• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3199231

Politique

Mis en ligne le 01/02/2009

A l’U.S.C. de Liège

Le Comité Exécutif et le Comité Central de l’Union Socialiste Communale de Liège se sont réunis le mardi 27 janvier dernier sous la présidence de Jean-Maurice Dehousse, ancien Bourgmestre.
Le Comité Central a entendu plusieurs rapports relatifs au budget 2009 de la Ville, récemment voté : celui du Bourgmestre Willy Demeyer, celui de l’échevine Maggy Yerna, celui du nouvel échevin des Travaux Publics, Roland Léonard et enfin celui de Pierre Stassart, échevin de l’Instruction Publique.
Le Comité Central s’est réjoui du fait que le Conseil Communal puisse voter pour la première fois depuis longtemps un budget enfin dégagé du poids de la dette dont se plaignait déjà le Bourgmestre Xavier Neujean en 1934.

Il se félicite de ce que le Budget laisse espérer un boni, qui permet de se prémunir contre les surprises de cette année mais aussi des suivantes.
Le Comité Central se réjouit particulièrement des efforts consentis au profit de l’amélioration de la rémunération du personnel communal, et particulièrement de l’application aux agents contractuels du principe « à travail égal, salaire égal ». Cet effort lui paraît d’autant plus important que les pressions exercées sur le pouvoir d’achat deviennent de plus en plus fortes, et apparemment de moins en moins contrôlées.
Il remercie la Région Wallonne et particulièrement le Ministre Jean-Claude Marcourt pour l’aide apportée par la Région aux communes en général, et pour ce qui nous concerne, à la Ville de Liège.
Toutes les interventions sont allées dans le même sens. Des questions ont été posées notamment sur l’état d’avancement des travaux en cours ou projetés, sur le futur tram et son tracé, sur la nécessité de prolonger l’effort culturel entrepris et de défendre avec énergie les droits des travailleurs, des allocataires sociaux et des défavorisés.

Enfin, sur proposition du Comité Exécutif, le Comité Central s’est prononcé sur la problématique de la consultation populaire du 22 février.
Il estime que la consultation populaire représente un grand et bon exemple de démocratie directe, donc de participation citoyenne.
Le Comité, qui a entendu des arguments pour et des arguments contre, ne donnera dès lors aucune consigne de vote : il appartient à chacune et à chacun de se prononcer en son âme et conscience, en mesurant bien la nécessité d’assumer ses responsabilités.
Jean-Maurice DEHOUSSE a rappelé le principe souvent cité par André Cools : « Il faut vouloir les conséquences de ce qu’on veut ». Les Liégeois doivent s’en souvenir….

Le Comité Central a de plus entendu un rapport du Bourgmestre, Président de la Fédération, sur la préparation des listes électorales.
Tous les membres ont exprimé le souhait de voir la Fédération respecter les grands équilibres, tout en étant conscients de la difficulté de l’exercice.
Le Comité veillera à ce qu’un appel aux candidatures soit envoyé en temps utile, étant entendu que tout militant doit déjà savoir que les élections (régionales et européennes) auront lieu le 7 juin prochain et peut dès lors faire connaître ses intentions à sa section, dont il doit recevoir l’aval.





Communiqué de l'Union Socialiste Communale de Liège