• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3173954

Evenements

Mis en ligne le 05/08/2007

Le 15 août en Outremeuse


Jeudi en fin de journée dans le castelet du Musée Tchantchès, en plein cœur de l’Ile d’Outremeuse, les instances officielles de la République Libre d’Outre-Meuse (RLOM) – ils préfèrent cette orthographe à l’officielle – ont présenté à la presse liégeoise le programme des festivités du «15 août en Outremeuse». Un 15 août tout à fait particulier (mais en général, les 15 août en Outremeuse le sont toujours par leurs nouveautés) puisque cette année 2007 voit le 80ème anniversaire de la création de la République Libre d’Outre-Meuse, fondée le 11 juin 1927. Et comme Pierre Pairoux, le sympathique président de la RLOM le dira en préambule : «Pour les Liégeoises et les Liégeois et les habitants d’Outremeuse, le mois d’août rime toujours avec le 15 août».
Pour la présentation de cette année, étaient présents autour de la table (de gauche à droite sur la photo ci-contre) le vice-président «mayeur», Christian Desloovere ; le secrétaire général Christian Debure ; le président Pierre Pairoux ; le député provincial (Culture et Tourisme) Paul-Emile Mottard et le directeur de l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme de la Ville de Liège, Gérard Georges également conseiller provincial. S’y trouvait également le ministre du Protocole (de la RLOM) et chargé des Ressources humaines, Eugène Galère ainsi que le commissaire Donnay, qui dirige le commissariat d’Outremeuse, venu expliquer les différentes mesures habituelles en matière de prévention et de sécurité.

Maintenir des traditions : ça n’a pas de prix

Pour Pierre Pairoux, cette année encore la tradition sera respectée car c’est en fait uniquement à cela, (le respect et le maintien des traditions du terroir et ici du quartier) que s’attachent la vingtaine de bénévoles (important de le rappeler) qui, d’années en années, ont perpétué et perpétue encore l’animation du 15 août, mais aussi tout ce qui tourne autour de la République Libre d’Outre-Meuse.
Et lorsque Pierre Pairoux, modestement, vient nous dire qu’il n’y a pas vraiment beaucoup de nouveautés (parce que la tradition ce ne sont pas les nouveautés) dans les festivités de cette année, il est quand même loin du compte, comme nous le verrons par la suite. Il ne sera pas peu fier d’annoncer que cette année, la RLOM fêtera ses 80 ans et que cet anniversaire se répercutera tout au long des 6 jours de la fête quoi rappelons-le est d’abord une fête dédiée aux «Marie » – par son côté religieux – mais aussi une fête profane par son folklore, sa convivialité, sa diversité et sa bonne humeur.
Glissant en passant que l’organisation de ces fêtes coûte cher (saviez-vous que rien qu’en matière de sécurité, Croix-rouge et Service médicalisé urgent, la RLOM doit débourser pas moins de 15000 euros) Pierre Pairoux a remercié la Province pour l’aide apportée chaque année à la RLOM et plus particulièrement pour ses 80 ans. Cette année, la province a en effet alloué un subside de 25.000 euros pour la RLOM, une association vénérable dont le travail a été mis en exergue et félicité par Paul-Emile Mottard. Ce dernier rappela également que les 7 géants (Tchantchès, Nanèsse, Marianne, Maigret, Mario li houyeux, Charlemagne et Saint Lambert) conçus et réalisé par la Régie des bâtiments de la Province, seront présents lors du grand cortège folklorique du mercredi 15 août, portés par les « gros bras » du Bouquet d’Outre-Meuse.

Il rappela aussi que la Province, (sa Régie) avait participé à la mise sous cadre de quelques drapeaux (certains date des années 20 et 50) d’anciens groupements folkloriques et associatifs du quartier, retrouvés par la RLOM. Ces drapeaux qui sont dès maintenant préservés – autre mémoire visuelle de l’activité folklorique et associative du quartier – seront présentés au public au Musée Tchantchès, dès le 14 août. Et comme en Outremeuse, on aime faire plaisir, noss binamé Tchantchès recevra cette année un costume de «député permanent», une fonction provinciale qui avait aussi ses attributs et qui cette année a changé de nom en « député provincial ».
Et comme l’on parle des costumes de Tchantchès, intervient Gérard Georges le très dynamique directeur de l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme de la Ville de Liège qui rappelle que cette année, son école fête également ses 80 ans et qu’à cette occasion, elle offrira à Tchantchès un costume de «chocolatier». Pourquoi chocolatier ? Parce que c’est un produit de bouche qui fait partie de la culture liégeoise (tant pour sa dégustation que pour sa conception) mais aussi pour saluer l’ouverture d’une « 7ème spécialité chocolaterie à l’école » qui, comme le dira encore Gérard Georges : « a vu sortir cette année 10 diplômés qui ont déjà tous trouvé du travail… »
Restons dans le domaine vestimentaire et culinaire. En effet, lors de ce 15 août, Tchantchès (décidément il n’y en a que pour lui, quand pensera-t-on un peu à Nanèsse, bande de machos ? Clin d’oeil évidemment) recevra un costume assorti du ruban sautoir des maîtres rôtisseurs de la très sérieuse et internationale « Chaîne de Rôtisseurs » dont le siège est Paris.
C’est aussi l’occasion de donner le thème qui a été choisi pour le grand défilé du 15 août : « Terroir et gastronomie », on reste donc dans le ton et c’est très bien ainsi.

Comme le disent les députés provinciaux Paul-Emile Mottard et André Gilles (Grands événements) : «Les fêtes du 15 août dans ce quartier liégeois si chaleureux, constitue sans doute un des événements populaires annuels les plus fréquentés de Belgique (plus de 250.000 personnes ndlr) et qui pérennisent la renommée du Pays de Liège ». Nous ne pouvons qu’y souscrire et tout en souhaitant, pourquoi pas, qu’un jour prochain comme cela s’est fait pour Mons et sa Ducasse, que le « 15 août en Outre-Meuse » soit reconnu « patrimoine mondial culturel et immatériel » par l’UNESCO, nous souhaitons un heureux anniversaire à la RLOM et qu’elle puisse vivre encore de très longues années et faire rêver «à mon nos autes ». Car même si ça coûte cher, maintenir des traditions, ça n’a pas de prix.

Achetez le programme

Une des rentrées financières de la RLOM est la vente (au prix inchangé depuis des années de 1,5 €) du programme (80 pages) de ses festivités, mais aussi de celles organisées par d’autres associations vivant en Outremeuse. Pour vous procurer ce programme – que nous n’allons évidemment pas dévoiler pour ne pas obérer la RLOM de revenus bien nécessaires – il vous suffit de vous rendre dans différents commerces d’Outremeuse (ils sont une vingtaine à vous le proposer) ou encore à la Maison du Tourisme du Pays de Liège (place Saint-Lambert) ou à l’Office du Tourisme de la Ville de Liège (en Féronstrée). Ce programme vous permettra de tout savoir, en temps et en détail, sur tout ce qui va se passer du 11 au 16 août, mais également vous donnera des indications sur certains mouvements folklorique (il y en plusieurs cette années qui nous viennent de France) ainsi que sur l’historique de la RLOM, sa composition etc… En achetant ce programme, vous participez déjà au 15 août et parce que c’est une fête populaire, ce sera peut-être les seuls frais que vous ferez, parce qu’en Outremeuse, au 15 août, on peut aussi s’y amuser sans bourse délier, ou pas trop, si on use plus qu’on abuse de notre bon pèkèt. Vous avez donc le choix.

Les incontournables


Néanmoins, nous ne pouvons évidemment passer sous silences les événements phares de ces journées inoubliables qui commencent donc le samedi 11 août. En voici un aperçu rapide.

Samedi 11 août :
- Place de l’Yser, grande fête foraine (jusqu’au 19 août)
- Place Delcour, rue Jean d’Outremeuse jusqu’à la rue Fosse aux Raines «Grand marché aux puces », de 10 h à 19 h. Une aubaine pour les chineurs qui y trouveront brocanteurs, bouquinistes et autres artisans et fripiers. Ils sont environ 120

Dimanche 12 août
- Auberge de Jeunesse Simenon : tous les jours jusqu’au 15 août, concerts gratuits avec notamment : Café Liégeois, Little Hook’s Combo, Only Room, Such a noise, Back of seadogs, Orfeo, 98% Maximum Soul etc… Pour plus de détails http://www.laj.be ou o4.344.56.89

Lundi 13 août
- Parking de la piscine de l’Ourthe (rue Jean d’Outremeuse) dès 18 h : « Saint Måcrawe, une vieille tradition enfantine » avec ses jeux populaires et son cortège aux flambeaux animé par Los Incognitos.

Mardi 14 août
- 13 h 30, la RLOM avec aubade va fêter quelques Marie habitant le quartier.
- Musée Tchantchès : 14 h 30 et 15 h 30 marionnettes liégeoises par le Théâtre Royal Ancien Impérial »

- 17 h : Musée Tchantchès : remise de costume de chocolatier à Tchantchès, inauguration de l’encadrement des drapeaux d’anciennes sociétés folkloriques d’Outre-Meuse. Sortie du « Royal Bouquet d’Outre-Meuse » eu aubades dans le quartier avec « Los Tchantchos » de Visé.
- 18 h Place Delcour, Tir aux campes (s’il ne pleut pas) par les «Carillonneurs herviens » suivi par un dépôt de fleurs aux différents mémoriaux aux morts du quartier par le Conseil d’administration de la RLOM.

- Dès 20 h, animations diverses dans le quartier, aubades et à 20 h devant la statue de Tchantchès, folklore provençal avec le groupe « Les Enfants d’Aramon » et à 22 h, « La Band’heure ».
- 21 h Place Delcour, sur le podium (cette année de Bel-RTL), grand concert gratuit de « Sttellla » où Jean-Luc Fonck présentera son « Plus grand jour de magie ». A ne pas rater évidemment.


Mercredi 15 août

- Dès 10h, partie religieuse des festivités avec la procession Marianne et sa « Vierge noire d’Outre-Meuse » la grand messe en plein air (pont Saint-Nicolas) et son sermon en walon, la collecte des petits pains etc…
- Dès 14 h et jusqu’au moins 18 h : retour au folklore avec remise des costumes à Tchantchès, défilé folklorique etc…

Jeudi 16 août :





- 17 h : Musée Tchantchès, réunion, à la mortuaire pour « L’enterrement de Matî l’Ohê » avec cortège animé par «Los Tchantchos» et incinération place Gabriel (Roture) vers 20 h.

Et le 15 août 2007, se terminera, comme chaque année, par un feu d’artifice offert par les industriels forains participants à la fête et qui sera tiré depuis la Passerelle Saucy à 22 h 30.

N’oubliez pas, dans une semaine, c’est par Outre-Meuse qu’il faut passer, im-pé-ra-ti-ve-ment comme diraient Tchantchès et Nanèsse.


Gaston LECOCQ


Les photos de haut en bas :

- La conférence de presse
- L’affiche qui va fleurir un peu partout, représente Tchantchès et Nanèsse faisant la fête entre lune et soleil. Elle est l’œuvre de Patrice Moray, graphiste attitré de la Province de Liège
- La « Saint Måcrawe », croquis de Maurice Salme au Musée de la Vie Wallonne.
- Les Enfants d’Aramon, groupe folklorique et chorégraphique fondé en 1880 et qui nous viendra de Provence.
- L’affiche du concert de Sttellla
- La couverture du livre du photographe Philippe Gielen qui a mis en page 26 ans de funérailles de « Matî L’Ohê » et que l’on peut acquérir dans toutes les bonnes librairies. On pourra aussi rencontrer l’auteur au n° 5 de la rue Surlet le 11 août de 14 à 18 h et le 14 après 18 h.