, des professeurs et des étudiants ainsi que des demandeurs d'emploi.

Pour d’autres informations de pointe sur le Campus Automobile Spa- Francorchamps : www.formation-campus-automobile.be





Ga. L.