• Visiteur(s) en ligne : 11
  • |
  • Visiteurs total : 3172275

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 21/10/2006

A propos des nouvelles taxes


Tchantchès : Nanèsse, fini les petits pois !
Nanèsse : Ah oui, pourquoi donc ça ?
- Grâce à Didier, la boîte va augmenter de 23,9 %
- On va taxer les petits pois !
- Fini aussi les tomates en conserve !
- Comment, ça aussi, ça va augmenter ?
- Plus 55 % pour une boîte de 400 grammes.
- C’est encore une idée de Didier ?
- Tu l’as dit, c’est encore lui. Fini aussi la mayonnaise en pot !
- Bon pour ça, tu sais bien que je préfère celle que je fais mois même, j’aime d’ailleurs mieux la tienne, mais évidemment c’est pas bon pour le cholestérol.
- Bah, pour le cholestérol, au train où vont les choses, on finira par ne plus avoir les moyens pour quoi que ce soit …
- Mais enfin Tchantchès, c’est quoi toutes ces nouvelles taxes ?
- Mais c’est parce qu’il faut trouver des sous pour équilibrer le budget 2007 et tenir les promesses faites avant les élections de juin de l’année prochaine…
- C’est bien du MR tout craché cette affaire là.
- Et en plus, le beau Didier fait croire à tout le monde qu’il s’agit d’une taxe pour l’environnement. A mon avis, il veut maintenant devenir plus Ecolo que les Ecolos eux-mêmes.
- Ça ne m’étonne pas, quand on l’a vu l’autre jour en train de boire le champagne avec le mayeur Ecolo d’Amay.
- Mais en attendant, d’après les spécialistes de la grande distribution, ça va coûter quelques 150 euros par an et par ménage ces nouvelles taxes et si tu ajoutes à ça la taxe sur les emballages des boissons de l’année dernière, ça va nous faire 200 euros par ans.
- Tu sais bien que ça ne risque pas de gêner ceux qui ont les moyens, les amis de Didier ils s’en foutent royalement, pour eux, 200 euros pas an, c’est de la roupie de sansonnet.
- Oui mais, tous les autres ?
- Bah Tchantchès, plus rien ne m’étonne sais-tu aujourd’hui…
- Moi Nanèsse, tu sais ce que je vais faire dès maintenant ?
- Non ?
- Et bien, comme je n’ai pas envie que mes pauvres petits revenus servent à combler les trous du budget virtuel du citoyen virtuel d’une ville dont il se voyait déjà le bourgmestre virtuel, je parle ici du ministre des Finances qui vient d’aller faire un tour dans la capitale du Tibet – peut-être pour y méditer ? – eh bien je vais réduire toute notre consommation au strict minimum. D’ailleurs, c’est le conseil que je donne à tout le monde, ceux de notre condition.
Je leur dit ceci : ne consommez que ce dont vous avez besoin, laissez de côté tout ce qui est superflu, calculez votre budget au centime d’euro près, laissez tomber tout ce qui est de luxe, en un mot, consommez moins. Vous verrez, non seulement votre portefeuille ne s’en portera que mieux, mais ce sera aux riches (puisqu’on refuse obstinément à faire payer les riches) de combler les trous du budget.
- Dis Tchantchès, tu ne crois pas que tu exagères encore une fois ?
- Moi, j’exagère, j’exagère. Mais enfin Nanèsse, c’est qui, qui exagère finalement ?
- Mais les gens ne vont pas te suivre et je suis persuadé que tu ne tiendras pas le coup dans ce que tu as dit !
- Oh que si Nanèsse, ho que si, si tu veux bien me suivre…
- Et les socialiss dans tout ça ?
- Tu sais, eux, pour le moment, avec toutes leurs affaires, notamment du côté de Charleroi, de Namur, je ne sais pas s’ils ont encore l’énergie pour réagir. Et c’est bien dommage, parce que c’est maintenant qu’il faut relever la tête et dire qu’on en assez de cette société qui n’est faite que pour ceux qui ont les moyens...Parce que je vais te dire Nanèsse, si ça continue comme ça, demain, comme les Canuts, nous irons tout nus...

A l'saminne turtos