• Visiteur(s) en ligne : 7
  • |
  • Visiteurs total : 3172158

Enseignement

Mis en ligne le 07/12/2006

Une étudiante de la Haute école provinciale André Vésale de Liège remporte le 1er prix de la 18 ème édition du «Prix de la diététique Kellog's»

Nadine Pax de la Haute Ecole André Vésale de Liège a remporté la 18ème édition du Prix de la Diététique Kellogg’s pour sa thèse centrée sur les patients atteints de phénylcétonurie. Le jury a récompensé ce travail qui traite, de façon très créative, d’un problème de santé complexe. La thèse de Nadine Pax se traduit au final par une brochure éducative et amusante ainsi que par un jeu de questions-réponses. Les deux outils peuvent directement être utilisés dans la pratique.

Un soutien important

Grâce au Prix de la Diététique organisé en collaboration avec les associations de diététiciens (UPDLF et VBVD), Kellogg’s vise à soutenir et stimuler la profession.
Au travers de cet événement, Kellogg’s souligne l’importance de la recherche nutritionnelle critique en rapport à des problématiques quotidiennes rencontrées par les diététiciens.
La nutrition est aujourd’hui au centre des débats tant politiques que sanitaires et le rôle du diététicien a pris de plus en plus d’importance ces dernières années. Il s’agit aujourd’hui d’un réel conseiller et expert en nutrition, à même de guider les consommateurs à travers leurs choix nutritionnels quotidiens, rendus extrêmement complexes de par la variété des aliments proposés.
L’initiative du Prix de la Diététique ne date pas d’hier : les récompenses attribuées aujourd’hui couronnent déjà la 18ème édition de ce concours inter-écoles.

Trois thèses brillantes récompensées par un jury d’experts


Le Prix de la Diététique est une récompense annuelle décernée à la meilleure thèse réalisée en Belgique par un(e) étudiant(e) en diététique diplômé(é) depuis la fin de l’année académique précédente.
Le jury du Prix de la Diététique 2006 était composé des trois membres suivants:
• Em. Prof. Dr ir Paul P. Tobback, Président du jury, Faculty of Bioscience Engineering, Center for Food and Microbial Technology, Laboratory of Food Technology, K.U. Leuven
• Catherine Serck, diététicienne indépendante
• Thierry Denies, diététicien indépendant
Afin de déterminer les gagnants, le jury se base principalement sur les critères suivants :
1. Faisabilité et originalité du thème choisi
2. Importance du travail pour la diététique
3. Informations claires, correctes et complètes
4. Méthodologie de la recherche et compte rendu.
Les membres du jury ont délibéré à huis clos ce mardi 5 décembre et après mûre réflexion, ont décerné le Prix de la Diététique 2006 aux lauréats suivants:

1e prix - 750€ : Nadine Pax, Haute Ecole André Vésale (Liège)

"Le patient phénylcétonurique à la recherche d’un bon équilibre nutritionnel"
Ou comment Nadine Pax fait appel à Pinocchio pour informer les jeunes patients atteints de phénylcétonurie
La phénylcétonurie, plus couramment appelée PCU, est une maladie métabolique rare résultant d'un trouble de la transformation de la phénylalanine (enzyme) et pouvant causer la destruction progressive du cerveau et des cellules nerveuses. Le seul traitement possible de la PCU est un régime strict, restreint en protéines naturelles, à suivre tout au long de la vie.
Dès lors, il est essentiel que les enfants atteints de la maladie reçoivent une alimentation équilibrée et soient éduqués dès le plus jeune âge sur les particularités du régime PCU et sur la gestion quotidienne de la maladie.
La thèse de Nadine Pax consistait à développer du matériel d’information destiné aux jeunes patients PCU âgés de 8 à 14 ans. Le projet s’est concrétisé de façon très créative en un jeu de questions et réponses au travers duquel les enfants apprennent à connaître leur maladie.
Parallèlement, Nadine a développé une brochure intitulée « Pinocchio, c’est quoi la phénylcétonurie ? » et a réalisé un CD-ROM pour les enfants qui préfèrent travailler à l’aide d’un ordinateur.
Un même fil rouge parcourt ces différents outils d’information : Pinocchio explique comment il vit avec la maladie PCU et donne une foule de conseils sur les choses à faire et ne pas faire lorsqu’on est atteint de la maladie.
Le jeu, la brochure et le CD-Rom ont été développés dans les 3 langues nationales belges.
Une évaluation des connaissances avant et après la remise du matériel pédagogique a montré une amélioration significative des connaissances : 70% de réponses correctes lors de la 1ère évaluation par rapport à 98% de réponses correctes lors de la 2ème évaluation.
Le jury a attribué le premier prix à ce travail qu’il a estimé très complet. Le matériel d’information réalisé est très qualitatif et prêt a être utilisé dans la pratique.

2e prix - 350€ : Cécile Royer, Institut Paul Lambin (Bruxelles)
Pour : «Evaluation d’une gamme de plats préparés en vue de son optimalisation nutritionnelle et organoleptique »

3e prix - 150€ : Ellen Vandamme , Katholieke Hogeschool Brugge-Oostende (KHBO)
« Recherche sur les apports quantitatifs et qualitatifs en graisses dans le cadre d’une alimentation limitée en énergie. Développement de matériel éducatif. »

Félicitation à notre étudiante liégeoise!





Ga. L.