• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3174103

Musique

Mis en ligne le 18/01/2008

Les «Amériques» à la Philharmonique


A quoi sert un festival ? A cette question qui lui était posée ce mercredi 16 juillet en fin de soirée, au premier programme radio de la R.T.B.F. , le directeur général de l’Orchestre Philharmonique de Liège, Jean-Pierre Rousseau répondit logiquement : « A faire la fête ». Et c’est heureusement bien dans cet esprit que l’O.P.L. organise régulièrement des Festivals dont le plus marquant cette année nous invite à traverser l’Atlantique.
En effet, au Boulevard Piercot, ces neuf prochains jours (de ce samedi 19 au dimanche 27 janvier) nous sommes conviés à apprécier une douzaine de prestations musicales dont (c’est à souligner) un tiers gratuitement. Ce Festival illustrera les échanges entre les vieux et nouveau continents, avec bien sûr Gershwin et Dvorak, Barber et Copland mais aussi Messiaen dont de très belles pages ont conduit à choisir comme sous-titre pour ce Festival Amériques : …DES CANYONS AUX ÉTOILES… Et il y aura aussi des fanfares très américaines mais également très wallonnes (et germanophones), de nostalgiques pianos sud-américains, de langoureux tangos argentins et (ce n’est plus une surprise) du jazz Bien sûr l’Orchestre conduit par son directeur musical Pascal Rophé prendra une part majeure à la réussite de cette initiative en animant les quatre soirées des deux week-ends Avec en perspective, lors de la seconde quinzaine du mois d’août, une grande tournée au Brésil, en Uruguay et en Argentine.
Ces Amériques diverses ne seront pas mises en valeur uniquement sur le plan musical : une ambiance sera créée dès l’accueil du public par la manière dont seront habillés les membres du personnel et on pourra en outre voir une exposition photos (avec, notamment, des oeuvres de Jean-Pierre Rousseau !) ; participer à des jeux-concours et goûter les savoureuses spécialités gastronomiques concoctées par le traiteur Yves Vandercappellen et ses collaborateurs/trices.

Le programme

Voici une brève ébauche du programme dont vous pouvez lire la soixantaine de pages sur le site de l’opl : www.opl.be

- Ce samedi 19 janvier à 16 heures ouverture (gratuite mais renseignez-vous sur la disponibilité des places au 04 220 00 00 du lundi au vendredi de 13 à 18 heures) en fanfares :avec les excellentes harmonies que sont la Fanfare Musica Nova et l’Harmonie de Raeren (placées sous les directions de deux trompettistes de l’OPL Sébastien Lemaire et François Ruelle) ainsi que la Royale Harmonie La Fraternité de Malmedy dirigée par Gérarld Evrard.
A 20 heures l’OPL (et dans un concerto de Mc Dowell le pianiste Mauricio Vallina) interpréteront (en direct sur Musiq3) Ives, Barber et le célébrissime « An american in Paris » de Georges Gershwin.
- Ce dimanche 20 sera consacré à Messiaen : à 15 heures 30’ Claude Samuel en tracera le portrait (conférence gratuite) et à 16 heures 30’ l’OPL dirigé comme chaque fois par Pascal Rophé interprétera « …des canyons aux étoiles… » avec le pianiste Jean-Frédéric Neuburger et de nombreux percussionnistes
- Ce lundi 21 à 18 heures 30’, le pianiste Alexander Gurning jouera des œuvres de Villa-Lobos, Saenz, Guastavino, Ginastera et Nazareth regroupées sous l’intitulé « Piano latino »
Le mardi 22 à la même heure deux pianistes Daniel Blumenthal et Julien Libeer dialogueront au fil de trois œuvres : El Salon México de Copland, les danses symphoniques du West Side Story de Bernstein et la grande fantaisie de Grainger sur Porguy and Bess de Gershwin
- Le mercredi 23 à 18 heures 30’ aura lieu (séance gratuite) une étude comparée de disques consacrés à la Rhapsody in blue de Gershwin , avec comme intervenants le directeur musical Pascal Rophé, le pianiste Frank Braley et Philippe Dewolf de Musiq’3 ainsi qu’avec (comme modérateur) le directeur général Jean-Pierre Rousseau.
Le jeudi 24 janvier à 18 heures 30’ avec pauses « tapas » vers 20 heures et vers 22 heures, une nuit tango (et bossa nova) sera animée les cinq musiciens du groupe « latino » « SOLEDAD ».
- Le vendredi 25 janvier, aura lieu une soirée gratuite dont le caractère de surprise a été éventé car nous avons appris que ce sera une soirée jazz avec quatre de nos meilleurs musiciens Steve Houben entouré de Jacques Pirotton, de Jean-Louis Rassinfosse et de Mimi Verderame.
- Le samedi 26 janvier à 16 heures 30’ du piano avec Frank Braley (ce Français vainqueur du Reine Elisabeth en 91) qui jouera du Gershwin (la Rhapsodie en bleu notamment) mais aussi du Stravinsky, de l’Hindemith et du Debussy. Et le soir à 20 heures l’OPL avec Braley dans une version cette fois orchestrale de la même rhapsodie de Gershwin puis des œuvres de Copland et de Varèse.
Enfin l’apothéose est prévue le dimanche 27 janvier dès 16 heures 30’ avec des œuvres de Sowerby, d’Ives, de Barber et, in fine, de Dvorak : sa grande symphonie n°9 intitulée « du Nouveau Monde », l’OPL étant dirigé par Pascal Rophé et Jean-Philippe Merckaert s’installant aux clavier de l’orgue symphonique.
Bref un programme attrayant auquel on souhaite les succès triomphaux des précédents (non Suzon pas festivaux) festivals ! Mais c’est vrai que « festivals » rime moins bien avec triomphaux.





Jean-Marie ROBERTI