• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3173008

Evenements

Mis en ligne le 11/11/2009

9ème Festival Voix de Femmes

Le 9ème «Festival Voix de Femmes» se tiendra du 18 au 28 novembre prochain. Concerts, Expo, Cinéma, Littérature, Théätre et rencontres seront au programme à Liège, Bruxelles et Anvers et aussi à Utrecht (P-B).



Le Festival ouvrira ses portes le 18 novembre à Flagey (Bruxelles) et au Centre des cultures du monde Zuiderpershuis (Anvers) et se prolongera au Manège de la Caserne Fonck (Liège) du 21 au 28 novembre, en coproduction avec Festival de Liège. A ces trois villes, se joint un nouveau partenaire européen, le centre culturel Rasa à Utrecht qui accueillera le Festival Voix de Femmes du 19 au 22 novembre.
Durant 10 jours, le Festival Voix de Femmes accueillera des femmes chanteuses, musiciennes, dramaturges, comédiennes, chorégraphes, réalisatrices, plasticiennes…de plusieurs régions du monde.
D’Oumou Sangare (Mali), l’une des plus grandes chanteuses du continent africain aux femmes de l’Addal (Maroc) qui danseront l’ « Arwach », en passant par la tradition de la pizzica salentine interprétée par Officina Zoé (Italie), les chants « rebelles » de Malouma (Mauritanie) ou encore la tradition du Nordeste brésilien par Renata Rosa, toutes ces « voix » de femmes témoigneront de la diversité des cultures et mèneront, chacune à leur manière, une réflexion sur le rôle et la place de la femme dans le monde.

Le Centre des Cultures du monde Zuiderpershuis inaugurera l’ouverture du Festival le 18 novembre avec, pour le première fois en Belgique, la mauritanienne Malouma, il poursuivra l’évènement jusqu’au dimanche 22 novembre avec Ayarkhaan (Sibérie), Oumou Sangare (Mali), Renata Rosa (Brésil) et se clôturera avec les Recluses, pièce de théâtre basée sur des témoignages de victimes du viol au Burundi.
Le Festival prendra place au même moment dans les studios de Flagey qui depuis deux ans est partenaire du projet Voix de Femmes. Au programme : des créations avec Renata Rosa, Officina Zoé, Oriana Civile (Italie), Malouma, Addal et Liu Suola (Chine) invitée dans le cadre du programme Europalia China.
Au-delà des concerts, Flagey proposera une programmation cinéma en partenariat avec la Cinematek et une rencontre publique avec des réalisatrices belges, en collaboration avec le Festival du film de Femmes de Bruxelles.

Le cinéma sera également présent à Liège où le festival investira pour la première fois l’espace entièrement rénové du Manège de la caserne Fonck. Le samedi 21/11, le festival y ouvrira ses portes avec le vernissage de l’exposition : grands paysages imaginaires réécrits par la peinture d’Anne Denis, une installation de Claudine Denis, œuvres du projet « Colères » rassemblant des jeunes artistes féminines autour d’une expression « positive et libératrice » ou encore l’espace « art et expression » présentant les résultats d’un atelier mené avec des associations de femmes à Liège. Cette soirée d’ouverture sera confiée aux talents d’Oriana Civile, jeune découverte du chant traditionnel sicilien et d’Oumou Sangaré, l’une des plus grandes voix africaines. Le dimanche s’ouvrira sur le site des Arbres de la mémoire, lieu dédié aux victimes de la disparition forcée et inauguré lors du huitième festival. Suivra une journée de théâtre, danse et petites formes, proposant au public une déambulation entre différents espaces imaginaires comme celui de Dominique Duszynski qui rendra hommage à Pina Bausch à travers sa création « Luz » ou Carole Karemera qui nous lira l’écriture blessée de la congolaise Bibish Mumbu. Le festival se poursuivra jusqu’au samedi 28 novembre avec des créations : Renata Rosa et les indiennes du Pernambuco, Officina Zoé et ses invitées de pizzica salentine, Paseo, une création de Véronique Delmelle réunissant des artistes de différentes cultures, Addal, Malouma, Angélique Ionatos (Grèce) et son spectacle « Eros Y Muerte » ainsi que d’autres artistes de qualité dont les noms sont encore à confirmer. Les soirées du week-end se clôtureront sous les rythmes « afro funk reggae » des meilleures DJettes.
A Liège, le festival affiche sa volonté de dépasser la simple consommation de concerts et de spectacles pour y intégrer une démarche intellectuelle, politique et sociale avec la rencontre du « Réseau mondial de solidarité des mères, épouses, sœurs, filles, proches de personnes enlevées et disparues » né en 2000 dans le cadre du festival, la première Journée des Associations de Femmes, des concerts de midi dans les associations de femmes, des rencontres artistiques, littéraires ou thématiques, des ateliers tous publics de voix, chant, théâtre et médias.

Le Festival Voix de Femmes 2009 est dédié à Aung San Suu Kyi, résistante birmane, figure de l’opposition non violente à la dictature militaire de son pays qui, après 14 années de détention, vient de subir une nouvelle condamnation arbitraire.
A travers cette dédicace, c'est à toutes les femmes en résistance que nous dédions ce festival : les membres du Réseau des mères et proches de victimes de la disparition forcée, les artistes, mais également les femmes, toutes les femmes, qui dans le monde entier montrent par leur attitude et leurs actions quotidiennes, une capacité de résistance extraordinaire.

En pratique :

Tous les détails pratiques et la programmation se trouvent sur le site :
www.voixdefemmes.org