• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3173505

Université

Mis en ligne le 17/10/2006

Inauguration de l’Institut Confucius


C’est ce mardi 17 octobre que « l’Institut Confucius » de la Communauté française installé à l’Université de Liège a été inauguré en présence du représentant de l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine, de Mme la préside,te de l’Université des Langues étrangères de Pékin, de Mme Marie-Dominique Simonet, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Relations internationales de la Communauté française, et du PR Bernard Rentier, recteur de l’Université de Liège.

Comme l’expliquera Bernard Rentier, ; : « La vocation de l’Institut Confucius que l’on inaugure enfin (les cours s’y donne déjà depuis février dernier et la deuxième session des cours va débuter) est de promouvoir le développement de l’enseignement de la langue et de la culture chinoises en Communauté française de Belgique. Il est le résultat d’un accord signé en juin 2005 entre le Ministre chinois de l’Education, Mr Zhou JI, et la Ministre Marie-Dominique Simonet. Il fait partie d’un réseau international comprenant à ce jour une centaine d’Instituts Confucius reconnus par le China’s National Office for Teaching Chinese Foreign Language. »

Les Instituts Confucius

Le chinois est déjà la langue la plus parlée dans le monde, mais considérant l’exceptionnelle croissance économique de la Chine et son influence de plus en plus importante sur la scène mondiale, le chinois est aussi une langue que de plus en plus de personnes veulent apprendre.
Comme on pouvait le lire, le 6 juillet dernier dans une dépêche de l’agence officielle chinoise XINHUA : « 80 instituts Confucius et salles de classe Confucius existent dans 36 pays et régions actuellement et 99 autres institutions de 38 pays ont demandé l'autorisation de devenir des instituts Confucius », a révélé Zhou Ji, ministre chinois de l'Education.
« Cette année, le nombre d'Instituts Confucius (lieux d'enseignement) ouverts à l'étranger pourrait être de 100 », a indiqué M. Zhou.

En plus de nombreuses formes de coopération entre établissements, la Chine profitera entièrement des outils fournis par les médias modernes afin d'accélérer l'apparition des Instituts Confucius sur Internet, la radio et la télévision, d'élargir la couverture de l'enseignement du chinois et de faciliter les services pour les élèves.
Le gouvernement chinois a créé une institution pour la diffusion de la langue chinoise à l'étranger en 2002 pour répondre à la croissance rapide de la demande d'enseignement de la langue chinoise.
Les personnes apprenant le chinois par différentes méthodes étrangères, sont déjà plus de 30. 000.000 et plus de 2.500 universités dans l00 pays enseignent le chinois, selon les statistiques du ministère de l'Education.

« L'Institut Confucius » est devenu une marque largement reconnue dans le milieu international. C'est non seulement un endroit pour apprendre le chinois mais aussi une fenêtre pour s'informer sur la Chine contemporaine et un plateau pour collaborer avec la Chine dans les domaines de l'éducation, de l'économie, du commerce, etc.. »
Signalons également qu’il y a aussi quelques110.000 étudiants étrangers inscrits dans les universités chinoises.
Le premier « Institut Confucius » fut créé en novembre 2004 à Séoul (Corée du Sud) ; aujourd’hui, on en dénombre une centaine, établis le plus souvent au sein des universités, en Amérique du Nord et du Sud, en Europe, en Afrique, en Asie et en Océanie. Selon les prévisions du ministère chinois de l’Education, on devrait compter 1000 Instituts Confucius en activité d’ici à 2020.

En Communauté française

En mars 2005, à l’initiative de Marie-Dominique Simonet, s’est tenue une rencontre entre les universités de la Communauté française de Belgique, Son Excellence l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine et le Vice-Ministre de l’Education chinois. Lors de cette rencontre fut notamment discutée l’opportunité de créer un Institut Confucius de la Communauté française à Liège. L’originalité de cet institut est de fédérer les énergies et les compétences de l’ensemble des institutions d’enseignement supérieur de la Communauté française autour d’un projet commun.

L’Institut Confucius est désormais installé dans les locaux de la Cité internationale de Liège, dans l’ancien Institut d’Anatomie de l’Université de Liège en Outremeuse (rue de Pitteurs, 20).
Des cours de langue, culture et société chinoises ou d’histoire du confucianisme y sont accessibles. Ils sont actuellement suivis par une soixantaine d’étudiants, dont un large public extérieur motivé par un intérêt professionnel ou simplement de culture personnelle.
Dans quelques semaines, un professeur de l’Université des Langues étrangères de Pékin viendra renforcer l’encadrement des cours de langue. Par ailleurs, l’Institut va être doté de 5000 ouvrages et matériel didactique (livres, audiovisuel, …).

A l’avenir, l’offre de l’Institut Confucius va également se diversifier avec l’organisation de conférences, colloques et de formations spécifiques pour le monde de l’entreprise.
Lors de l’inauguration à laquelle assistaient pas mal de monde, Marie-Dominique Simonet a annoncé que d’ici quelques jours, en compagnie de son homologie Jean-Claude Marcourt (ministre Wallon de l’Economie) elle participerait à une mission en République Populaire de Chine.
Vous en saurez plus en lisant la presse écrite (qui sera du voyage) lorsque la mission rentrera.

Pour d’autres informations concernant les cours et les inscriptions à l’Institut Confucius de Liège : www.ulg.ac.be/enseignement/confucius

Les photos de haut en bas:

- Le recteur Bernard Rentier et la ministre Marie-Dominique Simonet dévoilent la plaque de l'Institut Confucius
- La plaque
- De gauche à droite : le représentant de l'Ambassadeur de Chine, le recteur de l'ULg, Mme Simonet et la présidente de l'Université des langues de Pékin.
- La présidente de l'Université des langues de Pékin remettant un dessin de Confucius à Bernard Rentier
- L'assistance pendant la séance officielle
- Le bâtiment de l'ancien Institut d'anatomie de l'ULg où est installé l'Institut Confucius de la Communauté française de Belgique.





Gaston LECOCQ