• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3173496

Médias

Mis en ligne le 08/10/2005

"Liège 28" le blogue de notre ami Pierre André


Depuis un peu plus d’un mois maintenant, la toile s’est enrichie d’un nouveau « blogue ». Celui de notre ami et précieux collaborateur, dont vous trouvez régulièrement la signature sous des articles (comme la série sur l’Exposition Universelle de Liège en 1905) qui sont toujours d’un très grand intérêt, toujours très précis et bien rédigés, nous avons nommé Pierre André.
Ainsi, Pierre André écrit ailleurs ? Ah le traître ! Mais non, c’est une blague, enfin un « blogue » comme on dit dans la « Belle province » dont Pierre André est avec le grammairien Joseph Hanse, le professeur Jean-Marie Klinkenberg et Roger Dehaybe, administrateur-général de l'Organisation Internationale de la Francophonie, l'un des quatre Wallons récipiendaires de l'Ordre des Francophones d'Amérique.
Ce titre lui a été accordé en 1990, sous la signature du Premier Ministre du Québec, M. Robert Bourassa "en raison de son exceptionnelle contribution au rayonnement de la langue française en Amérique du Nord". Faut pas croire qu’à « Proxi-Liège » on est tous des snuls…
Ceci dit, nous avons posé quelques questions à notre ami pour savoir pourquoi il venait de se lancer dans la « bloguomanie » (c’est nouveau, ça vient de sortitr)

Pourquoi un blogue ?

"Un : Pour être autonome. A l’âge de 17 ans – il y a 52 ans – j’ai créé mon propre journal à Saint-Bar. D’où le titre Cinq bars. Mon premier entretien, je l’ai réalisé avec la chanteuse québécoise Aglaé, on m’appelle Aglaé, mais mon nom est Ernestine. Compagne de Pierre Roche qui a fait les 400 coups avec Charles Aznavour, dans le début des années cinquante, au Pot d’or, à Liège, elle avait un faible pour la Cité Ardente. Lorsque je lui ai proposé d’installer les bureaux parisiens de Cinq bars chez elle à Paris, elle a aussitôt accepté. Déjà, j’allie le sens de la proximité avec le goût de l’ouverture au monde. Avez-vous remarqué sur les trottoirs / Les petits enfants se racontent / Tout improvisées, de belles histoires / Qui valent au moins bien des contes".
"Deux : Pour rejoindre, dans mon embryon de vieillesse, la masse des ados férus de blogues. Une masse dont je ne me suis jamais totalement séparé. Dans un entretien paru dans « Spectacles », il y a plus de trente ans, à une question de Claude Micheroux – futur Président international des Jeunesses Musicales – j’ai répondu entre être un adulte docile et imbécile, je préfère être un enfant intelligent et impertinent. Je ne renie pas ce propos quand bien même il m’a causé quelque ennui !"


Phénomène de mode ?

"Phénomène de mode ? Pour faire comme tout le monde ? Entre ces deux mots, je préfère le mot mode. Il est sans n, sans haine. Suivre la mode, c’est l’adopter, l’adapter. Je l’adapte à ce que je suis. Pour les timides, j’accepte la cotation des informations publiées, pour les autres, j’accepte les commentaires…Et puis, mode est un joli mot qui se décline comme le cœur l’entend !"


Pour avoir le sentiment d’exister ?

"Je n’ai pas attendu l’âge que j’ai, ni réalisé ce que j’ai fait, pour connaître la joie d’exister. Je ne me contente pas du sentiment d’exister!
Où tout simplement pour faire savoir qu’on existe ?
Même si sur mon blogue, un appareil comptabilise les entrées, je ne suis pas à la recherche d’un audimat. Cependant, c’est mensonge d’assurer que mon bonheur est de constater que personne ne vient visiter http://liege28.skynetblogs.be. Soyons sérieux, monté sur une caisse à Hyde Park, l’orateur est heureux d’être entendu, à défaut d’être compris et suivi…"

Pourquoi Liège 28 ?

"Le goût du Net m’est venu de deux cotés, d’une part, d’un site, www.proxiliege.net . et d’autre part, d’un blogue http://fctilleur2878.skynetblogs.be. J’ai donc choisi le mot Liège - le mot le plus beau pour tout Liégeois – et l’appellation 28 afin de signifier ma filiation avec le RFCTilleur-Saint-Gilles, un club de 2ème Provinciale qui évolue au stade de Buraufosse. En somme, je suis un enfant naturel. Ce sont les plus beaux paraît-il ! De surcroît, 28 évoque les mois lunaires qui comprennent la pleine lune…"

Qu’y trouvera-t-on ?

"Tout et rien. C'est-à-dire un ensemble d’informations que, modérément cultivé, comme il convient à un homme de notre époque, j’ai envie de partager avec mes semblables. Voyant les premières informations distillées par Liège28, une amie très chère m’a dit Comment veux-tu être pris au sérieux ? Quel merveilleux compliment… "

Voilà, vous savez tout sur le « blogue » de Pierre André. Alllez-y, c’est souvent et presque toujours succulent, mais n’oubliez quand même pas de revenir de temps à autre sur « Proxi-Liège »
L’adresse du blogue de Pierre André :Liege28





Gaston Lecocq