• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200227

Il y a déja

Mis en ligne le 01/09/2005

« Proxi-Liège » fête ses 5 ans…. L’expérience continue !

Rappelez-vous, c’était le 1er septembre 2000. Ce jour là, en fin de journée, à la Maison de la Presse de Liège, le gouverneur de la Province de Liège, Paul Bolland et le bourgmestre de la Ville de Liège, Willy Demeyer inauguraient « Proxi-Liège », le premier quotidien liégeois sur Internet réalisé par un journaliste professionnel.
C’était aussi d’ailleurs, le premier site de ce genre, en Région wallonne.
Ce jour là, votre serviteur, était accompagné de son équipe : Tony Amorelli (pour la conception informatique du site) et de Marcel-Henri Willems (pour la rédaction de billets d’humeur et d’humour, et pour les corrections) et entouré d’amis et d’autres journalistes professionnels. Je peux le dire franchement aujourd’hui, j’avais quelque peu le trac. En effet, combien de temps allait tenir cette expérience ? N’irais-je pas rapidement me flanquer contre le mur. Le découragement n’allait-il pas très vite m’avoir au tournant ? Autant de questions auxquelles je n’avais malheureusement aucune réponse. On allait voir.
L’important était de poursuivre une passion qui m’avait prise un jour de mars 1965, lorsque, à l’âge de 18 ans, j’entrais au journal « La Wallonie ». Et depuis ce moment là, je n’ai jamais quitté le monde de la presse. Quel bail…
Paraphrasant Renaud, je dirais : « C’est pas l’homme qui prend…mais la presse qui prend l’homme… ». Et c’est bien de cela qu’il s’agit. Parce que pour moi l’information (même s’il ne s’agit pas toujours de donner son avis ou de polémiquer) est quand même la base essentielle de tout régime démocratique.
En respectant scrupuleusement la déontologie de notre profession (même si certains estiment le contraire parce qu’ils auraient été quelque peu égratignés par ce que j’ai écrit, nous attendons toujours un droit de réponse d’ailleurs), je peux ici affirmer que je n’ai jamais failli à ma mission.
Merci à l’équipe
Mais arrêtons de nous jeter des fleurs et tirons ensemble le bilan de nos cinq années passées sur la toile.
C’est qu’il s’en est passé des choses durant ces 5 années. En effet, quelques mois seulement après le lancement de Proxi-Liège, l’équipe s’est vite étoffée.
Le premier à nous rejoindre fut Pierre André, ce journaliste professionnel, ancien de la RTBF et un des fondateurs de Lièg Matinu de l'ancien Centre de Production de Liège (CPL) devenu aujourd'hui Bureau Local d'Information (BLI). Vous avez pu, grâce à lui, lire de nombreux papiers concernant la politique, des analyses des différents scrutins, des comptes-rendus de conférences etc.… Pour le moment et depuis le mois d’avril de cette année, on lui doit une série géniale sur le centenaire de l’Expo Internationale de Liège de 1905 « Comme si Proxi-Liège y était allé ».
Nous avons ensuite été rejoints par Jean-Pierre Keimeul, un autre ancien journaliste professionnel au Drapeau Rouge puis à la Nouvelle Gazette de Charleroi. On lui doit de succulents articles dans les rubriques « Bouche ardente » et « Soif ardente », mais aussi des papiers beaucoup plus sérieux sur des bouquins, des expositions d’art, des colloques politiques ou sociaux, etc.…
Est alors apparu il y a presque deux ans maintenant, Christian Desloovere, journaliste professionnel provenant du « Matin » et qui, connaissant très bien notre bonne ville de Liège et qui est capable de s’atteler à n’importe quel type de reportage.
Enfin tout récemment, «Proxi-Liège » a accueilli dans ses rangs, Jean-Marie Roberti, ancien journaliste à La Gazette de Liège, à La Wallonie, ex rédacteur en chef de Combat et directeur du protocole de la Ville de Liège à la retraite. Le virus de l’information ne l’ayant pas quitté, il a proposé ses services à « Proxi-Liège » pour couvrir principalement tout ce qui touche à la musique classique et à l’art lyrique. Vous avez déjà pu vous rendre compte de la qualité et de la richesse de ses reportages et de ses critiques.
Sans cette équipe, je ne crois pas que «Proxi-Liège » serait ce qu’il est aujourd’hui, un média qui commence à avoir une certaine reconnaissance dans tous les milieux. Alors je ne peux que dire: « merci l’équipe ».

Et demain?

Pendant ces 5 années, vous avez vécu avec nous pas mal d'événements de la vie liégeoise: le Giro d'Italia arrivant à Ans, le départ de Liège du Tour de France 2004, la renaissance du Royal Football Club Tilleur-S.G, "2003 l'Année Simenon au pays de Liège", l'élection de Willy Demeyer, le décès de Guy Mathot, des conseil communaux épiques ou parfois ennuyeux, le départ du gouverneur Paul Bolland, les 80 ans du Forum, etc.... Nous vous avons fait découvrir des peintres, des troupes de théâtre, des livres. Nous vous avons donné notre avis sur les transformations de la Cité ardente avec le futur "Grand Curtius", la future nouvelle gare des Guillemins, et bientôt les annexes du palais de justice. Vous avez pu lire, dans "Proxi-Liège", plusieurs feuilletons dont le plus illustre restera sans conteste la parution de "La Cité ardente" de Henry Carton de Wiart, publié en 1905 et qui est à l'origine du nom de notre bonne ville. Et bien d'autres informations que ce soit en matière culturelle, économique, touchant à l'enseignement etc. Bref, pendant ces 5 ans, nous ne nous sommes jamais ennuyés. Mais l'information ne s’arrête jamais et comme on le dit souvent, il se passe toujours quelque chose. Donc «Proxi-Liège » ne va pas s’arrêter.
Selon notre moteur de statistiques, nous pouvons dire que nous avons en moyenne entre 150 et 300 visiteurs par jour qui lisent plus de 1000 pages et cela dans quelques 60 pays. Les visiteurs les plus nombreux (90%) proviennent évidemment de chez nous. Nous pourrions évidemment faire beaucoup mieux. Mais comme vous le savez, nous fonctionnons sur fonds propres, sans publicité et tous nos collaborateurs sont entièrement bénévoles. Qu’ils en soient une fois de plus remerciés.
Et demain ? D’ici quelques jours,deux semaines tout au plus, l’habillage de «Proxi-Liège » va être entièrement revu et amélioré et nous allons utiliser un nouveau mode d’édition.
En principe, tout cela nous fera gagner pas mal de temps ce qui nous permettra de passer de la formule « hebdomadaire » à la formule «quotidien ».
Voilà, vous en savez autant que nous. Il ne me reste plus qu’à remercier toutes les lectrices et lecteurs « Internautes » qui nous ont fait confiance pendant ces 5 années. A bientôt pour de nouvelles « aventures » sur la toile.

Légendes des photos de haut en bas
- A gauche, le bourgmestre de Liège Willy Demeyer,au centre Gaston Lecocq votre serviteur et à droite Paul Bolland, le gouverneur de la Province de Liège coupantle ruban symbolique.
- Le bourgmestre et le gouvernbeur découvrant la toute première éditionde "Proxi-Liège"





Gaston Lecocq