• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3172054

Société

Mis en ligne le 26/12/2006

Dispositions prises par la Ville de Liège pour la « Fête du sacrifice » Aid el Kabir

C’est le 30 décembre prochain(au lieu du 31) nouvellement communiqué par le Conseil des Théologiens des Musulmans, que la Communauté musulmane célèbrera, comme chaque année, la Fête du Sacrifice connue également sous l’appellation « Fête du Mouton » ou encore « Aïd el Kabir ».
Dans ce cadre, en collaboration avec l’Exécutif des Musulmans de Belgique, la Communauté des Mosquées de Liège et l’Intercommunale des Abattoirs publics des Arrondissements de Liège et de Waremme, la Ville de Liège mettra à disposition les installations de l’Abattoir de Liège pour l’abattage des moutons selon le rituel islamique.
Ce local est situé au n° 15 rue de Droixhe et sera le seul lieu où l’abattage sera autorisé.
En pratique, l’acheminement des moutons se fera UNIQUEMENT la veille soit le
29 décembre au lieu du 30 décembre.
Avant d’entrer dans l’enceinte de l’Abattoir, le propriétaire du ou des moutons devra se présenter au secrétariat situé rue de Droixhe, 34b, muni de ses documents d’identité, de la déclaration d’abattage ( à réclamer auprès de l’Administration communale soit, à Liège, du 20/12/06 au 30/12/06 à la Police des Affaires Economiques, rue de la Régence, 55) et du numéro de boucle du ou des moutons.
Les moutons seront hébergés dans des étables adaptées.
Le propriétaire sera tenu au courant de l’heure approximative d’abattage de ses moutons.
Comme le prévoit la loi, l’abattage débutera le 30 décembre au lieu du 31, après la prière (aux environs de 9h30). Il sera possible de rencontrer les sacrificateurs de 9h45 à 10h00 dans la salle de réunion du secrétariat de l’Abattoir.
Il ne sera pas possible d’assister à l’abattage mais un chapiteau sera dressé à côté de l’Abattoir pour l’accueil des familles.
Pour l’enlèvement de la peau et l’éviscération, trois possibilités se présentent:
- le propriétaire du mouton procède lui-même à l’abattage et à ces opérations dans les locaux de l’Abattoir (coût 3 euros);
- le propriétaire, après égorgement, reprend le mouton à son domicile et ramène les déchets à l’Abattoir avant 18h00 (coût 3 euros);
- le propriétaire fait appel à des abatteurs professionnels (coût 35 euros)
Le propriétaire doit s’équiper d’un sac en plastique pour reprendre la carcasse de façon
hygiénique.
Un document en trois langues (français – arabe – turc) reprenant l’ensemble de ces modalités pratiques à été publié en 6000 exemplaires par l’Exécutif des Musulmans de Belgique et la Communauté des Mosquées de Liège et distribué aux membres de la Communauté musulmane.
L’organisation telle qu’elle est prévue vise à améliorer le bien-être des animaux, à préserver la santé publique et l’environnement en permettant aux musulmans de pratiquer pleinement leur fête.