• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3199621

Economie

Mis en ligne le 01/03/2010

AMOS va fournir un observatoire d’astronomie complet à l’Espagne


Il sera installé à Javalambre dans le comté d’Aragon près de la ville de Teruel.Un contrat de 10 millions d’euros pour la société liégeoise et des emplois àla clé.

On vient d’apprendre ce lundi 1er mars que la société liégeoise AMOS venait de remporter avec son partenaire espagnol, Torrescamara, un appel d’offre pour la construction du tout nouvel Observatoire Astronomique de Javalambre, près de Teruel, en Espagne.

Pour AMOS, la fourniture se compose de deux télescopes. Le plus grand disposera d’un très grand champ d’observation (3°) et comportera un miroir primaire de 2.5 m de diamètre. Il pèsera 40 T, pour une hauteur de 6.5 m et un diamètre extérieur de 5 m. Il sera conçu, fabriqué, assemblé et testé chez AMOS avant d’être livré au CEFCA (Centre d’Etude de Physique du Cosmos d’Aragon) à Teruel en Aragon dans le courant 2012. Un second télescope, plus petit avec un miroir primaire de 80 cm, est également prévu.

La société espagnole Torrescamara, située à Valence, sera en charge, quant à elle, du génie civil, du centre de contrôle destiné aux astronomes ainsi que des bâtiments et des coupoles abritant le matériel scientifique.

Amos va engager des ingénieurs et des dessinateurs

Ce nouveau contrat pour Amos est évidemment une excellente nouvelle puisque la partie liégeoise du contrat, environ 10 millions d’€uros, représente l’équivalent d’une année de charge de travail pour la totalité de l’entreprise. Ce contrat constitue égazlement une double «première».
En effet, comme l'explique les dirigeants d'Amos : "C’est d’abord une première technologique : le miroir primaire de 2.5 m de diamètre sera complètement réalisé en interne et sera le plus grand miroir jamais poli chez AMOS."
Et par ailleurs : "C’est aussi une innovation commerciale : Amos, cette fois, prend part à un contrat pour la fourniture d’un observatoire « clé sur porte".

"AMOS étoffe ainsi son expertise en astronomie professionnelle après les récents contrats pour la fourniture de télescopes au Chili (ESO –Cerro Paranal) et à l’Inde (PRL – Udaïpur et ARIES – Nainital)."
Ce contrat va aussi permettre à AMOS d’étoffer ses équipes en engageant des ingénieurs et des dessinateurs projeteurs.
Les candidats intéresse trouveront le profil demandé sur le site de la société Amos : www.amos.be.

AMOS en quelques mots

Localisée au cœur du « LIEGE science park » AMOS développe et fabrique des équipements sur mesures, en optique et en mécanique de grande précision. Elle occupe, aujourd’hui, plus de 75 personnes hautement qualifiées dans les technologies de pointe et offre notamment ses services à l’industrie spatiale et à l’astronomie professionnelle.
AMOS réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 10 millions d’€uros, dont 80 % à l’exportation. Son actionnariat est composé, entre autres, de la SOGEPA, Meusinvest et la SIBL.
Elle compte de nombreux clients européens comme l’ESA, l’ESO, ASTRIUM et Thales Alcatel Alenia Space. Elle est également active et cherche à se développer sur des marchés asiatiques tels que l’Inde ou la Corée par exemple.

Site Internet : www.amos.be

Les photos de haut en bas :
- La maquette du nouveau téléscope.
- le site de l’observatoire actuellement.
- Vue artistique du site lorsque le nouvel observatoire sera terminé.





Ga. L.