• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200227

Politique

Mis en ligne le 28/10/2005

Pourquoi la FGTB-METAL Liège Luxembourg et le SETC A de Liège seront devant E.V.S. ce vendredi 28 octobre, journée de grève nationale

Il ne faut pas s’étonner, lorsque l’on jette de l’huile sur le feu, que ce dernier reparte de plus belle. C’est malheureusement ce qu’à fait M. Laurent Minguet, le patron d’EVS, (au demeurent une entreprise très performante en région liégeoise) en se moquant et en insultant les prépensionnés. Rappelons à M.Minguet que pour beaucoup de ces prépensionnés (qui, il faut le rappeler sont interdits de travail de part la législation, ils ne peuvent pas toucher un kopeck autre que leur revenu alloué par la caisse de chômage - environ 1000 euros - et sont d’ailleurs soumis à une certaine surveillance), la vie s’est arrêtée à 50 , 52, 53 ou 54 ans, parce que des patrons – qui comme lui préfèrent le rendement et le profit à toute autre considération humaine – en ont décidé ainsi avec l’aval des différents gouvernements.
Le courriel (que vous pourrez lire ci-dessous) envoyé par Laurent Minguet, au lendemain de la première grève nationale du 7 octobre, n’est ni plus ni moins qu’une insulte à tous ces travailleurs que l’on a « jeté » et que l’on jettera encore dans le futur, si le gouvernement ne revient pas sur sa décision. Qu’il ne s’étonne donc pas de la réaction des organisations syndicales dont le communiqué signé de Egidio Di Panfilo secrétaire du SETCA Liège et Francis Gomez, président de la FGTB Métal Liège-Luxembourg est le reflet.

Le communiqué

La FGTB-METAL LIEGE-LUXEMBOURG et le SETCa LIEGE ont décidé ce vendredi 28 octobre matin d’une action symbolique devant le siège de la société EVS, avant la manifestation nationale de Bruxelles.
EVS est incontestablement un symbole des capacités de la région liégeoise à relever les défis industriels de l’avenir. Ce n’est pas pour cela que EVS doit se permettre de se complaire dans le ralenti social.
Les deux organisations syndicales ont trouvé absolument révoltant que Monsieur Minguet, le Directeur de la société, qui se positionne régulièrement en chantre d’une forme d’humanisme patronal, ose suggérer dans un courrier (que vous pouvez lire ci-dessous) que les prépensionnables de la région liégeoise n’auraient d’autres rêves que d’une retraite dorée dans un quelconque paradis ensoleillé.
Tous ceux qui sont ce vendredi dans la rue ont durement travaillé depuis la fin de ces « golden sixties » qui ont été marquées par l’avènement de quelques « golden boys » comme Monsieur Minguet.
Ils ont un droit : celui de voir respectées les promesses qui leur ont été faites. Ils ont un espoir : celui de voir leurs enfants embrasser une carrière professionnelle fructueuse, ce qui ne passe pas a priori par le maintien des plus âgés au travail. Ils ont un rêve : celui d’une région liégeoise à nouveau prospère. Ils ont une solution : celle d’une concertation entre les forces du travail et le capital.
Cela passe par la liberté d’expression, le droit au débat et le refus de l’insulte gratuite dont Monsieur Minguet, entre deux sourires, semble s’être fait une spécialité.
Nous voulons aujourd’hui protester contre tous ces docteurs Jekill-Laurent et Mr. Hyde-Minguet qui ne voient pas que le redéploiement d’une région ne se fera en écoutant tous ceux qui peuvent y travailler et qui méritent à ce titre le respect de tous ceux qui espèrent les diriger.

Le courriel de Laurent Minguet

Cher Francis,
J'espère que tu seras heureux d'apprendre que vos actions ont perturbé les activités d' XDC jusqu'au Danemark et en Suède .
Personnellement, je me demande parfois à quoi cela sert de créer de l'activité à Liège si c'est pour encaisser de telles contreproductivités face à la concurrence internationale.
Je trouve que les syndicats devraient pratiquer davantage de chirurgie fine et cesser de soigner les maladies par saignée.
En tout cas, ceci et d'autres exemples déplorables récents renforcent mes convictions au sujet de la FGTB encore plus à Liège qu'ailleurs. Ne penses-tu pas qu'il serait temps, comme le PS semble vouloir le faire, de changer de siècle en disant :' créons d'abord les richesses avant de les distribuer" ?
Comme tu le sais, je compte m'acharner à créer de la richesse et de l'emploi dans cette ville de Liège parfois ingrate notamment grâce aux bâtiments thermo efficaces. Je persiste à compter sur ton soutien et non sur des bâtons ni sur mon dos, ni dans mes roues.
Bien à toi
Laurent MINGUET
Ni coqueluche, ni vérole mais véritable défenseur des générations futures.
PS : j'ai vu un magazine sur les déplorables conditions de travail de Dubaï où Justine Henin s'est récemment pavanée. Existe-t-il une action internationale des travailleurs pour intervenir sur les priorités ? A moins que certains pré-pensionnés ne souhaitent y finir leurs nombreux vieux jours le plus tôt possible ?





G. Lecocq