• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3173608

Société

Mis en ligne le 19/09/2005

Le TEC Liège-Verviers supprime le libre service sur ses bus. Depuis le 19 septembre, on monte par l'avant

La ligne 58 est la première à appliquer ce « retour » en avant

C’est pour lutter contre la fraude (qui n’est pas à négliger) et pour rétablir un contact avec le chauffeur (quand un transport en commun est convivial dès l’entrée c’est mieux) que la TEC Liège-Verviers vient de décider d’effectuer un fameux « retour en avant» en décidant que dorénavant, les passagers des bus ne pourront plus entrer par les portes arrières ou centrales des autobus.
Il s’agit bien entendu d’une fameuse révolution au sein du TEC Liège-Verviers qui privilégiait jusqu’il y a peu, l’augmentation de sa vitesse commerciale. Le but, empêcher des attentes trop longues aux points d’arrêt et un flux plus importants de moyens de locomotion en commun. Cette mesure ne risque-t-elle pas de causer quelques soucis ?

En effet, la fin du libre service (les passagers devant monter par l’avant et montrer leur titre de transport, ou abonnement au chauffeur) risque d’augmenter sensiblement le temps d’embarquement et de provoquer des files aux points d’arrêt.
Christine Defraigne, présidente du TEC Liège-Verviers reconnaît que la mesure aura un impact sur la vitesse commerciale des lignes. Elle pense que le TEC devra s’adapter voire renforcer le nombre de bus sur certaines lignes.
De son côté, Isabelle Méwissen, directrice du TEC espère que les voyageurs s’adapteront. Pour elle, il n’est plus possible de continuer de la sorte, le bus étant devenu une zone de non-droit avec les montées intempestives de clients sans titres de transport, avec des chauffeurs devenus anonymes et non respectés. L’objectif est clair : faire diminuer la fraude estimée à quelques 9 %. En plus il s’agirait d’une réponse à la demande des chauffeurs souhaitant avoir plus de considération.
Ceci dit, c’est la ligne 58, la plus fréquentée par les étudiants qui ouvre le bal ce lundi 19 septembre.
Les autres lignes suivront le même schéma progressivement: la ligne 4 (ce sera pour le 28 septembre), la 53 (le 10 octobre), la 88 (le 17 octobre), la 71 (le 24 octobre).
Dès le 7 novembre, (excepté si vous êtes en chaise roulante ou si vous poussez un landau) vous devrez impérativement entrer par devant sur toutes les lignes liégeoises. Pour le réseau verviétois la mesure sera d'application en deux temps : dès le 28 novembre pour la ligne 1 de Verviers, dès le 5 décembre pour le reste du réseau.
Il faut avoir que pour réaliser ce « défi », le personnel et les 580 véhicules580 véhicules ont été préparés, avec l'aide d'un bureau extérieur spécialisé dans la formation du personnel des entreprises de transport public. Par ailleurs, la signalétique des bus a été revue, des campagnes d’information ont été effectuées auprès de la clientèle, le personnel sera renforcé dès l’entrée en vigueur des nouvelles mesures et le TEC a aussi demandé la collaboration de la police et a distribué une bande dessinée. Pour réduire la fraude, ces mesures représentent quelques 13.000 heures de travail et quelques 500.000 euros.
Et pourquoi ne prendriez-vous pas déjà, l’habitude d’entrer par devant en disant un petit bonjour au chauffeur ? Soyez sympa !!!





G. Lecocq