• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3173641

Enseignement

Mis en ligne le 04/10/2006

Beau succès pour la Ligue de l’Enseignement de Liège (LEEP) : 82 futurs mandataires ont signé le Mémorandum promotionnant l’Enseignement Public

A la veille des élections communales et provinciales liégeoises, le message de nombreux futurs mandataires, et non des moindres, est clair : ils souscrivent sans réserve aux propositions de « La Section Régionale de Liège de la Ligue de l’Enseignement et de l’Education Permanente a.s.b.l.» en matière de maintien et de promotion d’un service public fort, de création d’une alliance éducative à niveaux multiples et de milieu de vie sécurisé où les enfants peuvent s’épanouir en toute quiétude.
Le 24 février dernier, La Ligue de l’Enseignement de Liège publiait son « Mémorandum en vue des élections communales et provinciales d’octobre 2006 » ; un document envoyé aux différents candidats se présentant sur une liste démocratique pour appel à soutien..
Rappelons rapidement les trois axes de réflexion qui ont été proposés à ces futurs mandataires publics :
1. Le maintien et la promotion d’un service public fort :
- Assurer le maintien, voire l’accroissement, des budgets consacrés à l’entretien et au renouvellement des infrastructures scolaires et du matériel qui les équipe.
- Poursuivre la tendance à la gratuité de l’école, par une prise en charge totale des frais de scolarité des enfants.
- Diffuser les concepts et valeurs propres à l’enseignement public et créer d’étroits liens entre les différentes institutions scolaires communales, provinciales et de la Communauté.
- Promouvoir la tolérance et la culture plurielle en faisant de la lutte contre le racisme et la xénophobie un point d’orgue de la mission éducative des éducateurs et enseignants.
- Garantir la neutralité de l’enseignement officiel subventionné en donnant la priorité à l’engagement aux agents d’éducation issus de l’enseignement public.
- Eviter, dans toute la mesure du possible, tout recours à la sous-traitance privée pour s’occuper des services de cantine, de surveillance, de gestion ou d’entretien des bâtiments.

2. La création d’une alliance éducative à niveaux multiples :
- Faciliter une approche globale de l’enfant et de ses difficultés par le tissage de liens et la création de partenariats visant l’échange d’informations dans l’intérêt du petit d’Homme.
- Mettre en réseau les infrastructures publiques scolaires, culturelles et sportives afin d’offrir aux jeunes une réelle égalité d’accès aux savoirs et à la pratique sportive.
- Encourager les adultes à faire l’effort de réapprendre à se parler, s’écouter et se comprendre plutôt que de se déchirer devant les tribunaux ou de se décharger sur autrui.

3. Un milieu de vie sécurisé où s’épanouir en toute quiétude :
- Introduire un cours d’éducation à la santé dès la première année primaire.
- Interdire les distributeurs de sodas et autres friandises dans l’enceinte des bâtiments publics, amener à la préparation de repas diététiques dans les cantines scolaires et inciter à pratiquer un sport en dehors des périodes de temps scolaire.
- Veiller à aménager les espaces publics en fonction des usagers qui s’y déplacent.
Force est de constater que les propositions de la Ligue de l’Enseignement de Liège ont reçu un accueil favorable puisque pas moins de 82 candidats, répartis sur tout le territoire de la Province de Liège et issus des familles socialiste, libérale et écologiste, les soutiennent désormais publiquement.
Remarquons que ces engagements sont d’autant plus appréciables que les responsabilités politiques et/ou professionnelles assurées par les signataires méritent d’être mentionnées : Députés européens, Sénateur, Bourgmestres et Echevins, Chefs de groupe au Conseil provincial, communal ou de C.P.A.S., Permanent syndical, Directeur, Inspecteur, ...
Autant de personnes dont vous pourrez trouver la liste nominative sur le site Internet de la LEEP de Liège : www.leep-liege.be