• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3201487

En Ville

Mis en ligne le 11/09/2008

Conseil communal : adoption du nouveau règlement de police qui entraînera la fermeture des 51 salons de prostitution des ruelles de l’Agneau et du Champion

Comme on s’y attendait, ce lundi soir 8 septembre, le Conseil communal de Liège a adopté un nouveau règlement de police en matière de prostitution qui entraînera la fermeture des 51 salons des ruelles de l'Agneau et Champion, dans le quartier Cathédrale Nord en plein centre-ville.
Le règlement adopté est un amendement de l'ancien règlement de 2005 qui interdisait les salons sur l'ensemble du territoire communal, à l'exception des deux ruelles en question. Le nouveau règlement abroge simplement cette exception, à partir du 1er avril 2009. La prostitution en salon sera alors complètement interdite à Liège, même si elle reste tolérée dans certains "bars" (où l’on monte) notamment rue Varin.
Comme l’a déjà dit le bourgmestre Willy Demeyer : « La situation du quartier Cathédrale Nord dépasse l'entendement, et nous devons y mettre de l'ordre », qui annonce aussi un "nettoyage" actif par la police des nombreux toxicomanes et dealers qui errent dans le quartier.
Comme nous vous l’avions déjà dit également, le groupe Ecolo a voté contre ce règlement dont la cheffe de groupe Bénédicte Heinrichs dira: "On agit dans la précipitation et on se trompe de cible, car c'est la prostitution de trottoir et non de salons qui pose problème dans le quartier." Pour Ecolo, ce sont des projets immobiliers privés de réhabilitation qui ont poussé la Ville à agir.
Et même s’ils ont voté pour le règlement, certains conseillers MR de l’opposition feront remarqué que : « Cette mesure risque de mettre "une centaine de filles sur le trottoir, sans aucune concertation avec les associations de terrain qui les suivent ». Ecolo avait de son côté proposé un amendement postposant l'entrée en vigueur du règlement au 1er octobre 2010, le temps qu'une solution soit trouvée pour les prostituées. L’amendement a été rejeté par les trois autres groupes (PS, CDH et MR).
Enfin, sur ce dossier un peu épineux, le bourgmestre a promis d'élargir aux membres du Conseil, les travaux d'un groupe de travail chargé de réfléchir à la mise sur pied d'un « Eros Center » ; Un modèle existe parait-il, à Anvers où une « Villa Tinto», immeuble constitué de chambres préfabriquées tout confort et emboitées à l’instar de certains hôtels bons marchés pour voyageurs pressés. Il semble que les dames qui peuvent y exercer le plus vieux métier du monde, pour un loyer très modéré et qui n’est pas assimilé à la dîme due à un proxénète, s’y trouvent dans des conditions de sécurité optimales. Une affaire à suivre…





Ga. L.