• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3171220

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 12/11/2005

Kène afère donc è France !!!

Nanèsse : Kène afère donc è France ?
Tchantchès : Awè, kène afère !
- Et qu’est-ce que tu en penses toi de tout ça ?
- Tu connais bien mes opinions là-dessus quand même. Ce n’est pas demain que je vais changer d’idée.
- Oui, mais quand même, ce n’est pas normal qu’on brûle tout dans les quartiers…
- Parce que tu appelles ça des quartiers toi ?
- Bin oui, qu’est-ce que c’est selon toi ?
- Des ghettos, voilà ce que c’est !!!
- Oui je sais bien, c’est bien triste, surtout pour cette jeunesse qu’on laisse dans la rue…
- Faut dire que pour les laissez en rue, on les laisse dans la rue, parce que vois-tu Nanèsse, pour ces jeunes là, et quel que soit la couleur de leur peau, et pour ceusses qui ont une peau un plus basanée que nous, c’est encore pire, il n’y a pas de futur possible…
- Tu crois ?
- Bin évidemment, pour des gouvernements de droite, comme celui de Villepin (même s’il était contre la guerre en Irak), la solution, c’est de faire marcher tous ces jeunes au pas, de les humilier et que ceux qui ne sont pas d’accord, qu’ils retournent d’où ils viennent…
- Mais et leurs parents dans tout ça ?
- J’ai entendu beaucoup de chose sur leurs parents, que c’étaient eux les responsables, mais Nanèsse, ces parents là ont aussi leurs problèmes, autrement ils n’habiteraient pas ces quartiers pourris, et ils ont bien difficile d’élever leurs mioches…
- Mais ce n’est quand même pas une raison pour faire ce qu’ils font ?
- Evidemment, ce n’est pas une raison, mais quand on les contrôle sans arrêt, quand on passe son temps à les humilier, même quand il y en a qui ont des diplôms et qui cherchent du travail, ces jeunes qui n’ont rien à perdre, alors ils pètent les plombs, et puis il y a tous ceux qui sont derrière.
- Ceux qui sont derrière…
- Bin évidemment, les gros revendeurs de drogue qui n’aiment pas beaucoup que la police vienne mettre son nez dans ces quartiers parce qu’alors le business ne marche plus.
- Evidemment.
- Mais il y aussi des provocateurs de droite et d’extrême droite pour qui c’est tout bénéfices pour les idées des Le Pen, de Villiers et même de Sarkozy…
- Comment tu mets Sarkozy dans le même panier que Le Pen…
- Plus ou moins car quand tu l’entends, il s’amuse vraiment à mettre de l’huile sur le feu et puis il est quand même arrivé à dire qu’on expulserait tout de suite les étrangers qui seraient pris dans les émeutes Et en faisant ça vois-tu Nanèsse, il espère récupérer les voix de tous ceux qui pourraient voter pour Le Pen aux prochaines présidentielles.
- Br., br. br., un Sarkozy comme président…
- Comme tu dis
- Et la gauche dans tout ça ?
- Eh bien elle est bien mal en point pour le moment en France, la gauche. Je ne sais vraiment pas qui va sortir du lot, mais ils ont intérêt à resserrer les rangs, parce que si Sarkozy arrive au pouvoir…
- C’est bien dommage. Mais dit Tchantchès, j’entends souvent Chirac, Sarkozy, Villepin et les autres parler de l’ordre républicain. Mais la devise de la République Française, n’est-ce pas justement : « Liberté, Egalité, Fraternité » ?
- Tu as tout à fait raison, mais je crois que ces mots là, pour le moment, le gouvernement de droite ne sait plus très bien ce qu'ils veulent dire…
- Tu crois qu’ils ont déjà su ce que ça voulait dire ?

A l'saminne turtos