• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3172969

Social

Mis en ligne le 29/11/2006

Qui sont réellement les ennemis des travailleurs? Le coup de gueule de Véronique De Keyser à propos de VW-Forest est éloquent

Véronique De Keyser est scandalisée par le refus de la droite parlementaire de voter une résolution sur Volkswagen au Parlement européen lors de la mini-plénière de ce jeudi 30 novembre.
Il n'y aura qu'un débat! Pas de résolution! Laissant aux travailleurs le soin d'être solidaires dans la rue ce samedi à Bruxelles. La droite politique au Parlement européen refuse de s'impliquer dans l'affaire Volkswagen. Alors que les députés socialistes francophones Véronique De Keyser et Alain Hutchinson avaient élaboré une résolution condamnant la logique ultranationaliste, qui a présidé à l'annonce de la fermeture du siège de Forest, cette résolution ne verra pas le jour!
Furieuse Véronique De Keyser déclare "On essaie de dresser les travailleurs belges contre les travailleurs allemands, on essaie de nous faire croire qu'une logique économique rationnelle veut la fermeture de Forest alors que ce site est rentable. On essaie de gommer le coût psychologique de la restructuration comme si cette fermeture n'allait pas toucher des vies, des ménages, l'avenir de familles entières - ce qu'on ne peut combler avec un simple chèque. On veut nous enfermer dans un raisonnement financier - et la droite européenne est aux abonnés absents. Cette démission de la droite alors qu'il y a tellement de chemin à parcourir avant d'arriver à une Europe sociale est consternante. Non Volkswagen Forest n'est pas menacé de fermeture parce que le libéralisme n'a pas fonctionné à plein, mais parce qu'au niveau européen, depuis la directive Vilvoorde, introduite par la Belgique, aucune autre mesure concrète ne protège les travailleurs de la violence des restructurations. Alors 4000 travailleurs directs, 10000 indirects à la rue, c'est un détail de l'histoire?"
Nous ne penson pas qu'on pourrait lui donner tort!!!







Ga. L.