• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3200309

Expositions

Mis en ligne le 22/07/2008

Sirènes : mythe ou réalité ?


Il s’agit d’une exposition consacrée à la découverte de ces créatures de légende qui témoignent des relations complexes que les hommes entretiennent depuis toujours avec les Océans …
L’exposition se décline en deux parties :
- « Sirènes de tous les temps » révèle la diversité culturelle et historique de ces créatures marines. Un grand voyage vous attend, un long périple à travers les sociétés d’Asie et d’Europe, de l’Antiquité à aujourd’hui.
Vous découvrirez la Sirène tour à tour déesse de la mer, monstre marin ou personnage de contes, maléfiques ou bienfaitrice. Symbole, aujourd’hui, de la mer, de la beauté et du plaisir, la Sirène use encore de son pouvoir de séduction. Alors pour une fois seulement, succombez …
« Sirènes de tous les temps » est une réalisation du Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de Lorient, France.
- « Le peuple des Sirènes » témoigne du rêve éternel de l’Homme de découvrir des sirènes. Qui sont-elles ? Que pourraient-elles être ? Nous en possédons des représentations multiples, déclinées en variations plurielles, sur une multitude d’objets de notre quotidien, d’hier ou d’aujourd’hui. Nous en créons aussi de bien réelles, qui (r)éveillent nos sens critique et scientifique, notre capacité d’observation, notre aptitude à trier les informations et à dégager le réel de l’imaginaire.
Une exposition où le fantasque, l’étrange et l’humour côtoient le scientifique …
« Le peuple des Sirènes » est une création et une collection du liégeois Jacques Sacré, Docteur en Médecine vétérinaire.

Sirènes de tous les temps

Entendez-vous le chant des sirènes ? Tendez l’oreille et laissez-vous séduire le temps de cette exposition dédiée à la femme poisson, personnage universel et éternel. Afficher la diversité culturelle et historique de cette créature marine, tel est l’objectif de l’exposition « Sirènes de tous les temps ».
« Sirènes de tous les temps » est une création du Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de Lorient, France.

Elle a été réalisée avec la collaboration d’Aliette Geistdorfer et Jacques Ivanoff, ethnologues du Laboratoire Technique et Culture-Anthropologie Maritime, du Centre National de Recherche Scientifique (CNRS)- Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN).
L’exposition est issue de leurs travaux de recherche où ils ont étudiés les liens que les sociétés ont établis avec la mer et ses habitants, réels ou imaginaires. Ils ont montré que l’appropriation de l’océan et du milieu marin par l’homme est constituée d’un mélange de connaissances et d’imaginaire. La part subjective, portée par la fonction symbolique, est sans doute l’indispensable liant entre les mondes naturels et les hommes.
Cette exposition montre comment la Sirène a traversé les siècles et les cultures. De nombreuses représentations de figures marines et de divinités, issues des mythologies nordique, inuït et grecque, donnent à voir et à comprendre. La tenture d’un Naga géant, création artisanale birmane, la femme-poisson et le singe-coquillage, sculptures thaïlandaises, témoignent de la richesse culturelle de ce personnage.
Plus proche de nous, les Sirènes ont été utilisées par l’Eglise catholique comme symbole de la luxure. Aussi les trouve t-on sur les frontons des églises. Pour les auteurs de bestiaires et des premiers manuscrits, la femme-poison est le plus souvent un monstre qu’une divinité, comme le montre l’enluminure des « faits d’Alexandre Le Grand ».
En revanche, la Sirène est placée à la proue des bateaux, car elle est médiatrice de la mer pour les marins. Enfin, la Sirène est si présente aujourd’hui, qu’elle est utilisée à des fins publicitaires. C’est parce qu’elle symbolise la mer, la beauté et le plaisir, que la Sirène est « récupérée » pour vanter les mérites de produits de consommation courante … Les affiches illustrent cette seconde nature de la Sirène, fille de pub.

Le peuple des Sirènes

« Le peuple des sirènes » présente la collection de Jacques Sacré, liégeois et Docteur en médecine vétérinaire, passionné par ces figures légendaires, .ces êtres mi-humains et mi-poissons.

La collection se compose d’une centaine de pièces artistiques, sur lesquelles figurent des représentations variées des sirènes, témoignant de la fantastique imagination humaine dans sa quête universelle de découvrir des sirènes. L’art de la table, la toilette, côtoient des livres, des gravures, des statuettes, ...
Cette collection d'objets nous montre combien les sirènes ont pu, et peuvent encore, aviver l'imagination des artistes.
La collection comporte également du matériel biologique sous forme d’une vingtaine de pièces anatomiques, de véritables sirènes, êtres mi-réels et mi-imaginaires, oeuvres entièrement crées par Jacques Sacré lui-même, témoignant, là-aussi, de la soif de l’homme de croire en ses phantasmes.
Ces pièces biologiques illustrent les nombreuses variétés de sirènes telles qu'on pourrait se les imaginer dans la nature. Véritables sculptures de la matière organique, ces oeuvres nous laissent à penser que les sirènes auraient pu exister dans le passé, dans le présent mais peut être aussi dans notre futur.
Une collection où l’insolite, le fantasque, le clin d’oeil et l’humour sont réunis.

En pratique …

Les expositions s’adressent à tous les publics, aussi bien dans un cadre individuel, familial ou en groupe. Elles complètent et s’ajoutent à la visite de l’ensemble des collections de l’Aquarium-Muséum sans aucun supplément de tarif.
-Prix d’entrée habituels de l’Aquarium-Muséum :

enfant 3,50 €, adulte 5 € ; groupe 6-18 ans 2,20 €, groupe adultes 4,20 € ; enfant de moins de 6 ans gratuit ; visite guidée 30 €. ; Visite libre ou guidée.
Du 5 juin au 14 septembre, ouvert tous les jours sans interruption : en semaine de 9 h à 17h (juillet et août de 10h à 18h), les week-ends et jours fériés de 10h30 à 18h.

Informations : Aquarium-Muséum 22 quai van Beneden 4020 Liège - 04 366 50 21
Site : www.aquarium-museum.be

Avec le soutien de la Région Wallonne, Direction Générale des Technologies, de la Recherche et de l’Energie.