• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3173268

Société

Mis en ligne le 07/06/2008

Pour défendre notre pouvoir d’achat



Ce n’est pas parce qu’une étude (une de plus) vient dire que le pouvoir d’achat n’a pas diminué depuis les années 60 (que du contraire d’après cette étude); ce n’est pas non plus parce que le patron de la FEB déclare urbi et orbi «qu’il n'y a aucun problème généralisé de pouvoir d'achat»; qu’il n’y a pas de problème sérieux concernant le pouvoir d’achat d’une grande majorité de Belges.
Il est bien évident que pour la « Belgique d’en haut », il n’y a pas de problème.
Mais pour la «Belgique d’en bas» (ceux qui travaillent sans se plaindre, ceux qui ont travaillé toute leur vie, ceux qu’on jette lorsqu’ils ont été pressés comme des citrons), le pouvoir d’achat (celui du minimum vital pour se loger, se nourrir, se soigner ou se faire soigner, se déplacer), c’est évident que le pouvoir d’achat est en chute libre et qu’il devient de plus en plus difficile de nouer les deux bouts.
Mais la Belgique d’en haut n’en a cure. La situation des gens d’en bas ne les intéresse pas. Ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes : changer leur mode de vie, de consommation, travailler encore plus et évidemment gagner la même chose si pas moins (comme ça on augmentera les dividendes, on pourra octroyer de mirifiques salaires aux géniaux top managers de l’ultra libéralisme, on pourra aussi octroyer de superbe parachutes en or, pour ces même top manager qui s’en iront après avoir restructuré leur entreprises en envoyant à la soupe populaire un maximum de travailleurs... Excessif ce discours ? Peut-être pour celles et ceux qui sont du côté de celui qui «parle à l’oreille des riches». Mais leur discours et leurs actesà eux ne sont-ils pas aussi excessifs ? Ont-ils tous les droits ?
Aussi ce n’est pas sans raisons que les 3 grands syndicats nationaux (FGTB, CSC et CGSLB) ont remis sur la table la question du pouvoir d’achat, en espérant que le gouvernement en fasse vraiment une priorité avant toutes discussion communautaire pour le 15 juilet.
Et c’est malheureusement parce qu’ils ne semblent pas être entendus queles syndicats ont décidé de faire de la semaine prochaine (celle du 9 au 15 juin), une semaine d’actions dans tout le pays.
Et c’est parce que nous ne faisons pas partie de la «Belgique d’en haut», parce que nous croyons que si toutes les travailleuses, tous les travailleurs (qu’ils soient intellectuels ou manuels, qualifiés ou moins qualifiés), décident de s’unir, de faire cause commune pour peut-être changer les choses, que nous soutenons ce mouvement.

Manifestation ce lundi à Liège avec la FGTB, la CSC et le PS ce lundi 9 juin

Celles et ceux qui estiment qu’il est temps que cela change, celles et ceux qui estiment que les travailleuses et travailleurs méritent mieux que le sort qu’on est en train de leur faire subir ou de leur réserver (car la crise actuelle n’est pas finie), celles et ceux qui enfin croient que la base est capable de faire bouger les choses participeront à la manifestation qui se déroulera ce lundi 9 juin dans le centre de Liège. Pour montrer à la «Belgique d’en haut» que celle d’en bas en a assez, il faut vous mobiliser.
Alors que depuis quelques jours, les instances syndicales mobilisent leurs troupes, jeudi dernier, le comité exécutif de la Fédération Liégeoise du PS a décidé à l’unanimité, d’appeler à participer solidairement à la manifestation organisée par la FGTB et la CSC ce lundi 9 juin. C’est courageux et c’est une bonne chose.

En pratique.

Le lundi 9 juin, 10 h, rassemblement aux Terrasses (devant le Toré), cortège dans le centre ville et meeting à 11h30 au kiosque d'Avroy.






Gaston LECOCQ