• Visiteur(s) en ligne : 10
  • |
  • Visiteurs total : 3201254

Sciences

Mis en ligne le 08/01/2009

Inversion de température : smog et particules fines - Attention, danger pour la santé !!!


Respectez les limitations de vitesse, mais il n’y a pas que les véhicules et les industries qui polluent…

Pour la seconde fois en moins de quinze jours, Michel Foret, le gouverneur de la Province de Liège active le plan d’alerte concernant les pics de pollution aux particules fines (PM10), résultant notamment suite aux conditions atmosphériques (zone d’inversion de température en altitude) que nous connaissons.
Dans un communiqué envoyé aux rédactions, Michel Foret écrit notamment :

«Comme prévu, la qualité de l’air s’est dégradée et restera mauvaise au cours des journées de vendredi 09 janvier et samedi 10 janvier 2009. Les plans d’actions des 12 communes plus spécifiquement concernées en Province de Liège doivent être activés pour le 9 janvier à 0h.
En raison de concentrations journalières de PM10 qui ont atteint ce jour le seuil de 70µg/m³, la Région Wallonne a déclenché une deuxième fois en quelques jours son « Plan d’actions en cas de pic de pollution par poussières fines ». En province de Liège 12 communes sont plus spécifiquement concernées : Liège, Fléron, Beyne-Heusay, Chaudfontaine, Ans, Herstal, Saint-Nicolas, Seraing, Grâce-Hollogne, Flémalle, Engis, Saint-Georges.»
Fort de l’expérience acquise lors du récent épisode, le Gouverneur de la Province, Michel Foret, coordonne les plans d’actions locaux et veille à la bonne application desdites mesures pour les 12 communes précitées et les 9 zones de police compétentes.
« La principale mesure concerne la limitation de la vitesse sur les autoroutes de 120 à 90Km/h. La vitesse sera également ramenée de 90 à 70 Km/h et de 70 à 50 Km/h sur certains axes de la zone Engis-Liège. Les contrôles de vitesse seront intensifiés.
Une série de mesures complémentaires sont prises au niveau local. Contrairement au précédent pic de pollution, l’activité dans les administrations ainsi que dans les industries tournent à plein régime. Les mesures de diminution du chauffage dans les locaux publics et privés de type tertiaire ainsi que la limitation des émissions polluantes d’origine industrielle prend dès lors tout son sens. Il est demandé à chacun de limiter au maximum ses déplacements et de faire preuve de citoyenneté en respectant au mieux les recommandations formulées.
Les mesures seront levées à la fin de l’épisode de pollution. A ce stade, il n’est pas exclu que celui-ci concerne également la journée du 11 janvier 2009.»

Pour en savoir plus : http://air.wallonie.be

Par ailleurs, nous vous conseillons de visiter le site officiel de l’Agence de la Santé et des Services Sociaux de Montréal (Québec), à propos du chauffage au bois. C’est un sujet que nos amis de la « Belle province » connaissent bien. Mieux vaut savoir comme on dit. Il n’y a pas que les industries et les moteurs diesels qui sont dangereux…Le chauffage au bois (même les pellets) c’est pas non plus le meilleur moyen…

Site québequois : www.santepub-mtl.qc.ca





Ga.L