• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3201017

Quartiers

Mis en ligne le 09/11/2006

Résultats du sondage Wazon


Les riverains de la rue Wazon étouffent dans les gaz des 7000 véhicules quotidiens. Le comité de Saint-Laurent préconise un sens unique - avec double sens pour les bus. Il invite le TEC pour une négociation.
Quelque 7000 véhicules engloutissent chaque jour la rue Wazon (104 boîtes aux lettres, dont 21 kots)dans le quartier Saint-Laurent. Sur requête des riverains, le comité a réalisé un sondage en vue d’un consensus, avant négociation avec le TEC et la Ville: 77% des familles propriétaires ou locataires des maisons uni familiales ont donné leur feu vert pour un sens unique dans le sens montant Reynier - Saint-Gilles. Pourquoi le sens montant ? « Il y a assez d’accès vers le centre ville via la rue Saint-Laurent, Fontainebleau/Cadran, ou l’autoroute jusqu’au Laveu et Sainte-Marie », nous répond le porte parole du comité, Louis Maraite. En outre, les embouteillages sont plus étalés le soir : les parents des écoliers empruntent la rue vers 15h30/16h et les travailleurs quittent leur bureau plus tard ». Les automobilistes quittant Liège au rythme de leurs horaires via Saint-Gilles et Saint-Laurent ne gênent donc pas.
Les habitants de la rue Cheveaufosse (dite… à circulation locale) sont moins enthousiastes (50%) pour le sens unique Wazon: « Il faudra effectivement, admet le comité, trouver un système coercitif pour éviter le transit au carrefour Cheveaufosse/Saint-Laurent ». La rue Wazon, 10 mètres de large, est desservie par le TEC dans les deux sens Cathédrale/Saint-Gilles (bus 22) et Cathédrale/Citadelle (ligne 23). Quid des ménages sans voiture ? « La rue du Marché devant l’Hôtel de Ville est à sens unique sauf pour les bus, rétorque Louis Maraite. Donc pourquoi pas ? » Le rythme de déménagement des familles asphyxiées par les gaz d’échappement avoisine… deux ans.

« Pas Nimby »

Alain Hock, ancien agent immobilier rue Wazon, hypothèque une plus value des maisons via un sens unique, mais s’inquiète des « éventuels crashs avec des bolides à contresens dans une rue à circulation unique». Le comité ouvre la porte au TEC : « Double sens pour les bus ou détour via Château Massart ». Le sondage a été réalisé dans les rues Wazon, César Franck, Etienne Soubre et Cheveaufosse.

Un habitant de Sainte-Marguerite s’inquiète de l’impact d’un sens unique Wazon sur la rue Bidaut : « L’enquête peut être élargie, répond le comité, en élaguant une éventuelle étiquette Nimby : « Notre objectif n’est pas d’encombrer les voisins, mais d’envoyer le transit sur les voiries adéquates ». Une habitante de Saint-Laurent suggère toutefois une dissuasion plus globale du trafic : « C’est très louable, acquiert Louis Maraite, mais le comité n’a aucun pouvoir sur cette vaste problématique ». L’association compte par contre interpeller les écoles : « Si c’était possible, des parents conduiraient leurs gosses en voiture jusque dans les classes. C’est cela qu’il faut changer. Nous invitons les parents des écoliers de Saint-Servais à déposer leurs enfants au-dessus de l’escalier Thier de la Fontaine ou de la rue Cheveaufosse, à 200 mètres de l’école ». Une sensibilisation des parents et professeurs est prévue : « C’est simple, il suffit d’un peu de bonne volonté ». C’est en tout cas (depuis longtemps) urgent pour la qualité de vie.

Oiseaux morts côté campagne

Des riverains s’insurgent contre « les bouchons (…) Le hit parade des voitures embouties et rétroviseurs démolis (…) La difficulté de stationnement dans la rue peu pourvue de garages (…) Les oiseaux morts asphyxiés côté campagne dans les jardins Wazon (…)

Le stationnement prudent sur les trottoirs à 20 cm des façades – ce qui implique l’obligation pour les mamans avec landaus d’emprunter la voirie (…) Le paiement des taxes communales avec impossibilité de déposer nos courses (…) Les frais pour isolation acoustique (…) L’immobilisme des autorités… en attendant un accident grave avec décès ? ». D’autres riverains s’esclaffent : « Depuis le temps que ça dure. Le comité rêve-t-il ? » Une entrevue avec le TEC est en tout cas prévue. A suivre.

Texte et Photos: Terry Bodson

« Le sondage Wazon ». Interview du comité en radio dans le quotidien « Liège Reflex » (zoom de 5 minutes sur l’actu locale) sur Equinoxe FM (100.10 FM) ce 9 novembre à 17 h, au micro de Terry Bodson.