• Visiteur(s) en ligne : 1
  • |
  • Visiteurs total : 3199678

Santé

Mis en ligne le 10/03/2008

Campagne de détection des facteurs de risque cardiovasculaire pour les étudiants menée en partenariat entre la Province de Liège et L'Université de Liège

La Province de Liège et l’Université organisent une campagne de dépistage auprès des étudiants de première année de bachelier du 17 au 21 mars 2008 et du 7 au 11 avril 2008.
Les maladies cardiovasculaires représentent toujours la première cause de mortalité et une importante source de handicap physique survenant parfois tôt dans la vie. Ces maladies comprennent l'infarctus du myocarde, l'accident vasculaire cérébral et l'artérite des membres inférieurs, entre autres. De nombreux facteurs de risque, certains non modifiables comme l'âge, le sexe masculin ou les antécédents familiaux, d'autres modifiables comme le tabagisme, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, l'obésité et la sédentarité, expliquent l'importante contribution des maladies cardio-vasculaires à la morbi-mortalité de la population occidentale et notamment belge. Ces facteurs de risque existent souvent dès l'adolescence et pendant des années attaquent sournoisement nos parois artérielles pour provoquer autour des 40 ans ces accidents, pour beaucoup évitables si l’on prend conscience tôt des risques potentiels.
La Province de Liège et l’Université organisent durant la semaine du 17 au 21 mars et du 7 au 11 avril 2008, une vaste enquête épidémiologique sur l’incidence de ces facteurs de risque cardiovasculaire auprès des étudiants de première année de bachelier. Cette enquête, menée avec l’aide du Service Promotion de la Santé de la Province de Liège, est anonyme, basée sur le volontariat et gratuite.
Concrètement, un car de dépistage mis à disposition par la Province de Liège avec du personnel provincial et du CHU-ULg, sera présent sur le campus du Sart-Tilman chaque jour de la semaine, de 8h30 à 15h, à proximité des Restaurants universitaires et des Grands Amphis. Une antenne de dépistage sera également accessible de 8h30 à 15h, dans les bâtiments de l’ULg au centre ville, Place du XX août (salle de réunion en face de l'accueil). Les étudiants pourront faire mesurer leur pression artérielle, poids, taille, périmètre abdominal, taux de cholestérol, avec possibilité d’être informés immédiatement des risques potentiels. De manière anonyme, les étudiants seront invités également à répondre à une enquête épidémiologique.
Cette enquête, menée parallèlement dans toutes les universités belges, permettra de comparer des données épidémiologiques sur les risques cardiovasculaires et de vérifier, par exemple, l’impact éventuel des années d’études universitaires sur ces facteurs de risque. A l’Université de Liège, les résultats orienteront des actions appropriées d’éducation à la santé. Poursuivie cette année sur les étudiants de première année, l’enquête pourrait être dans le futur élargie à tous les étudiants, ainsi qu’aux membres du personnel.