• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3199719

En Ville

Mis en ligne le 11/09/2008

Le Pont d’Avroy sera entièrement piétonnier



C’est ce qu’a décidé lundi soir, à l’unanimité, (abstention de Christine Defraigne présidente du CA du TEC Liège-Verviers) le Conseil communal de Liège. Les bus ne passeront plus par la rue Pont d’Avroy

Lundi soir, le Conseil Communal a adopté à l’unanimité (moins une abstention) le maintien en piétonnier total de la rue Pont d'Avroy.
Cette rue, bien connue de tous les Liégeois, un des côté du fameux « Carré », reliant la place Cathédrale au boulevard d'Avroy, est l'une des plus fréquentées de la Ville.
Avant les travaux de réfection tant en sous-sol qu’en surface, la rue du Pont d’Avroy était ce que l’on appelle un semi-piétonnier puisque pouvaient y passer des bus du TEC des lignes 20,21,22 et 23) ainsi que les taxis.
Durant plus de 3 mois, la rue Pont d’Avroy fut interdite à toute circulation automobile et, pour les vacances, fin juillet, la ville décida de la bloquer par l’installation de potelets métallique amovibles (pour permettre l’intervention des pompiers ou des ambulances en cas de problème), une mesure qui aurait en principe dû prendre fin début septembre.
Mais voilà, les commerçants et aussi les nombreux établissements de l’Horeca (restaurants et cafés) se sont rendus compte que la rue, sans les bus et les taxis, c’était vraiment ce qu’il y avait le mieux. Aussi, ont-il demandé à la Ville de maintenir la rue en l’état de piétonnier et ils ont lancé une pétition allant dans cette direction. Une pétition qui en un seul mois, a récolté quelques 6.500 signatures qui ont d’ailleurs été remises au bourgmestre.
Comme le diront les conseillers communaux PS et CDH, Jean-Pierre Marcourt et Jean-Pierre Grafé : «Chacun a pu constater pendant les travaux et depuis leur fin qu'il y avait de nombreux avantages à transformer la rue en piétonnier complet ».

Par contre pour Christine Defraigne présidente liégeoise du MR dont le groupe a approuvé la demande du Collège et qui aussi présidente du CA du Tec Liège-Verviers : «Le carrefour d'Avroy a été entièrement refait il y a deux ans sans imaginer que les bus ne pourraient plus passer par la rue Pont d'Avroy. Déplacer quatre lignes et leurs 16.000 voyageurs, ça se prépare, et ça aura un coût ». Elle s'est abstenue.
Quant au bourgmestre Willy Demeyer qui a laissé entendre que d’autres réflexions étaient menées pour la mise en piétonnier de la rue de la Casquette il devait conclure : «La Société Régionale Wallonne des Transports qui chapeaute le TEC investit beaucoup à Liège, et nous devons respecter ce partenaire, que nous allons rencontrer. Mais je pense que nous respectons ici les vœux d'une majorité de Liégeois. »

Cela dit, comme le montre les photos prises récemment dans le piétonnier du Pont d’Avroy, les gens s’y sentent vraiment bien et c’est nettement plus agréable d’y circuler à pied, non seulement rue du Pont d’Avroy, mais aussi sur la place Cathédrale que l’on découvre vraiment autrement.





Gaston LECOCQ