• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3201401

Culture

Mis en ligne le 30/09/2007

Un nouvel atelier culturel au Zénith : Lorenzo Cusumano « La Note bleue devient partition »

Connaissez-vous Lorenzo ? C’est un italien de chez nous et il le reste. Il chante, il danse, il est acteur, il voyage. Le rencontrer c’est gesticuler, pétiller, rendre une bouffée de jeunesse et surtout ressentir une fraternité humaine.
Attention, il fait jeune mais il a des planches. La quarantaine le guête et l’art lyrique est toute sa vie.
Sorti de l’Académie Gretry, Premier prix d’art lyrique et de chant au conservatoire de Mons il jalonnera ses expériences. Deux ans choriste à l’Opéra de Wallonie, acteur dans « la vie parisienne » et les « noces de Figaro », réalise aussi un album avec Machiavel.
Laissons son parcours pour lui laisser raconter l’avenir.
« J’ai créé des ateliers à Seraing et à Angleur, ma démarche c’est une forme de star act dans son dynamisme et son ouverture aux jeunes.Mais j’ai aussi un côté Jacques Martin car j’accueille les très jeunes dès 6 ans.
Je mets en place des modules qui se focalisent autour du chant. Mes initiations sont aussi théâtrales. Mes approches de la musique et du théâtre se refusent à être conventionnelles, je crois au ludique, au plaisir. »
C’est mettre l’art à la portée de toutes les sensibilités. En créant la « note bleue » je veux partager mes rêves, ma vie. »
« L’ouverture d’un nouvel atelier au Zénith en Outremeuse c’est aussi découvrir, respirer un autre quartier de Liège. » « Réaliser un spectacle c’est un diplôme quotidien »
Lorenzo est également un organisateur de spectacles, « modules préparés » qu’il peut proposer pour toute animation culturelle. Aussi bien à de petites ASBL, qu’à des centres culturels. »
« C’est un extrait de pièce de théâtre, des sketchs, de la danse, des démos, du hip hop ou des spectacles plus complets. Au Zénith je pense qu’il y a moyen de jouer la carte du cabaret spectacle, d’une forme de café théâtre, de petite soirée festive où la culture et la nourriture sont en osmose. Mes artistes, ils le sont dès qu’ils deviennent mes élèves, je les place face à cette réalité de se produire en public.. » « J’ai parfois tendance à sacraliser ce que je fais, ce que j’aime,le chant y est pour beaucoup mais en réalité devenir artiste c’est tout un compagnonnage, un apprentissage qui apprend le respect de l’autre » .
Quelque part, il ne se connaissent pas mais viennent d’un même milieu ouvrier et d’une même culture, Louis LeLoup notre verrier baryton artiste aujourd’hui mondialement connu et Lorenzo Cusumano ont la même âme, le même respect de l’œuvre bien faite et bien interprétée. »
Jean Pierre Keimeul

contacts : 04 3442312 et 0498 315187





Jean-Pierre Keimeul