• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3201529

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 09/12/2006

Histoire de capote


Tchantchès : A propos Nanèsse, qu’est-ce que tu penses de l’affaire qu’on a mis sur noss bè perron ?
Nanèsse : C’est original et puis, je vais te dire, comme c’est le Village de Noël tout autour, j’espère bien que les jeunes et moins jeunes qui verront cet agayon, penseront à s’en servir si c’est nécessaire…
- Eh bien figure-toi Nanèsse que tout le monde ne pense pas comme toi !
- Ah non ? Ça en gêne certains ?
- Bin tu peux le dire, et pas des moindres.
- Qui donc toi ?
- Bin Jean-Denys Boussart
- Quoi, le mayeur de Saint -¨Pholien et du Village de Noël est contre cette affaire là ?
- Oui et il fait même courir une pétition pour qu’on enlève le préservatif qui selon lui est : «une affligeante faute de goût, inesthétique » et que ça le gêne qu’on masque noss perron pendant aussi longtemps…

- Mais enfin, il sait quand même bien que le perron sera protégé jusqu’au 15 décembre, c'est-à-dire pendant la campagne anti-sida qu’on mène en ville et qui est bien nécessaire. D’ailleurs, moi, je n’attendrais pas le 1er décembre, « Journée mondiale anti-sida » pour faire campagne. C’est toute l’année que j’en parlerais…
- Oui, mais il n’en peut rien notre ami Jean-Denys !
- Pourquoi, c’un papiste ?
- Je n’irais pas jusque là, mais je crois bien qu’il est tombé dedans quand il était petit.
- Tombé dans quoi donc toi ?
- Mais enfin Nanèsse, dans un bénitier.
- Arrête Tchantchès, on va encore dire que tu es intolérant et anticlérical.
- Mais c’est vrai que je le suis. Pourquoi est-ce que je serais tolérant vis-à-vis de tous ceux qui ne le sont pas. Parce quand il dit qu’il n’est ni pisse vinaigre ni conservateur, il me fait bien rire l’ami Jean-Denys qui relaie toutes les opinions de ses camas qui ne savent qu’ânonner qu’avec ce qui est écrit dans les bulles des papes…
- Mais en fait, si j’ai bien vu la Meuse de ce vendredi qui en fait un événement liégeois extraordinaire, il en a fait une fameuse pub Jean-Denys à propos du préservatif qui recouvre noss perron.
- Pour ça, je ne crois pas que nos camas Antakis « D’une certaine gaîté » et ceux « D’Alliage » auraient pensé avoir une telle publicité.
- Mais j’y pense Tchantchès, avec le vent qu’on a eu ce vendredi, il s’est peut-être envolé l’agayon ?
- S’il a résisté, (et il a résisté) c’est que le ciel n’était pas avec Jean-Denys et dans ce cas là, il n’aura plus qu’à attendre le 15 décembre. Non mais quand même, une pétition pour une affaire pareille, on aura tout vu…

La photo : l’objet du délit…Noss perron, symbole de nos libertés…mais vraiment de toutes nos libertés, mêmes sexuelles…mais avec garanties pour l’avenir.

A l'saminne turtos