• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3173504

Il y a déja

Mis en ligne le 14/09/2009

Lierneux : les 125 ans du CHS



Plus de 3000 visiteurs s’y sont rendus durant le dernier week-end

Ces 11, 12 et 13 septembre, la Province de Liège fêtait les 125 ans de son Centre Hospitalier Spécialisé « L’Accueil » situé à Lierneux. Inscrit dans le cadre des Journées du Patrimoine, ce week-end de festivités et de découvertes a attiré plus de 3.000 visiteurs, parmi lesquels surtout des familles avec enfants qui ont pu visiter les différentes unités (implantées dans un magnifique parc de 32 hectares), participer aux activités, ou assister aux démonstrations des services d’intervention. Le feu d’artifice du samedi soir restera dans les mémoires de la région.
Dans son discours inaugural, la députée provinciale en charge de l’établissement hospitalier de la Province, Ann Chevalier, a insisté sur la réussite exemplaire du CHS. « La preuve que l’on peut investir et soutenir une institution qui par sa mission et son caractère unique remplit un rôle fondamental non seulement dans notre Province mais aussi dans l’ensemble de notre région. »

L’avenir du CHS à Lierneux

Ann Chevalier a aussi voulu rassurer le personnel du CHS sur l’avenir de l’institution. « Il n’existe aucune intention ou tentation de fermer l’hôpital malgré son coût social. A l’heure où d’aucun évoque l’avenir des Provinces, je voulais que cela soit dit clairement.
Et quelle meilleure occasion que ce vénérable anniversaire qui témoigne de la mission humaniste, sociale et solidaire que s’est fixée la Province de Liège voici maintenant 125 longues années. »
La société évolue, ses maux aussi. Prise de conscience et meilleure prise en charge ont amené l’hôpital à revoir ses fondamentaux, à repréciser ses missions et à s’adapter aux techniques nouvelles. « Hier, nous ouvrions le Centre Patrick Dewaere dédicacé à une prise en charge du suicide, nous traitions les problèmes liés à la consommation d’alcool, aujourd’hui nous y avons ajouté la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, l’accueil au sein de la Maison de Soin psychiatrique et demain d’autres troubles seront rencontrés, je pense notamment à l’anorexie et à la boulimie qui méritent une attention plus spécifique et qui causent de plus en plus de ravages. Ici encore, la Province de Liège ne se fixe qu’un seul objectif, celui d’une attitude constructive d’adaptation des lieux et des pratiques à la réalité. Le personnel de Lierneux doit plus que jamais être conscient du rôle essentiel qu’il joue au sein du CHS pour lui permettre d’accomplir ses missions. »