• Visiteur(s) en ligne : 7
  • |
  • Visiteurs total : 3172274

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 30/06/2007

A propos du "Mondial de 2018"


Tchantchès : Décidément, c’est la meilleure…
Nanèsse : Quoi donc toi ?
- Bin l’ènocint. qui vient d’annoncer qu’il fallait que la Belgique soit candidate pour le «Mondial» de 2018.
- Le mondial, quel Mondial donc ?
- Bin enfin Nanèsse, tu sais quand même bien qu’on organise tous les quatre ans une coupe du monde de football.
- Ah oui, celle où nos «Diables rouges » n’ont même pas été capables de se qualifier pour la dernière. Et qui ne sont même pas capable de se qualifier pour l’Euro 2008.
- Tu vois que tu en sais des choses sur le football.
- C’est que j’ai été une fervente des « Sang et Marine » sais-tu. L’Old Club qu’on l’appelait même avec des bons joueurs sais-tu : Pol Anoul, Louis Carré, Emile Jeune, Guy Delhasse, Francis Nicolay, Victor Wégria, il était bien sais-tu Victor…
- Je sais bien, c’était au temps où les joueurs n’étaient pas complètement professionnels et où ils jouaient vraiment pour se faire plaisir et donner du vrai spectacles aux supporters.
- Evidemment, aujourd’hui, ce n’est plus q’une affaire de gros sous et tous les gogos qui vont voir les matches et s’y battre pour un oui, pour un non, casser du policier ou abîmer des voitures en stationnement, je me demande bien à quoi ça rime.
- C’est justement pour ça que je te parle de cet ènocint.
- Qui vout- y ?
- Figure-toi qu’il vient d’être désigné par l’Union Belge de Football pour développer le projet qui consiste à faire en sorte que la Belgique puisse, d’ici 2010, construire quatre stades qui pourraient accueillir au moins 40.000 places assises.
- Avou nos brokes sûrement ?
- Il criait l’autre jour à la TV, presque comme un fou, qu’il fallait que la Belgique relève le défi, que nous n’avions pas d’ambition pour de grands projets etc…
- Comme je vois, il est complètement jeté celui-là. Comme si en Belgique on n’avait pas d’autres priorités que de sa lancer dans une aventure aussi folle. Mais c’est qui cet ènocint ?
- Un certain Alain Courtois, qui a été magistrat, puis qui est passé à l’Union Belge, puis qui a été racolé par la MR et est devenu député.
- Ah celui-là. N’est-ce pas lui qui, il y a un an ou deux, s’est fâché parce que l’Etat n’en faisait pas assez pour les sportifs de haut niveau, les sports d’élite comme il dit, et qui avait annoncé qu’on ferait grève un week-end sur les stades de foot, de basket etc… ?
- De toutes façon, je ne vois pas en quoi une grève des sportifs, notamment des joueurs de foot, changerait quoique ce soit. A part quelques excités qui râleraient sec… Et puis un MR qui parle de grève, c’est quand même comique non ?
- C’est peut- être avec ce projet là qu’il espère mettre du monde au travail.
- Oui, pendant deux ou trois ans, et encore, on ira chercher des sous-traitants à l’étranger pour que ça coûte moins cher et finalement ce ne seront jamais nos travailleurs qui en bénéficieront.
- Et ça va coûter combien de milliards cette plaisanterie, pour jouer juste un mois ?
- On ne l’a pas encore dit, mais ce que je peux te dire c’est qu’il y en a déjà qui se frottent tout doucement les mains parce qu’ils savent déjà qu’ils vont empocher quelques millions d’euros.
- Mais enfin, ce n’est même pas encore décidé.
- Evidemment qu’il y en a qui toucheront le gros lot, même si ça ne se fait pas.
- Comment ça ?
- Bin toutes les études qu’il faudra réaliser avant, faudra quand même bien qu’on les paye.
- Et c’est qui va payer tout ça ?
- À ton avis ?
- Ah oui, c’est pour ça peut-être qu’on a commencé à vendre tous les bâtiments de l’Etat, pour faire une cagnotte pour construire des stades.
- Mais non, ça n’a rien à voir, c’était pour équilibrer le budget de l’Etat.
- Mais alors, si on doit vendre nos bâtiments publics pour équilibrer le budget, comment on trouvera de l’argent pour les stades ?
- Ça Nanèsse, on ne le saura que quand tout ça se mettra en place mais dans tous les cas, c’est sûr qu’il y en a qui vont drôlement se sucrer au passage, et même le plus légalement du monde.
- Et si on construit ces stades et que finalement ça ne marche pas…
- Et bien ce sera comme en Grèce, lorsque les colonels étaient au pouvoir ou du temps de Pinochet du Chili, on mettra les gens dans les stades pour ne pas qu’ils manifestent leur mécontentement.
- Tu ne noirci pas un peu le tableau ?
- Non, pas du tout, mais quand on lance des affaires pareilles et qu’il y a tant de jeunes qui ne trouvent pas de travail, mais aussi des plus vieux, des gens de 40, 45 ou 55 ans qui sont mis à la porte de leur emploi et qui ne demanderaient pas mieux que de travailler, je sors de mes gonds…C’est vraiment se moquer du monde.
- C’est ça le néo-libéralisme.
- Nanèsse, ce n’est pas moi qui l’ai dit cette fois ci !

A l'saminne turtos