• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3199065

A la Province

Mis en ligne le 01/04/2009

Des synergies en cascade entre la Province de Liège et les ville et communes du canton de Waremme

Ce mercredi 1er avril, le Collège Provincial de Liège et les Collèges communaux de Waremme, Berloz, Crisnée, Donceel, Faimes, Fexhe-le-haut-Clocher, Geer, Oreye, Remicourt et Saint-Georges-sur-Meuse se sont réunis pour une séance de travail en commun. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la Déclaration de Politique Générale 2006-2012 du Collège Provincial qui stipule que la Province de Liège doit encore accroître son rôle « d’amie des Communes » en instaurant le meilleur dialogue possible entre les pouvoirs publics de proximité que sont la Province et la Commune.
Aussi, après Herstal qui inaugura la « tournée des 21 rencontres » et Spa, c’est au tour de Waremme d’accueillir la rencontre entre « Collèges ».
Quarante-deux points figuraient à l’ordre du jour de cette « mégadiscussion » politique qui regroupait pas moins de 6 députés provinciaux, 10 bourgmestres et 37 échevins.

Enseignement

En matière d’enseignement, il a été proposé d’amplifier et de structurer d’une manière efficace les rencontres entre les directeurs et les instituteurs des écoles primaires des communes du canton de Waremme d’une part et la direction de l’IPES de Hesbaye d’autre part dans la perspective de mieux informer et d’assurer une véritable liaison entre le primaire et l’enseignement secondaire principalement en ce qui concerne les métiers de bouche. Ces contacts, qui seront plus réguliers, permettront aux élèves en fin de primaire de mieux appréhender la suite de leur parcours scolaire tout en découvrant les multiples options de l’Enseignement Provincial, notamment dans le domaine technique. Il faut aussi prendre conscience de la qualité de ce type d’enseignement et pouvoir l’appréhender dès le départ comme un choix de profession et non plus un échec de parcours. Faut-il rappeler que la Wallonie manque de techniciens dans de multiples secteurs.
Par ailleurs, à la demande du bourgmestre de Waremme, la Province de Liège organisera une concertation en vue de dégager des actions spécifiques vers tous les réseaux de l’enseignement implantés sur les communes de Waremme et Crisnée notamment en vue de les conscientiser sur les problèmes de l’environnement et de la préservation de la propreté publique. Cette concertation sera préparée pour la fin de l’année académique et sera étendue envers les autres communes du Canton.

Communication

Il a été convenu d’intensifier la collaboration et donc les actions « grand public » avec l’Antenne d’Information Provinciale de Waremme qui est encore méconnue des autres communes de Hesbaye et qui est aussi à leur service.
Environnement
A la demande de toutes les communes et plus spécifiquement celle de Remicourt, il sera instauré un système de concertation intercommunale sur la problématique d’implantations d’éoliennes dans la zone susvisée. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mission de conseil que la Province peut apporter sous l’angle technique, juridique, médical et environnemental.

Santé

Dans le domaine de la Santé, la province de Liège proposera, avec l’aide de l’Institut Malvoz, des évaluations médicales pour les jeunes sportifs issus des communes du canton. Ainsi, les futurs sportifs qui le souhaiteraient seront informés sur leur capacité réelle. Il s’agit là, notamment de pouvoir réaliser l’étude médicale adaptée au sport que le jeune désire pratiquer. Exemple : impossible pour un candidat triathlonien de s’engager dans ce sport si l’on lui décèle une pathologie cardiaque.

Infrastructures

En termes d’infrastructures, il a été répondu positivement à la Ville de Waremme qui a demandé une mission d’assistance technique pour un vaste projet sportif qui comprend l’aménagement de terrains de football, de bâtiments, de vestiaires et d’une cafétéria sur le site du stade Edmond Leburton. Le projet est introduit auprès du ministre Daerden, il comprendra aussi un terrain synthétique utilisable pour les élèves de l’IPES via une convention entre la Ville et la Province de Liège. Les Services techniques provinciaux assurent la mission de coordination et de faisabilité technique du projet et la Province de Liège participera au cofinancement de la construction du terrain synthétique. Il est estimé à 2 millions d’Euros.
La Province est toujours compétente en matière d’entretien des cours d’eau de seconde catégorie, elle est au service des communes et celles du Canton de Waremme sont demandeuses de plus de contacts et d’informations avec les Services Techniques. Ce qui sera organisé très rapidement.

Culture

Projet «transversal » entre la Culture et l’Economie et par conséquent alliant aussi l’Enseignement et la Formation, l’opération « Passages », à partir des spécificités des Centres Culturels hesbignons, inclura dans son programme un projet qui émanera des 10 communes et sera porté plus particulièrement par les Centres Culturels de Remicourt, Saint-Georges et Waremme.
Un planning sera défini afin d’intégrer les bibliothèques publiques et libres des communes du Canton dans le Réseau Informatique ALEPH de la Province de Liège dont l’ambition est de déboucher demain sur une carte unique de lecteur pour l’ensemble des outils « bibliothèques » du territoire provincial.

Logement

Une aide sera octroyée par la Province en vue de pouvoir aménager des dessus de commerce en logements dans le centre de Waremme. La Province avait identifié des centres urbains comme Liège, Verviers, Huy ou Seraing où un commerce est implanté au rez-de-chaussée et puis rien à l’étage… c’est également le cas à Waremme où des projets seront lancés. A la demande du bourgmestre de Waremme, la Province s’engage aussi à entamer une réflexion en matière de logements de transits pour les personnes en difficulté.

Agriculture

Suite aux multiples orages violents qui se sont abattus en 2008 sur la Province de Liège, de nombreuses coulées de boues, souvent issues de champs cultivés se sont produites sur nos régions et plus spécifiquement sur la Hesbaye qui a été particulièrement touchée. Plusieurs communes s’adressèrent donc au Service Agricole de la Province en vue d’obtenir une aide dans le cadre de cette problématique souvent très ennuyeuse pour la population.
Très concrètement, les Services Agricoles de la Province accorderont aux communes une aide provinciale financière d’un montant unique de 680 € pour couvrir le coût d’une journée de prestation d’un consultant spécialisé dans la problématique des nuisances liées aux coulées de boues et à l’érosion des sols. Cette intervention à charge du budget 2009 de la Province de Liège sera octroyée aux 20 premières communes qui en adresseraient la demande au Service Agricole. Parallèlement, la Province de Liège confiera à son personnel, en accord, avec les autorités communales, la coordination entre communes, experts et agriculteurs et l’accompagnement des agriculteurs concernés dans les travaux d’aménagement à réaliser.
D’autre part, considérant que le bureau de Perwez dans le Brabant, de la Fondation Rurale de Wallonie, était jusqu’ici chargé des communes de la Hesbaye liégeoise, dans un souci d’efficacité et de proximité et considérant par ailleurs qu’un développement plus adéquat était devenu l’affaire de tous, la Province de Liège, a accepté, selon certaines conditions, que les locaux des Services Agricoles accueillent une antenne « Hesbaye » de la Fondation Rurale de Wallonie. Il s’agira là du huitième bureau créé par la Fondation sur le territoire Wallon. La Province de Liège s’y associe et se réjouit de cette implantation au sein d’un service qui a fait nouveau développement une de ses priorités citoyennes.

Affaires économiques

Une plaquette spéciale à été réalisée par la SPI+ pour l’opération « Village Province à Waremme ». On y trouve les nombreux projets en cours sur la Hesbaye menés ou coordonnés par la SPI+ ainsi que le projet particulier « 31 communes au soleil ». Dans ce dernier, chaque commune de Huy-Waremme aura la possibilité d’installer un kit photovoltaïque sur 2 bâtiments communaux publics. La SPI+ conduit ce dossier qui sera financé par le FEDER, la Région Wallonne et les recettes des certificats verts.

Affaires sociales

Du 1er janvier 2008 au 1er janvier 2009, l’équipe du « Point Cannabis » a réalisé notamment 91 entretiens de thérapie et 101 entretiens d’aide ou de formation ainsi que plusieurs animations de prévention. Outre le « Point Cannabis » de Liège, la Province en a également mis deux autres sur pied, l’un à Visé et l’autre à Seraing. Comme pour Herstal et Spa, qui étaient les étapes précédentes de la « Caravane provinciale » un projet de point cannabis est déjà en cours pour Waremme. Un bail a d’ailleurs déjà été signé entre le CPAS de Waremme et la SNCB en vue d’implanter ce point sur le site de la gare de Waremme. La Province soutiendra bien sûr cette initiative.
Par ailleurs, la Province de Liège et plusieurs des communes visitées s’inscriront dans une démarche commune de participation à une prochaine campagne « Ruban Blanc ». Cette campagne de prévention consiste à informer et sensibiliser les hommes sur les toutes les formes de violence qui sont exercées envers le sexe dit « faible ».

Sports

En matière de sports, à la demande de toutes les communes, il sera proposé de poursuivre et d’augmenter le travail de sensibilisation au métier d’entraîneur de jeunes footballeurs dans le cadre de l’Ecole fédérale des entraîneurs de foot. D’autre part et c’est là une nouvelle initiative, mise en œuvre avec la Province de Liège, la Maison des Associations d’Amay et les communes du Canton de Waremme pour l’organisation d’un Salon Itinérant des Sports avec étape à Waremme et Remicourt. L’objectif de ce salon sera de sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à la pratique du sport et de faire connaître les clubs de la région par la mise en valeur de leurs actions et propositions sportives.

La photo du service provincial de la Communication : le Collège provincial entouré des bourgmestres des 10 communes du canton de Waremme. On n'y verra malheureusement pas d'alligators...





Ga.L