• Visiteur(s) en ligne : 9
  • |
  • Visiteurs total : 3171581

Cinéma

Mis en ligne le 30/07/2008

ET AUDIOVISUEL : Rationalisation du paysage audiovisuel wallon

Sous l’impulsion du Ministre de l’Economie et de l’Emploi Jean-Claude Marcourt et du Gouvernement Wallon, l’assemblée générale de l’Incubateur Numérique Wallon (INWa) a statué le 23 juillet dernier, sur la transformation de la SCRL en société anonyme, le changement de dénomination, la clarification de l’objet social et des statuts de la société transformée ainsi que sur l’augmentation de capital par apports en nature et en espèces à réaliser par la S.A. SOWALIM.

Depuis la constitution de l’INWa en mai 2004, et les nouvelles orientations stratégiques souhaitées par le Gouvernement Wallon qui se sont traduites par une modification de l’objet social en 2006, il apparaît que la forme adoptée à la création ne répond plus aux exigences et aux perspectives de développement de la société.

Ces perspectives de développement s’inscrivent dans le cadre d’un projet de rapprochement avec les sociétés WALLIMAGE et SOWALIM en vue de concentrer les compétences et les moyens financiers de manière à favoriser l’essor de l’industrie de l’audiovisuel en région wallonne.

Pour rappel, les sociétés WALLIMAGE et SOWALIM, créées en 2000 dans le but de développer l’industrie naissante de l’audiovisuel en région wallonne, se sont essentiellement développées autour de deux lignes d’activités.

La première, encore appelée « Ligne Œuvres », fonctionne sur le principe de cofinancements de projets audiovisuels qui doivent contribuer au développement de l’industrie audiovisuelle en région wallonne, tandis que la seconde, « Ligne Entreprises », met à disposition des sociétés de services audiovisuels des moyens financiers sous forme de prêts ou participations en capital

Dans le souci de rationaliser les moyens d’actions destinés au secteur, il est ainsi proposé de transférer à l’INWa la « Ligne ENTREPRISES », SOWALIM conservant la « Ligne Œuvres », WALLIMAGE prodiguant désormais aux deux sociétés, INWa et SOWALIM, ses conseils d’entreprise spécialisée dans le secteur audiovisuel

Concrètement, le rapprochement avec les sociétés WALLIMAGE et SOWALIM se traduirait par une augmentation du capital de l’INWA, de 975.160,80 €, entièrement souscrite par SOWALIM, dont 220.509.56 € en nature, sous forme d’apport de participations dans le capital de sociétés du secteur de l’audiovisuel, et 754.651,24 € en espèces. Une convention pour organiser les modalités de fonctionnement des trois sociétés serait conclue et 4 représentants des sociétés WALLIMAGE et SOWALIM seraient invités à rejoindre le CA (qui serait ainsi élargit à 12 membres).

Finalement, par souci de clarté, « INWa » prendrait la dénomination sociale de « WALLIMAGE ENTREPRISES », SOWALIM prenant parallèlement le nom de « WALLIMAGE CO-PRODUCTIONS ».