• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3171221

Tourisme

Mis en ligne le 18/12/2006

A propos de l’avenir des « Prés de Tilff »

Lors de la séance du Conseil provincial de ce jeudi 14 décembre, la Conseillère Ecolo, Mme Claudine Ruiz-Charlier a interpellé le député Provincial Paul-Emile Mottard à propos de l’avenir de l’ASBL « Prés de Tilff », dont la situation est actuellement préoccupante, suite notamment au déficit causé par l’absence de visiteurs pendant la mois d’août dernier qui a été particulièrement désastreux d’un point de vue climatique.
Dans sa réponse, le député provincial Paul-Emile Mottard, en charge notamment du tourisme dira :
«Comme vous le mentionnez vous-même le débat central devra se dérouler à la Région wallonne et au sein de l’asbl composée de cette institution publique de la commune d’Esneux, de la FTPL et du syndicat d’initiative. La Province en temps que telle n’étant pas présente au sein des instances.
Financièrement l’intervention provinciale se concrétise sur le crédit annuel d’équipement touristique de 743.680€ inscrit au budget provincial, réparti par le collège sur proposition du Bureau exécutif de la FTPL.
Dans ce cadre les « Prés de Tilff « ont reçu :
- « n 2003 : 123.980€ : affectation-achat de modules de jeux (navettes spatiale et coq gonflable).
- en 2004 : 90.000€ : affectation-achat module de jeux (2ème tranche) et renouvellement des clôtures et du portail.
- en 2005 : 25.000€ : affectation-achat de mobilier pour la cafétéria/ restaurant.
Ces différentes sommes ont été liquidées par la FTPL au bénéficiaire sur présentation de toutes les pièces justificatives requises par la loi du 14 novembre 83 relative au contrôle de l’octroi et de l’emploi de certaines subventions.
Pour 2006, le Bureau exécutif a proposé au Collège provincial, qui n’a pas encore statué, un montant de 25.000€. Une close restrictive est cependant annoncée : cette somme est maintenue en suspend jusqu’à ce que l’ASBL ait pu dégager un accord avec un éventuel repreneur de l’exploitation.
Il faut également préciser, que par rapport aux aides provinciales accordées depuis 2003, que la Province de Liège via la FTPL aucun plan pluriannuel n’a été conclu avec « Les Prés de Tilff » pas plus qu’avec aucun autre organisme bénéficiaire.
Selon mes informations, un accord est intervenu entre l’avocat de l’ASBL et le curateur de la faillite. Ce dernier a jusqu’au 31 janvier 2007 pour identifier un repreneur potentiel au-delà de ce délai, l’ASBL retrouverait sa pleine autonomie pour investiguer dans ce domaine.
Pour l’avenir dès le 1 février 2007, il appartiendra à l’ASBL de gestion de relever les nouveau défis qui se profilent suite à la faillite de la société privée à laquelle était confiée l’exploitation sur base d’un appel d’offre.
Cette situation dommageable est sans doute induite par de multiples facteurs qu’il faudra sereinement identifier pour tenter d’éviter ces écueils dans l’avenir et notamment à la lumière des réflexions menées régulièrement par « attraction et tourisme » qui pour 2006 mesure une régression générale de la fréquentation de ces infrastructures. Il est en tout cas un facteur que ni vous ni moi pourrons contrôler, c’est celui d’un été clément ou pas ce qui influencera très largement les entrées d’un complexe comme celui de Tilff. »