• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3199577

Bouches ardentes

Mis en ligne le 11/09/2006

Outremeuse et ses petites bouffes conviviales : un petit «chinois» et un snack «belge…».

La société dérape, le pognon roi s’installe.
Pour avoir découvert Liège il ya trente ans, l’esprit se perd, mais parfois ressuscite.
Se faire un petit resto en famille devient de plus en plus cornélien et les mal bouffes à 25 euros croissent de manière vertigineuse. Outremeuse reste un quartier vrai, son côté République ne tient pas du hasard. Sa convivialité pas davantage.
La nourriture est aussi un espace rencontre, un lieu où s’aplanissent les oppositions futiles…
Je vous propose deux endroits de détente où vous n’êtes pas qu’une assiette mais au contraire un citoyen que l’on tient à accueillir….

La Chine…

Rue Puits en Sock , c’est minuscule, 18 couverts mais c’est délicieux, avec service traiteur. C’est aussi un restaurant qui vit le jour et la nuit. Vous pouvez réserver à 22H et c’est de plus en plus rare dans un Liège qui éteint ses restaurants comme une petite ville de sous préfecture.
Jin JIANFEN s’exprime très bien en français, cette jeune femme de 25 ans arrivée à 17 ans en Belgique avec son mari excellent cuisinier, piètre linguiste ont été formés dans un enseignement hôtelier chinois.
Ici, certes ils se sont adaptés aux goûts européens mais si sur réservation vous voulez vraiment manger chinois, no problemo….
Leurs armes culinaires en Belgique, ils les ont faites à La Louvière. Presque des Carolos en somme. Encore qu’Achille Chavée le poète qui ne voulait pas marcher en file indienne en aurait été offusqué…
Le menu de base à 6,80 € rien à redire d’autant qu’il est consommable midi et soir. Les vins du patron sont abordables et buvables à 6,50 € le pichet de demi
Quelques spécialités valent le détour : les coquilles Saint Jacques à l’ail (5 €). Jin Jianfen précise elle-même que c’est meilleur qu’à la vapeur.

En plat principal vous retrouvez les coquilles Saint Jacques avec légumes à 11,5O. Les gambas grillées au beurre 11,50, la cassolette de fruits de mer 12, le canard au huit délices 10,80 sont les plats de séduction de l’établissement.
Les menus s’échelonnent entre 6, 80, 12,80, 15, 80, 18, 80 et 20,80
Ici on ne lésine pas à vous ouvrir l’alcool digestif avec cette amusante mode de l’érotisme profond, où le fond de votre verre dévoile une nudité féminine. Mais il paraît que les dames ont droit au phantasme masculin…

« LE 48 » Sandwicherie, petite restauration. Rue Surlet tout simplement

Philippe en est l’homme sandwich et l’homme orchestre, d’autant que les week ends, « Phil » organise des karaokés là où vous voulez. Sa sandwicherie aux couleurs jaune canari a un décor plus culturel que « boulanger ». Petites tables hautes, tables rondes, table d’hôte. 6 sortes de pâtes, 21 sandwichs différents, 26 salades, une petite carte de vins et des prix basiques. Il y a le sandwich du jour à 1,30 € avec 10% de réduction sur les commandes groupées.
Cuisinier de formation, il n’a pas fait l’école hôtelière pour des prunes et sait vous présenter une belle assiette. Les sandwichs peuvent être haute gamme : jambon serrano, foie gras, langouste. Si une petite soirée sandwicherie entre amis vous tente il est disponible à toute proposition. C’est un extraverti mais il sait vous laisser à vos rêveries personnelles et n’hésite jamais à choyer ses clients avec un humour déférent.


- La Chine Rue Puits en Sock 69. Ouvert tous les jours de 11H30 à 15H. DE 17H à 23H30 Tél 04/342.18.80. GSM 0477/13.77.45

- AU 48, sandwicherie. 48 rue Surlet. De 9H30 à 17H. Du lundi au vendredi. Tel réservation 0474/256900





Jean-Pierre Keimeul